A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 44 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 43 Invités

Ric le Gaumais

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 248 le Dim 2 Fév 2020 - 5:03
Statistiques
Nous avons 1657 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est PESCAROLO Pier Dante

Nos membres ont posté un total de 355675 messages dans 12347 sujets
Le Deal du moment : -80%
BOSCH Machine à dosettes TASSIMO à 9,99 ...
Voir le deal
9.99 €

La cigarette et la kalachnikov

Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty La cigarette et la kalachnikov

Message  Ric le Gaumais le Mer 15 Avr 2020 - 21:48

PIerot a écrit:Et bien, n'hésites pas à partager tes textes "innés"
 
OK je m'y risque...


La cigarette et la Kalachnikov
 
 
Mac regarda son interlocuteur, arqua les sourcils en signe de perplexité, son regard se posa un moment sur le canon de la kalachnikov braqué vers lui, d’un air profondément contrarié il secoua la tête de droite à gauche comme s’il se trouvait face à un enfant mal élevé, puis haussant les épaules, retira une cigarette tordue de la poche supérieure de son blouson et s’occupa à la redresser sans prêter la moindre attention à l’arme pointée dans sa direction ni à l’homme en tenue camouflée qui la tenait et dont la fureur était presque à son comble au point que sin index jouait dangereusement avec la gâchette de son AK 47, quand la cigarette est enfin droite Mac se fouille les poches avec inquiétude, puis avec un cri de joie extrait un vieux zipo cabossé de son pantalon allume son mégot, aspire un longue bouffée qu’il laisse échapper avec un grognement de plaisir, regarde le soldat droit dans les yeux, hausse à nouveau les épaules fait demi-tour et tout aussi tranquillement que s’il se promenait, se dirige vers son véhicule. 
 
« Halte » hurle le militaire. En guise de réponse Mac agite la main droite avec désinvolture à hauteur de son oreille. « Halte » meugle encore l’homme en arme. Mac lui répond  par un autre geste désinvolte de la main qui se termine sur la poignée de portière de la jeep qu’il tire à lui. Une longue rafale lui déchire le dos et les reins, « quel con » gémit-il en s’écroulant.
 
La tête et tout le corps lui font mal, il pousse un grognement. « Ne vous agitez pas Monsieur » dit une voix féminine quelque part, au loin dans la brume qui l’entoure.  « Vous avez eu de la chance, vous vous en tirez bien » dit encore la voix.  « Purée ! Quel brouillard j’peux pas décoller par ce temps »  grommelle Mac avant de retomber dans un  sommeil comateux.  

____________________________________________________________________________________________________________________________
La cigarette et la kalachnikov Ronsar11
Ric le Gaumais
Ric le Gaumais
Tête connue
Tête connue

Messages : 1206
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 68
Localisation : La Gaume (Lorraine belge)

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Marthy Mac Fly le Mer 15 Avr 2020 - 22:55

la suite, la suite, la suite ,
on veut la suite.

____________________________________________________________________________________________________________________________
" La pipe est le périscope du rêveur "
Marthy Mac Fly
Marthy Mac Fly
Villageois
Villageois

Messages : 748
Date d'inscription : 31/03/2018
Age : 25
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  papaalino le Jeu 16 Avr 2020 - 10:25

Marthy Mac Fly a écrit:la suite, la suite, la suite ,
on veut la suite.

+ 1 la suite Ric
papaalino
papaalino
Les accros aux aros

Messages : 5849
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 47
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Ric le Gaumais le Jeu 16 Avr 2020 - 11:43

Ben voilà les zamis, j'm'en vais vous décevoir,
il n'y a pas de suite Embarassed
J'ai écris ça un jour et depuis, ma muse est resté
obstinément silencieuse sur les mésaventures de Mac !

Si vous voulez une histoire par épisodes, je vous donne
rendez-vous dans l’histoire suivante qui s'intitule "À l'attaque".

La cigarette et la kalachnikov Bienc184

____________________________________________________________________________________________________________________________
La cigarette et la kalachnikov Ronsar11
Ric le Gaumais
Ric le Gaumais
Tête connue
Tête connue

Messages : 1206
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 68
Localisation : La Gaume (Lorraine belge)

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Pierrot Gourmand le Jeu 16 Avr 2020 - 22:31

Ben perso je trouve que ça se suffit, a nous d'imaginer, mais bravo Ric.

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
Pierrot Gourmand
Pierrot Gourmand
Vieux de la vieille

Messages : 9533
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 38
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Mr Watson le Jeu 16 Avr 2020 - 22:33

Pierrot Gourmand a écrit:Ben perso je trouve que ça se suffit, a nous d'imaginer, mais bravo Ric.

Exact, +1. Très sympa ton texte et je rejoins Pierrot, ça nous permet de mettre un très bon départ sur l'imagination de la suite. Bravo Ric!

____________________________________________________________________________________________________________________________

Parce que me vient la barbe et que je porte la pipe, on dit que je suis poète. Leon de Greiff



L'imagination est plus importante que le savoir. Albert Einstein

Mr Watson
Mr Watson
Tête connue
Tête connue

Messages : 1240
Date d'inscription : 30/06/2018
Age : 20
Localisation : Chardonne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  L'auvergnat le Ven 17 Avr 2020 - 1:40

Crotte de bique! J'avais commencé de répondre pour la faire "à 4 mains", si tu es partant. Mon message ne s'affiche pas...

Donc ton anti héros s'appelle Mac, ça va faire polar noir What a Face

Dis moi, comment arrives tu à faire les parenthèses ainsi: «  »  , perso, je n'ai que " et "  ?
Allez, il est 1h40, je vais me coucher.

A demain.

MP suivra, mon bon Ric clown

____________________________________________________________________________________________________________________________
Mourir est un manque de savoir vivre...
L'auvergnat
L'auvergnat
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 483
Date d'inscription : 08/01/2020
Age : 71
Localisation : Puy de Dôme et Haut Cantal

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Ric le Gaumais le Ven 17 Avr 2020 - 12:46

L'auvergnat a écrit:Crotte de bique! J'avais commencé de répondre pour la faire "à 4 mains", si tu es partant. Mon message ne s'affiche pas...

Donc ton anti héros s'appelle Mac, ça va faire polar noir What a Face

Dis moi, comment arrives tu à faire les parenthèses ainsi: «  »  , perso, je n'ai que " et "  ?
Allez, il est 1h40, je vais me coucher.

A demain.

MP suivra, mon bon Ric clown
 ça ? «  » c'est fait dans microsoft word... Mes textes sont tapés
avec Word et puis enregistrés dans un dossier du disque dur de mon
ordinateur. Quand je poste un texte, je fais un copier/coller du texte
en Word !

Bien amicalement ET (bien sûr) bouffardeusement
Ric

____________________________________________________________________________________________________________________________
La cigarette et la kalachnikov Ronsar11
Ric le Gaumais
Ric le Gaumais
Tête connue
Tête connue

Messages : 1206
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 68
Localisation : La Gaume (Lorraine belge)

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  william1941 le Dim 12 Juil 2020 - 15:36

Ric le Gaumais a écrit:
PIerot a écrit:Et bien, n'hésites pas à partager tes textes "innés"
 
OK je m'y risque...


La cigarette et la Kalachnikov
 
 
Mac regarda son interlocuteur, arqua les sourcils en signe de perplexité, son regard se posa un moment sur le canon de la kalachnikov braqué vers lui, d’un air profondément contrarié il secoua la tête de droite à gauche comme s’il se trouvait face à un enfant mal élevé, puis haussant les épaules, retira une cigarette tordue de la poche supérieure de son blouson et s’occupa à la redresser sans prêter la moindre attention à l’arme pointée dans sa direction ni à l’homme en tenue camouflée qui la tenait et dont la fureur était presque à son comble au point que sin index jouait dangereusement avec la gâchette de son AK 47, quand la cigarette est enfin droite Mac se fouille les poches avec inquiétude, puis avec un cri de joie extrait un vieux zipo cabossé de son pantalon allume son mégot, aspire un longue bouffée qu’il laisse échapper avec un grognement de plaisir, regarde le soldat droit dans les yeux, hausse à nouveau les épaules fait demi-tour et tout aussi tranquillement que s’il se promenait, se dirige vers son véhicule. 
 
« Halte » hurle le militaire. En guise de réponse Mac agite la main droite avec désinvolture à hauteur de son oreille. « Halte » meugle encore l’homme en arme. Mac lui répond  par un autre geste désinvolte de la main qui se termine sur la poignée de portière de la jeep qu’il tire à lui. Une longue rafale lui déchire le dos et les reins, « quel con » gémit-il en s’écroulant.
 
La tête et tout le corps lui font mal, il pousse un grognement. « Ne vous agitez pas Monsieur » dit une voix féminine quelque part, au loin dans la brume qui l’entoure.  « Vous avez eu de la chance, vous vous en tirez bien » dit encore la voix.  « Purée ! Quel brouillard j’peux pas décoller par ce temps »  grommelle Mac avant de retomber dans un  sommeil comateux.  
L'homme en blouse blanche, stéthoscope autour du cou e,tre, avance dans les couloirs et demande a une infirmière : Où est le patent qui a été blessé par balle?  - Monsieur Haon? En réanimation.
Il repart sans prendre le temps de remercier et file vers le service de réanimation en suivant les fléchages dans les couloirs. Arrivé à l'entrée du service il s'approche d'un médecin qui sortait.
son nom est sur sa blouse Dr Leandro. :"dis-moi, Leandro, comment va Mr Haon?
Après un léger mouvement de surprise et un coup d'oeil sur son badge "Dr Dupont" il répond : je pense qu'il s'en sortira. Tu le connais?
Sans répondre notre homme s'éloigne à grandes enjambées.
Il file vers la sortie et rejoint un van noir stationné sur le parking visiteurs.
A l'intérieur un homme et une femme lui lancent un regard interrogateur.
-Il va s'en sortir.
Il prend son portable et compose un numéro. 5 chiffres.
-C'est bon, j'ai retrouvé le papillon. Il devrait s'en sortir.

Allez Ric. a suivre....
william1941
william1941
Poète, barde, troubadour...

Messages : 398
Date d'inscription : 03/04/2020
Age : 79
Localisation : Garrigue et méditerranée. studio à Paris

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Ric le Gaumais le Lun 27 Juil 2020 - 22:20

OK William, j’essaye mais tu risque d'être déçu !



MAC
 
En ce moment même la région autonome d’Écosse négocie avec l’Angleterre l’élargissement des compétences du gouvernement écossais. Le premier ministre écossais, Lord Perceval Archibald  Mac Gregor, Duc Lord Père de ce qui fut un temps le royaume d’Écosse, est un féroce négociateur et les diplomates anglais le craignent.

A Londres on ferait n’importe pour attendrir un rien le vieux duc, histoire de tirer un peu la couverture ou plutôt le tartan du côté de la Tamise.


L’occasion se présente enfin lorsque des agents du MI5, une branche des services secrets de Sa Gracieuse Majesté, signale au premier ministre anglais, que Sir Marmaduk Molineu Mac Gregor, le remuant héritier de Lord Perceval Archibald Mac Gregor, a disparu quelque part en Afrique au commandes de son avion, un vieux biplan des années trente.

Espérant  s’attirer les bonnes grâces du vieil Écossais, le premier Britannique a ordonné au MI5 de retrouvé le fils de celui-ci. L’ordre fut formel « retrouvez moi ce papillon ! »
« Le Papillon » devint donc le nom de code utilisé par une foule de barbouzes anglais partis à travers l’Afrique à la recherche de Sir Marmaduk Molineu Mac Gregor, dit Mac.

Une section du susnommé MI5 a fini par retrouver la trace du Papillon à l’hôpital de Mastapha au Swaziland.
 
L'homme en blouse blanche, stéthoscope autour du cou, avance dans les couloirs et demande à une infirmière  « Où est le patent qui a été blessé par balle?  Monsieur Mac ? Il est en réanimation ! ».

Il repart sans prendre le temps de remercier et file vers le service de réanimation en suivant le fléchage  dans les couloirs. Arrivé à l'entrée du service il s'approche d'un médecin qui sortait.
Le nom sur sa blouse est  Dr Bembary. : « Dis-moi, Bembary, comment va Mr Mac? »
Après un léger mouvement de surprise et un coup d'œil sur le badge "Dr Johns" de ce curieux médecin blanc,  il répond : je pense qu'il s'en sortira. Tu le connais?


Sans répondre notre homme s'éloigne à grandes enjambées.
Il file vers la sortie et rejoint un van noir stationné sur le parking visiteurs.
A l'intérieur un homme et une femme lui lancent un regard interrogateur.
-Il va s'en sortir.


Il prend son portable et compose un numéro. 5 chiffres.
«  C'est bon, j'ai retrouvé ‘’ le papillon ‘’. Il devrait s'en sortir. »



Dix jours plus tard, Mac qui a récupéré à une allure des plus surprenantes, se penche à la fenêtre de sa chambre et aperçoit le van noir dans le parking, immédiatement il se méfie, se précipite dans le couloir et demande à Madame Malwegue l’infirmière en chef si elle sait quelque chose au sujet du gros véhicule noir, « Comment, on ne vous l’a pas dit ? Ce sont des amis à vous, ils viennent tous les jours prendre de vos nouvelles ! »

« Et merde » se dit Mac, le Paternel m’a retrouvé car il est persuadé qu’il s’agit là d’agents du SSS, le Scottish Secret Service, que Lord Perceval a envoyé à sa recherche. Aristocrate peut-être mais possédant un vocabulaire parfois fort peu châtié « putain de bordel de merde de crénom de Dieu, se dit Mac, faut que je dégage d’ici au plus vite sinon je vais me retrouver manu militari sur un vol privé pour Édimbourg ! »

Une heure se passe et Mac s’éclipse discrètement, vêtu d’un short Kaki, d’une chemise blanche et de sandales en achetant fort chère la vieille mobylette déglinguée d’un aide infirmier et lui faisant juré le silence, la bécane souffreteuse le mène néanmoins sans problème à une piste d’atterrissage de brousse à quelques kilomètres de là, où l’attend son vieux coucou.

Malungu, le maître des lieux s’écrie en le voyant « Eh Mac d’où sors-tu ? Voilà un temps fou que ton zinc est prêt à décoller, mes gars ont fait le plein et la révision du moteur que tu avais demandé, tu ne dois pas tarder mon vieux dans un jour ou deux la saison des pluies sera là et la piste sera impraticable pour des mois ! »
 

« OK je ne vais pas tarder, qu’est-ce que je te dois ? »

« Mais rien l’ami, tu as payé d’avance ! Tu ne te rappelles pas ? C’est plutôt moi qui dois te rendre des dollars. »

« C’est bon, partage ça avec tes mécanos. »

«  Mac tu es un prince ! » Déclare le chef de piste.

« Non mon vieux, juste le fils d’un duc dont j’ai les hommes d'armes aux fesses. »

« J’espère que tu repasseras un jour par ici Mac, tu es un blanc comme je les aime, tu sais manger le manioc autour du feu et écouter nos légendes, de plus tu racontes de belles histoire de ta vieille Écosse, ici nous croyons aux revenant et aux esprits. »

« Qui sait Malungu, je n’ai pas fini de bourlinguer… Une dernière chose mon ami, tu ne m’a jamais vu n’est-ce pas ! »

« Vu qui ? »

« Yess… je vois que nous nous sommes compris. »

Mac se dirige vers l’appareil, ouvre un coffre dans le fuselage, en sort un pantalon de toile grise, un vieux blouson en cuir brun tout rappé, une paire de lunette d’aviateur à l’ancienne et un casque de cuir souple. Dix minutes encore et il s’envole laissant derrière lui une tornade de poussière.


Au même moment devant à l’hôpital de Mastapha, sortant du van noir on peut entendre la voix de Johns déclarer d’un ton gêné, voir piteux, « Allo Colonel, ’’Le Papillon’’ s’est envolé sans laissé de traces ! »



La cigarette et la kalachnikov Bienc349

____________________________________________________________________________________________________________________________
La cigarette et la kalachnikov Ronsar11
Ric le Gaumais
Ric le Gaumais
Tête connue
Tête connue

Messages : 1206
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 68
Localisation : La Gaume (Lorraine belge)

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  william1941 le Mar 28 Juil 2020 - 1:58

Ric le Gaumais a écrit:OK William, j’essaye mais tu risque d'être déçu !



MAC
 
En ce moment même la région autonome d’Écosse négocie avec l’Angleterre l’élargissement des compétences du gouvernement écossais. Le premier ministre écossais, Lord Perceval Archibald  Mac Gregor, Duc Lord Père de ce qui fut un temps le royaume d’Écosse, est un féroce négociateur et les diplomates anglais le craignent.

A Londres on ferait n’importe pour attendrir un rien le vieux duc, histoire de tirer un peu la couverture ou plutôt le tartan du côté de la Tamise.


L’occasion se présente enfin lorsque des agents du MI5, une branche des services secrets de Sa Gracieuse Majesté, signale au premier ministre anglais, que Sir Marmaduk Molineu Mac Gregor, le remuant héritier de Lord Perceval Archibald Mac Gregor, a disparu quelque part en Afrique au commandes de son avion, un vieux biplan des années trente.

Espérant  s’attirer les bonnes grâces du vieil Écossais, le premier Britannique a ordonné au MI5 de retrouvé le fils de celui-ci. L’ordre fut formel « retrouvez moi ce papillon ! »
« Le Papillon » devint donc le nom de code utilisé par une foule de barbouzes anglais partis à travers l’Afrique à la recherche de Sir Marmaduk Molineu Mac Gregor, dit Mac.

Une section du susnommé MI5 a fini par retrouver la trace du Papillon à l’hôpital de Mastapha au Swaziland.
 
L'homme en blouse blanche, stéthoscope autour du cou, avance dans les couloirs et demande à une infirmière  « Où est le patent qui a été blessé par balle?  Monsieur Mac ? Il est en réanimation ! ».

Il repart sans prendre le temps de remercier et file vers le service de réanimation en suivant le fléchage  dans les couloirs. Arrivé à l'entrée du service il s'approche d'un médecin qui sortait.
Le nom sur sa blouse est  Dr Bembary. : « Dis-moi, Bembary, comment va Mr Mac? »
Après un léger mouvement de surprise et un coup d'œil sur le badge "Dr Johns" de ce curieux médecin blanc,  il répond : je pense qu'il s'en sortira. Tu le connais?


Sans répondre notre homme s'éloigne à grandes enjambées.
Il file vers la sortie et rejoint un van noir stationné sur le parking visiteurs.
A l'intérieur un homme et une femme lui lancent un regard interrogateur.
-Il va s'en sortir.


Il prend son portable et compose un numéro. 5 chiffres.
«  C'est bon, j'ai retrouvé ‘’ le papillon ‘’. Il devrait s'en sortir. »



Dix jours plus tard, Mac qui a récupéré à une allure des plus surprenantes, se penche à la fenêtre de sa chambre et aperçoit le van noir dans le parking, immédiatement il se méfie, se précipite dans le couloir et demande à Madame Malwegue l’infirmière en chef si elle sait quelque chose au sujet du gros véhicule noir, « Comment, on ne vous l’a pas dit ? Ce sont des amis à vous, ils viennent tous les jours prendre de vos nouvelles ! »

« Et merde » se dit Mac, le Paternel m’a retrouvé car il est persuadé qu’il s’agit là d’agents du SSS, le Scottish Secret Service, que Lord Perceval a envoyé à sa recherche. Aristocrate peut-être mais possédant un vocabulaire parfois fort peu châtié « putain de bordel de merde de crénom de Dieu, se dit Mac, faut que je dégage d’ici au plus vite sinon je vais me retrouver manu militari sur un vol privé pour Édimbourg ! »

Une heure se passe et Mac s’éclipse discrètement, vêtu d’un short Kaki, d’une chemise blanche et de sandales en achetant fort chère la vieille mobylette déglinguée d’un aide infirmier et lui faisant juré le silence, la bécane souffreteuse le mène néanmoins sans problème à une piste d’atterrissage de brousse à quelques kilomètres de là, où l’attend son vieux coucou.

Malungu, le maître des lieux s’écrie en le voyant « Eh Mac d’où sors-tu ? Voilà un temps fou que ton zinc est prêt à décoller, mes gars ont fait le plein et la révision du moteur que tu avais demandé, tu ne dois pas tarder mon vieux dans un jour ou deux la saison des pluies sera là et la piste sera impraticable pour des mois ! »
 

« OK je ne vais pas tarder, qu’est-ce que je te dois ? »

« Mais rien l’ami, tu as payé d’avance ! Tu ne te rappelles pas ? C’est plutôt moi qui dois te rendre des dollars. »

« C’est bon, partage ça avec tes mécanos. »

«  Mac tu es un prince ! » Déclare le chef de piste.

« Non mon vieux, juste le fils d’un duc dont j’ai les hommes d'armes aux fesses. »

« J’espère que tu repasseras un jour par ici Mac, tu es un blanc comme je les aime, tu sais manger le manioc autour du feu et écouter nos légendes, de plus tu racontes de belles histoire de ta vieille Écosse, ici nous croyons aux revenant et aux esprits. »

« Qui sait Malungu, je n’ai pas fini de bourlinguer… Une dernière chose mon ami, tu ne m’a jamais vu n’est-ce pas ! »

« Vu qui ? »

« Yess… je vois que nous nous sommes compris. »

Mac se dirige vers l’appareil, ouvre un coffre dans le fuselage, en sort un pantalon de toile grise, un vieux blouson en cuir brun tout rappé, une paire de lunette d’aviateur à l’ancienne et un casque de cuir souple. Dix minutes encore et il s’envole laissant derrière lui une tornade de poussière.


Au même moment devant à l’hôpital de Mastapha, sortant du van noir on peut entendre la voix de Johns déclarer d’un ton gêné, voir piteux, « Allo Colonel, ’’Le Papillon’’ s’est envolé sans laissé de traces ! »



La cigarette et la kalachnikov Bienc349
Déçu?
T'as vu l'heure.
Et j'ai lu d'un trait.
C'est super captivant et enlevé.
J'adore.
Plus d'excuse, il faut continuer.
Bravo et bravissimo.
william1941
william1941
Poète, barde, troubadour...

Messages : 398
Date d'inscription : 03/04/2020
Age : 79
Localisation : Garrigue et méditerranée. studio à Paris

Revenir en haut Aller en bas

La cigarette et la kalachnikov Empty Re: La cigarette et la kalachnikov

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum