A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 29 Invités

Rascar Capac

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 248 le Dim 2 Fév 2020 - 5:03
Statistiques
Nous avons 1658 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est stef44

Nos membres ont posté un total de 355705 messages dans 12348 sujets
-22%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
219 € 279 €
Voir le deal

Fragment d’une épopée

Aller en bas

Fragment d’une épopée Empty Fragment d’une épopée

Message  J_O_M le Mer 26 Aoû 2020 - 9:36


Un destin avait été assigné à nos aïeux.
C’était un matin de fer,
Plein du bruit de la science et du pouvoir.
Comme l’esprit voulait dominer la matière,
Et la matière, l’esprit,
Ils forgèrent d’abord un globe,
Qu’ils se mirent à conquérir
A défaut de consacrer le lieu
Pour apprendre à y révéler.
Ayant le monde dans le creux de leurs mains,
Et malgré tous leurs efforts, au-dessus ;
Après l’avoir confondu
Avec l’image qu’ils s’en faisaient ;
Ils libérèrent la force,
Et la force par-delà la force,
Qui courut comme un souffle pur,
Et qu’ils ne surent dominer :
Car, pareille à l’univers,
Elle était l’illimité.
De là date la première erreur,
La dernière de nos aïeux :
L’oubli de l’être par l’empire
Et, finalement,
La chute de leurs cités d’illusion.
Depuis nous avons patiemment médité,
Et quoique tout se révolte autour de nous,
La Terre elle-même apparaît :
Être ouvert dans l’ouvert,
Et maintenir ce qui est séparé,
Tel est le juste statut
Sans lequel il n’y a que folie et mort.

J_O_M
J_O_M
La bande à Semois
La bande à Semois

Messages : 1012
Date d'inscription : 02/02/2018
Age : 42
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Fragment d’une épopée Empty Re: Fragment d’une épopée

Message  william1941 le Mer 26 Aoû 2020 - 13:24

J_O_M a écrit:

Un destin avait été assigné à nos aïeux.
C’était un matin de fer,
Plein du bruit de la science et du pouvoir.
Comme l’esprit voulait dominer la matière,
Et la matière, l’esprit,
Ils forgèrent d’abord un globe,
Qu’ils se mirent à conquérir
A défaut de consacrer le lieu
Pour apprendre à y révéler.
Ayant le monde dans le creux de leurs mains,
Et malgré tous leurs efforts, au-dessus ;
Après l’avoir confondu
Avec l’image qu’ils s’en faisaient ;
Ils libérèrent la force,
Et la force par-delà la force,
Qui courut comme un souffle pur,
Et qu’ils ne surent dominer :
Car, pareille à l’univers,
Elle était l’illimité.
De là date la première erreur,
La dernière de nos aïeux :
L’oubli de l’être par l’empire
Et, finalement,
La chute de leurs cités d’illusion.
Depuis nous avons patiemment médité,
Et quoique tout se révolte autour de nous,
La Terre elle-même apparaît :
Être ouvert dans l’ouvert,
Et maintenir ce qui est séparé,
Tel est le juste statut
Sans lequel il n’y a que folie et mort.

Superbement construit. Et l'allusion aux mythe moderne de La Force et de l'Empire en miroir avec notre histoire réelle est vraiment réussie.
J'aime beauoup
Rilke n'est pas loin.  Mais il se heurte clairement à Heidegger. Les quatre derniers vers sont-ils une recherche de synthèrse?
william1941
william1941
Poète, barde, troubadour...

Messages : 398
Date d'inscription : 03/04/2020
Age : 79
Localisation : Garrigue et méditerranée. studio à Paris

Revenir en haut Aller en bas

Fragment d’une épopée Empty Re: Fragment d’une épopée

Message  J_O_M le Mer 26 Aoû 2020 - 14:25

Salut William ! Fragment d’une épopée MtDwVVEZL+YmnJAAAAAElFTkSuQmCC

Je te remercie pour ce commentaire très informé. 

Fragment d’une épopée TOrrqqdiUdN3vwFoDMkiH4NOrQAAAABJRU5ErkJggg==

Dans ce texte, il y a un emprunt à Heidegger qui a souvent pensé « l’oubli de l’être » ; et un autre à Debord lorsque j’évoque « les cités d’illusions ».

Je ne crois pas avoir été influencé par Rilke, quoiqu’il soit l’un de mes poètes préférés, mais plutôt par le taoïsme chinois et le bouddhisme zen.

En fait, je voudrais écrire une épopée dans l’esprit de La Légende des siècles de Hugo. 

Les quatre derniers vers donnent un exemple de ce qu’est la parole d’après.

A bientôt ici ou là ! Fragment d’une épopée 1017532469
J_O_M
J_O_M
La bande à Semois
La bande à Semois

Messages : 1012
Date d'inscription : 02/02/2018
Age : 42
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Fragment d’une épopée Empty Re: Fragment d’une épopée

Message  william1941 le Mer 26 Aoû 2020 - 15:43

J_O_M a écrit:Salut William ! Fragment d’une épopée MtDwVVEZL+YmnJAAAAAElFTkSuQmCC

Je te remercie pour ce commentaire très informé. 

Fragment d’une épopée TOrrqqdiUdN3vwFoDMkiH4NOrQAAAABJRU5ErkJggg==

Dans ce texte, il y a un emprunt à Heidegger qui a souvent pensé « l’oubli de l’être » ; et un autre à Debord lorsque j’évoque « les cités d’illusions ».

Je ne crois pas avoir été influencé par Rilke, quoiqu’il soit l’un de mes poètes préférés, mais plutôt par le taoïsme chinois et le bouddhisme zen.

En fait, je voudrais écrire une épopée dans l’esprit de La Légende des siècles de Hugo. 

Les quatre derniers vers donnent un exemple de ce qu’est la parole d’après.

A bientôt ici ou là ! Fragment d’une épopée 1017532469
Voilà un projet ambitieux mais excitant.
Le thème?
Travail de longue haleine.
En espèrant avoir la primeur de quelques éléments.
william1941
william1941
Poète, barde, troubadour...

Messages : 398
Date d'inscription : 03/04/2020
Age : 79
Localisation : Garrigue et méditerranée. studio à Paris

Revenir en haut Aller en bas

Fragment d’une épopée Empty Re: Fragment d’une épopée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum