A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 0 Invisible et 21 Invités

Butz, Calico Jack, Jura, Les3Ours, LongMarcheur, Philou

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 248 le Dim 2 Fév 2020 - 5:03
Statistiques
Nous avons 1725 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est pipe tahoo

Nos membres ont posté un total de 361799 messages dans 12632 sujets
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -47%
Réduction de 47% sur la souris gaming Razer ...
Voir le deal
79.99 €

L'Envoyé 5

Aller en bas

L'Envoyé 5 Empty L'Envoyé 5

Message  Ric le Gaumais le Dim 20 Sep 2020 - 1:40

Dans le courant de l’après-midi Vangor appela le bureau de Varlok, on lui répondit que celui-ci était absent pour raison de santé mais que les ordres de Monsieur L’envoyé spécial seraient exécutés. Il fit convoquer les représentants des colons et l’état major pour 20 heures 30 et s’en alla incognito par les rues de la ville. La nuit tombe vers 18 heures trente en cette saison, au crépuscule Julius se retrouve sur le sommet d’une colline qui surplombe la ville et l’astroport. Pas bien grande, l’agglomération ne doit pas abriter plus de trois cent mille âmes. Il observe la cité durant quelques temps puis il tend les bras vers elle et lui expédie une bonne dose de lumière verte avant de commencer sa descente en direction des premiers faubourgs.
 
Le taxi s’arrête, Vangor embarque
- « Le spatioport ? » demande le chauffeur
- « Oui, comment avez-vous deviné »
- « Le métier M’sieur, je reconnais les gens de l’espace au premier coup d’œil. Pour vous j’ai un peu hésité, z’êtes pas militaire et les astros civils sont assez rare pour le moment, ne devez pas être nombreux dans le coin ce soir. »
- « En effet ». Avoue Julius qui se découvre une envie de parler.
- « Z’avez vu cette lueur verte au couché du soleil ? J’en ai été ébloui tant c’était beau, jamais encore on n’avait vu ça ici M’sieur, un crépuscule boréal, je crois que c’est comme ça qu’on dit, des larmes aux yeux que j’avais, bien simple j’en suis encore tout retourné ».
- « Vous n’avez pas entendu parler de la présence d’un Envoyé du gouvernement ? »
- « Sûr M’sieur on en cause beaucoup, même qu’on dit qu’y aura pas de renforts, y en a qui voudraient lui faire la peau mais l’astroport est gardé par les hommes du général Varlok ».
- « C’est l’Envoyé qui a projeté la lumière verte sur la ville, c’est une énergie de paix, il a fait la même chose avec vos ennemis, les choses vont changer dans le secteur vous verrez ».
- « Une énergie de paix M’sieur, c’est pour ça que je m’sens tout chose, tout ému ? »
- « Certainement et vous allez vous sentir bien mieux dans les prochains jours c’est aussi une énergie qui guérit les maladies et rend le sens de vrais valeurs »
- « M’étonne pas ce que vous dites là M’sieur, d’habitude j’suis un râleur quand je conduis et ce soir j’me sens tout gentil. L’a eu une bonne idée l’Envoyé ».
 
A 20 heures Julius passe les grilles du spatioport et tombe immédiatement sur un contrôle militaire, les hommes qui découvrent son identité saluent respectueusement. Un capitaine s’approche de lui
- « Le général a essayé de vous joindre plusieurs fois, il viendra vous chercher lui-même pour la conférence ».
- « Merci capitaine, rien d’autre ? »
- « ah si, j’allais oublier, le sergent chef Drumond vous fait dire que le film est impeccable, il a ajouté que vous sauriez de quoi il s’agit »
 
Vangor est rentré de quelques minutes quand Varlok s’annonce, aussitôt à bord, sans un mot le général se jette dans le fauteuil.
- « Vous êtes un peu en avance mon cher »
- « Je voulais vous voir ! Depuis ce matin, enfin depuis que votre lumière verte m’a touché dans le velliptère je ne vais pas bien du tout. Oh, physiquement je n’ai rien, au contraire je me sens en pleine forme mais dans ma tête tout est sans dessus dessous, je… »
- « Vous n’avez rien à craindre, votre personnalité réelle se met en place, celui que vous devez être au regard du Créateur Infini, pas celui que la Garde Spatiale à formé. Votre conditionnement militaire est en train de sauter au profit de votre vrai  moi »
- « Mais qu’est-ce donc que cette lumière verte ? »
- « C’est une des choses que je vais expliquer ce soir après la projection du film de notre aventure matinale, cependant je peux déjà vous dire ceci, c’est un concentré d’Énergie divine ».
- « Et la lumière verte qui a couvert la ville au coucher du soleil, je suppose que c’est aussi de vous qu’elle venait ! »
- « Supposition exacte général, il fallait un équilibre, avec ce qu’ils ont reçu vos ennemis ne s’occuperont plus de vous, il aurait donc été particulièrement injuste pour eux que les terrestres gardent leur potentiel d’agressivité. Les Envoyés spéciaux aide la vie, ils ne favorisent pas la mort. Tout vous sera clair en fin de soirée, pour le moment il est temps de nous mettre en route ».
- « Une question encore, votre Énergie divine concentrée commence à me sortir par les oreilles, au sens strict du terme, je m’en suis aperçu en me rasant, ce n’est pas grave non plus je présume »
- « C’est un cas intéressant mais sans aucun danger, le Divin ne détruit pas, bien au contraire. Allons-y maintenant ! »
 
La foule des délégués entrait encore dans la grande salle du parlement local à l’arrivée de Vangor et Varlok. Un caporal de la garde spatiale se précipite vers eux
- « Le sergent chef Drumond vous fait savoir qu’il est à la cabine de projection tout est prêt. »
- « Un homme précieux ce Franky vous ne trouvez pas général ? »
- « Pardon, vous disiez ? »
- « Rien d’important mon cher, tâchez d’être moins distrait durant mes explications ».
- « Je n’y manquerai pas » répond vaguement Karl »
Julius sourit, « le travail avance bien sur lui, pense t-il, ce matin encore ce genre de rappel à l’ordre l’aurait vexé »
 
Sereinement l’Envoyé spécial s’installe au perchoir.
- « Mesdames et Messieurs, merci de votre présence. Comme promis je viens vous livrer le résultat de mon travail, nous commencerons par la projection du film de ma rencontre avec vos ennemis, ensuite je vous expliquerai en long et en large s’il le faut la situation actuelle, se qui en découlera, les buts du gouvernement de Terra et la transformation radicale de la société dans ce qui fut l’Empire. A la fin de mon allocution je répondrai volontiers à toutes vos questions mais avant cela je ne veux pas être interrompu, je pense utile de vous rappeler que je m’exprime ici en tant que représentant officiel du gouvernement. Merci de votre attention ! Projectionniste à vous ! »
 
Vangor s’est exprimé avec tant de fermeté, que l’obscurité tombe sur un auditoire bien calme et le film holographique passe en son entier au centre de l’hémicycle dans un silence religieux.
 
La lumière revient, Julius peut lire l’incrédulité sur les figures des spectateurs.
- « Hier soir, ici même en vous disant que je suis les renforts je n’ai pas exagéré mon propos, vous avez pu vous en rendre compte de vos propres yeux. J’ajouterai qu’il ne s’agit pas d’une fiction ou d’un montage, le général Varlok et le sergent chef Drumond étaient à bord du velliptère et peuvent témoigner de la véracité des images que vous venez de regarder.
 
En vous voyant maintenant je devines bien des questions sur vos visages, Ce type est-il humain ? Qu’est-ce que cette lumière verte ? Est-ce aussi cette lumière qui a traversé la ville au crépuscule ? Que va-t-il se passer maintenant ? etc, etc.
Pour votre bonne compréhension, je dois vous donner un rapide cours d’Histoire sur ce qui s’est passé sur Terra depuis un peu plus d’un siècle.
 
A la tête de l’état il y avait un empereur entouré d’une foule de courtisans tous plus ou moins ambitieux et véreux, des gens évoluant dans les mondes de la haute finance et du grand état major des forces spatiales.
Une foule de courtisans cherchant avant tout leur profit et rien d’autre.
C’est au palais que toute la politique se décidait et toujours bien entendu dans l’unique intérêt de cette classe dirigeante et de son empereur. La cour impériale était aussi un nid à complots, intrigues et conspirations en tout genre. Fréquemment un empereur au pouvoir depuis parfois quelques mois à peine mourait mystérieusement pour se voir remplacé par un autre parfois tout aussi éphémère. La durée de vie moyenne d’un homme une fois sur le trône impérial était de 5 à 11 ans.
 
En dessous de cette classe dirigeante corrompue et égoïste vivaient les commerçant de tous calibres qui par leur travail nourrissaient et habillaient les maîtres. Venaient ensuite les ingénieurs, les employés et les ouvriers qui par leur labeur dans les entreprises des grands financiers fabriquaient tout ce dont la classe dirigeante que je viens de vous décrire succinctement avait besoin pour vivre dans le confort et le luxe.
 
Le reste de la population, environ 65 pour cent était massé dans les banlieues des grandes cités, des ghettos infâmes, véritables coupes gorges infects et pardonnez-moi l’expression, on y crevait de faim dans une misère indescriptible et un désespoir sans nom. Le seul moyen de quitter ces zones de mort lente restait la chance, infime tant les candidats étaient nombreux, d’obtenir une place sur un vaisseau partant vers la colonisation d’une nouvelle planète. Ainsi des milliards d’humains croupissaient dans une fange affreuse.
 
Pourtant l’espoir et le changement vinrent de cette fange car venu du fond des siècles, un enseignement né dans la vieille Europe refit surface là où on avait le plus besoin de lumière, là même où l’espérance de vie était la plus courte, justement dans l’enfer des ghettos.
Je vais ce soir vous donner un bref résumé de cet enseignement, non pour vous ennuyer ou jouer les missionnaires mais pour que vous puissiez comprendre les images que vous venez de voir.
 
L’univers infini est l’œuvre d’un Créateur plein d’Amour pour sa création et nous étions coupés depuis des millénaires de cet Amour qui est Énergie. Nous étions comme des accumulateurs vides, l’enseignement venu du passé nous appris à nous rebranché à cette énergie, à la recevoir en nous, à redevenir des accumulateurs bien chargés mais aussi capables de nous recharger à volonté. Très vite celui qui était ainsi rechargé voyait sa vie se transformer, la santé lui revenir et la compréhension de son rôle dans la vie se faisait toute claire en lui.
 
Entendez-moi bien Mesdames et Messieurs, je ne vous explique pas une philosophie mais une réalité tangible que vous allez expérimenter dans les jours qui viennent que vous soyez croyant ou non croyant, quelle que soit votre religion ou le courant spirituel au quel vous vous rattachez.
 
On découvrit aussi que certains individus, environ un pour cent millions de ses frères étaient de véritables piles, des accumulateurs 100.000 fois plus puissant que les autres. Non content de leur possibilité à emmagasiner des quantités inimaginables d’Énergie divines, ils pouvaient la redistribuer en dose massive, en véritable concentré de la force d’Amour de l’Universel Créateur sous l’aspect d’une onde de lumineuse verte.
 
Il est fort probable qu’au 20ème siècle, Alrik Feuerbach, celui qui a enseigné cela aux hommes ignorait que les humains de l’avenir auraient cette capacité mais je peux vous dire qu’aujourd’hui encore nous pensons à lui comme à l’un des plus grands bienfaiteurs de l’humanité si non le plus grand.
 
Celles et ceux que touchait cette lumière, presque instantanément se trouvaient transformés : les pires truands, les plus monstrueux assassins, les plus égoïstes financiers, les politiciens les plus retords, personne ne pouvait résister à l’Amour Divin, la transformation était radicale. Celui-là qui aurait égorgé sans broncher son voisin pour un peu de pain devenait un exemple de bonté et de douceur capable de pleurer devant la misère humaine et de se mettre au service de sa communauté pour le bien de tous. L’Énergie cosmique est curative tant au physique, qu’au moral, qu’au psychique ou au spirituel. Mieux encore nous nous découvrîmes des facultés nouvelles, comme par exemple la capacité de calculer la trajectoire d’un vaisseau spatial mentalement sans l’aide d’un ordinateur. Plus fort encore, les humains touchés par la Divine énergie devenaient incapable de conduite agressive ou dangereuse pour les autres. Ici je me dois de vous donner une précision importante, dès qu’un être vivant est touché par cette Énergie il la rayonne autour de lui, il devient ainsi contagieux et les personnes qu’il fréquente sont à leur tour touchées par la force d’Amour infinie.
 
Il a suffit de quelques millions de femmes et d’hommes ainsi transformés pour qu’en quelques années la surface de Terra et sa société soient totalement modifiées car ce que nous appelons la Grande Transformation
sortit des ghettos et elle coula comme un fleuve impétueux et recouvrit toute la planète. Les Terriens ainsi évoluant, en quelques décennies tout le système solaire se régénéra dans la Grande Transformation.
Le gouvernement de Terra ne cherchant plus que le bien être de tous, en un siècle la Grande Transformation changea l’empire.
 
Le corps des Envoyé spéciaux fut constitué il y a une centaine années et fut composé de ces gens qu’on surnommait « les piles » et qui avaient cette capacité à se charger et à rendre d’immenses quantités de La Divine Énergie cosmique. Ils partirent pour tous les mondes occupés par les Terrestres afin que partout la Grande Transformation apporte le Bien. Voilà Mesdames et Messieurs pourquoi nous n’avons plus de vaisseaux de guerre, plus de commandos spatiaux ni de garde spatiale. Voici maintenant 120 ans que la Grande Transformation est en marche, elle arrive à ce jour sur les planètes les plus éloignées de Terra, comme la vôtre. Sur ces monde où l’homme ancien se bat encore contre ceux qu’il imagine à tord comme des ennemis. L’homme ancien qui en un temps record se transforme en un être neuf. Le film que vous avez vu n’est autre qu’une « pile », un Envoyé spécial faisant son travail. La lumière verte qui a éclairé la cité au couchant est la même que celle qui touché vos anciens ennemis au plateau de Glirca. Dans les jours et les semaines qui viennent la Grande Transformation sera totale sur Verdana aussi, désormais votre transformation est en marche et très bientôt vous en verrez vous-même les résultats. Si nous avons mis 120 ans pour atteindre les limites de ce qui fut l’empire, c’est que nous avançons selon un plan précis et croyez bien que pour cette reconquête pacifique de nous même ces 120 années ont amené un véritable et total changement de notre mentalité. Je vous l’ai dit pour le gouvernement chaque vie est importante et certains d’entre nous piaffent d’impatience car à chaque minute aux confins de ce qui fut l’empire il y des vies qui s’éteignent, que la Grande Transformation aurait pu sauver. Non seulement des vies humaines mais des vies d’autres types d’intelligences, des vies non humaines qui à nos yeux sont elles aussi des vies importantes. C’est un monde de paix et de joie qui s’ouvre à vous désormais. Je sais que parmi vous il y en ce moment des personne qui ont été touché par la lumière verte, elles sont donc apte à ressentir sans grande difficulté au plus profond de leur cœur l’exactitude de mes paroles.

Je suis prêt maintenant à répondre à vos questions, levez la main si vous désirez en poser une car autrement nous parlerons tous à la fois et cela ne profitera pas au débat ».

à suivre...

____________________________________________________________________________________________________________________________
L'Envoyé 5 Ronsar11
Ric le Gaumais
Ric le Gaumais
Tête connue
Tête connue

Messages : 1249
Date d'inscription : 07/08/2019
Age : 68
Localisation : La Gaume (Lorraine belge)

Revenir en haut Aller en bas

L'Envoyé 5 Empty Re: L'Envoyé 5

Message  william1941 le Dim 20 Sep 2020 - 16:50

L'Envoyé 5 1339649532L'Envoyé 5 1339649532L'Envoyé 5 1339649532L'Envoyé 5 1339649532L'Envoyé 5 1339649532 htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr htr
Moi aussi.
william1941
william1941
Poète, barde, troubadour...

Messages : 611
Date d'inscription : 03/04/2020
Age : 79
Localisation : Garrigue et méditerranée. studio à Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum