A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEURS. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1279 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lopez de Silanes

Nos membres ont posté un total de 254065 messages dans 7942 sujets

Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  McHysius le Sam 24 Aoû 2013 - 11:26

Amis Pipeux,

Comme promis dans ce fil, un petit retour sur la cuisson de mes pipes en terre homemade.

Après furetage sur le ouèbe, j'ai retenu que, pour s'approcher des 800 à 1000° nécessaires pour la cuisson de la terre, il fallait en somme un feu de charbon avec un fort tirage, dans un "four" qui retienne autant que possible la chaleur, et que la cuisson dure entre 6 et 10 heures...

En vacances à la montagne, j'ai donc choisi un talus, dans lequel, pour m'éviter la construction de parois résistantes au feu, j'ai creusé un trou de forme à peu près conique (pointe en haut).



Avec des tuiles de terre cuite et des ardoises, j'ai "construit" le four, en laissant soigneusement une bonne arrivée d'air à l'avant (j'en reparlerai).



Colmaté ensuite les interstices (avec la terre, les mottes et cailloux...)
Puis, sur un lit de charbon de bois, déposé mes têtes de pipe. (Quelque chose me dit que ce n'est pas demain que je me mettrai  à la cuisson de jarres ou de bustes...)



Rempli ensuite le "four" de charbon jusqu'en haut et allumé par le dessus. Il paraît que cela permet une élévation très progressive de la température, ce qui élimine les dernières traces d'une éventuelle humidité dans les pièces à cuire.



Et dès ce moment-là, remis souvent du charbon (toujours par en haut), soufflé très régulièrement (par mon arrivée d'air au bas du foyer), entretenu, tapoté, observé, sué, douté, grogné... tout cela de 10h à 18h...

Comme il semble que la diminution de la température doit elle aussi être très progressive, j'ai laissé tout cela refroidir durant toute la nuit. Au matin, j'ai ouvert, et comme il y avait encore des braises rouges, attendu encore deux ou trois heures...




Enfin, le moment suprême... victoire!!!
Les têtes sont cuites (en tout cas elles sonnent comme de la terre cuite quand on les entrechoque), pas de casse, malgré une fente – apparemment en surface seulement – dans la tête d'ours.
Une surprise: la couleur. Le crâne, par exemple, est entièrement noir, et ce n'est pas un dépôt de suie sur la terre, mais bien une coloration en profondeur de la matière.



Comme on voit, si la coloration de la tête de mort est régulière, celle du fakir est assez laide. Le lendemain, donc, je refais un gros feu de charbon (en foyer ouvert, cette fois) et j'y remets les pipes durant quelques heures. Le résultat est très aléatoire: si la couleur du fakir et de l'ours sont un peu plus réussies, d'autres irrégularités sont apparues sur d'autres pièces.



Comme on le voit, en sortant les pièces, j'ai (comme un %&¶‹#*) trop serré la cutty avec la pince et je l'ai cassée...

Fait une ultime tentative d'égalisation de la couleur au chalumeau: aucun effet. Je suppose qu'il faudrait chauffer les pièces durant plusieurs heures pour que cela change quelque chose.

Deux réflexions encore pour d'éventuelles tentatives futures.
D'abord, il manquait à mon four des arrivées d'air latérales: deux "cheminées" horizontales auraient pu facilement être aménagées au départ. Cela aurait, j'imagine, donné un tirage bien plus régulier.
Ensuite, je suis certain qu'une telle cuisson est possible dans n'importe quel poêle à bois du genre de celui-ci, pour autant que le tirage soit bon.



Il faudrait ajouter un grillage à l'avant pour permettre d'avoir une bonne hauteur de braises... Par ailleurs, il risque de faire 78°C dans votre salon... (Et ne mettez pas le feu à la baraque, tout de même...)

Reste, avant de pouvoir tester mes pipes, à m'occuper des  tuyaux... Je vous tiendrai au courant.


Dernière édition par McHysius le Jeu 5 Fév 2015 - 21:37, édité 1 fois

____________________________________________________________________________________________________________________________
McHysius
avatar
McHysius
Hôte fondateur
Hôte fondateur

Messages : 2404
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 52
Localisation : Suisse occidentale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Le Passeur le Jeu 29 Aoû 2013 - 18:36

vraiment passionnant! je suis, avide, ton compte-rendu bounce

____________________________________________________________________________________________________________________________
La mort n'est pas la pire perte dans la vie;
le pire, c'est ce qui meurt en nous alors que nous vivons.   —
Norman Cousins

avatar
Le Passeur
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 11872
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 65
Localisation : Roxton Falls / Québec

http://passeur.chez.com/croissant.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  berny le Jeu 29 Aoû 2013 - 18:37

Wow! merci McHysius pour cette description . Intéressant à suivre. je t'admire d'être capable de prouesse manuel semblable. Moi qui  ne suis pas du tout bricoleur, cela m'impressionne. Bonne chance pour tes prochaines réalisations.  Very Happy

____________________________________________________________________________________________________________________________
.....................................................À chacun sa baleine blanche
avatar
berny
Intendant du Manoir - Bienfaiteur des hobbits
Intendant du Manoir - Bienfaiteur des hobbits

Messages : 4891
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 59
Localisation : Trois-Rivières; Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  SmokingDragon le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:09

C'est assez balèze en fait. Bravo pour tes expérimentations Mc Hysius c'est à la fois passionnant et très instructif je trouve. Mais je serai bien incapable de faire le quart de ce que tu réalises. az4

____________________________________________________________________________________________________________________________
On dit que l’homme se bat pour ce qui lui manque le plus. Pour le pirate, c'était la liberté.(La Voile noire - Mikhaïl W. Ramseier)
avatar
SmokingDragon
La bande du Dragon Flake
La bande du Dragon Flake

Messages : 6820
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 354
Localisation : Nassau

http://www.alanoblebouffarde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  El_Dos le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:21

Moi je me réjouis bien de les voir une fois montées sur un tuyau!

En tout cas, il y en a un qui s'est bien amusé Wink

____________________________________________________________________________________________________________________________
"La musique, c'est du bruit qui pense."
Victor Hugo

"Les fumeurs de pipes passent beaucoup de temps à nettoyer, préparer et s’amuser avec leur pipe, ils n’ont pas le temps d’avoir des problèmes."
Bill Vaughan
avatar
El_Dos
Clan des anglais - La bande à Semois - Le clan des virginiens - Jurassiens - Clan des hobbits
Clan des anglais - La bande à Semois - Le clan des virginiens - Jurassiens - Clan des hobbits

Messages : 3472
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 27
Localisation : Suisse / La Tchaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Switchback le Jeu 29 Aoû 2013 - 23:13

Une très belle expérience et un petit reportage que j'ai suivi avec grand intérêt . Je dis Chapeau car le résultat est pas mal du tout pour une première . az4

____________________________________________________________________________________________________________________________
Que m'importe de mourir les cheveux dans le vent .
avatar
Switchback
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 487
Date d'inscription : 17/07/2013
Age : 55
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 0:11

Très sympa en effet, y'a plus qu'à les fumer maintenant Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Mr.Plop le Ven 30 Aoû 2013 - 10:11

McHysius a écrit:Ensuite, je suis certain qu'une telle cuisson est possible dans n'importe quel poêle à bois du genre de celui-ci, pour autant que le tirage soit bon.


Il faudrait ajouter un grillage à l'avant pour permettre d'avoir une bonne hauteur de braises... Par ailleurs, il risque de faire 78°C dans votre salon... (Et ne mettez pas le feu à la baraque, tout de même...)
Surtout pas malheureux !

Un poêle en fonte ne tiendra pas les 1000°C. À cette température ça sera du caoutchouc. Sans compter que la conductivité du matériaux va faire que les pates vont bruler le sol.

La terre, voir mieux, la solution luxueuse d'un four en céramique réfractaire, me semble la meilleure option pour ce type d'application.

Félicitation pour cette expérience en tout cas.
avatar
Mr.Plop
Hôte
Hôte

Messages : 69
Date d'inscription : 21/08/2013
Age : 26
Localisation : Un peu partout. Vive le diesel.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  SmokingDragon le Ven 30 Aoû 2013 - 11:39

Ma mère avait acheté un four céramique quand elle faisait de la poterie mais elle l'a vendu depuis. Je sais par contre qu'elle pouvait aussi ceux des clubs de poterie alors tu devrais aller voir de ce côté Wink

____________________________________________________________________________________________________________________________
On dit que l’homme se bat pour ce qui lui manque le plus. Pour le pirate, c'était la liberté.(La Voile noire - Mikhaïl W. Ramseier)
avatar
SmokingDragon
La bande du Dragon Flake
La bande du Dragon Flake

Messages : 6820
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 354
Localisation : Nassau

http://www.alanoblebouffarde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Switchback le Ven 30 Aoû 2013 - 20:51

Sinon faut faire un four comme ça , j'aimerais en faire un dans mon jardin pour cuire des pizza , peut etre l'année prochaine . 

http://fourabois.over-blog.com/pages/ETAPES_CONSTRUCTION_EN_IMAGE-745646.html

____________________________________________________________________________________________________________________________
Que m'importe de mourir les cheveux dans le vent .
avatar
Switchback
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 487
Date d'inscription : 17/07/2013
Age : 55
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Coloration et décoloration des pipes et objets usuels en argile cuite

Message  Bdt1200n le Ven 21 Aoû 2015 - 13:23

Coloration / décoloration des pipes en terre brute :
Lors de la cuisson au four artisanal à charbon des veines d'air se sont formées dans le flux de fumée entraînant des zones d'oxydation, d'autres veines de fumées, moins riche en air sont nécessairement riches en suies et en imbrûlés, ce qui explique les colorations irrégulières. 
Quoi qu'il en soit, il existe des techniques pour réaliser une coloration voire une décoloration complète. Pour ce faire un simple barbecue ou un four à pyrolyse sont des alliés précieux : Le four à pyrolyse va permettre de décolorer la pipe en comburant, petit à petit tous les imbrûlés emprisonnés dans l'argile. Au bout des 3 heures de cycle les pipes devraient ressortir uniformément blanches, ça fonctionne également pour la rénovation de pipes anciennes non émaillées, pour lesquelles le résultat pourrait être irrégulier et surtout non vernissées pour lesquelles le résultat pourrait être catastrophique. Si on ne possède pas de four à pyrolyse on peut utiliser un barbecue en réalisant un lit de braises épais et homogène et en y plaçant les pipes une bonne heure avant de les retirer pour les laisser refroidir à l'air libre sur une grille de four en acier inoxydable.
Dans le cas de pipes cuites au four artisanal à charbon la pyrolyse pourrait ne pas blanchir totalement les pipes, dans ce cas on peut colorer complètement la pipe.
Le four à pyrolyse, avec sa sécurité empêchant l'ouverture au dessus de 250°C ne nous sera pas d'un grand secours et le recours au lit de braises épais et homogène du barbecue est indispensable. On aura pris soin d'approvisionner quelques litres de sciures fines, de préférence d'une seule essence choisie en fonction de la coloration désirée (certaines essences donnent des colorations brunes voire rousses alors que la majorité donnent des colorations dans des gris, plus ou moins sombres, on évitera cependant les résineux (qui donneraient des colorations gris clair) en raison des risques de bizarreries d'aspect liés à la résine. le hêtre donne un gris moyen, le chêne un gris sombre et profond tirant sur le brun . . .
Les sciures seront tamisées de façon à obtenir un aspect uniforme (des effets spéciaux pourraient être réalisés en utilisant des copeaux grossiers voire des granules de bois et pourquoi pas en en utilisant plusieurs essences ; dans ce cas, on limitera le temps de coloration).
Pour réaliser la coloration on remplira aux 3/4 un seau métallique à couvercle avec les sciures (on aura pris soin de retirer le joint du couvercle) puis on placera les pièces à colorer dans le lit de braise une vingtaine de minutes. On s'en saisira alors, une à une, avec une pince à braise et on les jettera sur les lit de sciures en prenant soin qu'elle ne se cognent pas ni ne cognent le bord du seau, le mieux étant de les colorer une seule à la fois. On fermera alors le seau, on attendra quelques instants que la carbonisation des sciures directement au contact de l'objet permette à celui-ci de s'enfoncer un peu dans le lit de sciures et on le retournera doucement en tout sens de manière à carboniser le bois sur toute la surface de l'objet. il faut en général quelques minutes pour obtenir une coloration homogène. on videra alors le seau au dessus d'une grille de four qui retiendra l'objet. En remettant les sciures dans le seau et en complétant le niveau on pourra procéder à la coloration du reste des objets (peu importe que quelques particules soient incandescentes, vu le faible apport d'air elles doivent juste se consumer doucement, sans flamme). Si la coloration ne plait pas, on remet dans le lit de braise et on recommence jusqu'à obtenir un résultat satisfaisant. On attendra le refroidissement complet avant de brosser doucement l'objet pour retirer le reste de particules. Il est important que la coloration se passe vite, si l'objet refroidi trop durant la phase de coloration des particules de sciure imbrûlées resteront collées aux parois et créeront un effet moucheté lors du refroidissement total. Pour gérer la vitesse de refroidissement et la consommation de sciures le seul paramètre est le taux d'humidité et la granulométrie des sciures, ce dernier paramètre restant peu gérable, on pourra simplement jouer sur le taux d'humidité. On prendra une sciure plus humide pour des pièces de taille importante afin de ralentir le phénomène de combustion et de disposer d'assez de cendres pour obtenir une bonne coloration, on séchera les sciures au four à 110°C (surtout pas de chaleur tournante) pour obtenir des sciures très sèches pour le colorations de petites pièces dotées d'une très faible inertie thermique. Il n'est pas besoin d'attendre le refroidissement des cendre pour effectuer la coloration des pièces.
L'idéal est de commencer avec un bon lit de braises bien épais et une grande quantité de sciures, ça évite de se mettre la pression d'emblée . . .
avatar
Bdt1200n
Hôte fondateur - Confrère Pipier
Hôte fondateur - Confrère Pipier

Messages : 744
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 58
Localisation : je viens de chez moi et d'ailleurs je ne vais pas tarder à y retourner

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  berny le Ven 21 Aoû 2015 - 13:32

Merci, intéressant à lire et à savoir.

____________________________________________________________________________________________________________________________
.....................................................À chacun sa baleine blanche
avatar
berny
Intendant du Manoir - Bienfaiteur des hobbits
Intendant du Manoir - Bienfaiteur des hobbits

Messages : 4891
Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 59
Localisation : Trois-Rivières; Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Matt67 le Ven 21 Aoû 2015 - 13:41

Lecture forte intéressante et instructive, merci aux auteurs
avatar
Matt67
Hôte
Hôte

Messages : 16
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 31
Localisation : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Bdt1200n le Ven 21 Aoû 2015 - 14:38

Matt67 a écrit:Lecture forte intéressante et instructive, merci aux auteurs
Very Happy
avatar
Bdt1200n
Hôte fondateur - Confrère Pipier
Hôte fondateur - Confrère Pipier

Messages : 744
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 58
Localisation : je viens de chez moi et d'ailleurs je ne vais pas tarder à y retourner

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pipes en terre maison 3 - La cuisson

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum