A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 29 Invités

ADAGIO29, Gregosfumelapipe, J_O_M, pat59om

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 248 le Dim 2 Fév 2020 - 5:03
Statistiques
Nous avons 1681 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Gregosfumelapipe

Nos membres ont posté un total de 357350 messages dans 12430 sujets
Le Deal du moment : -60%
VARTA Chargeur 4H Lcd Plug AAA/AA9V USB/4 AA
Voir le deal
11.97 €

Première expérience du tabac brun

Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Première expérience du tabac brun

Message  Jaufré Cantolys le Sam 1 Déc 2018 - 23:07

Il y a quelques années, j’adressai un manuscrit de poèmes à un vieil éditeur qui fumait la pipe. Le fait qu’il fumât la pipe m’avait mis en confiance. Il refusa gentiment mon manuscrit, « quoiqu’il le trouvât excellent et que la lecture l’en eût profondément réjoui » au motif que mon style était obsolète, que plus personne n’écrivait en vers aujourd’hui, et que par conséquent ma poésie aurait du mal à trouver des lecteurs, etc...

Une fois cela dit, nous en vînmes à discuter tabacs. A cette époque je ne fumais que du Danois. Il me répondit que lui aussi avait fumé du Danois dans le temps, mais qu’après moultes expériences il avait choisi de « revenir au plus simple » : il ne fumait plus que du gris.

Depuis lors, j’ai toujours nourri un complexe d’infériorité vis-à-vis des fumeurs de gris. Ils incarnaient à mes yeux le fumeur expérimenté, le philosophe un peu bourru, qui regarde avec condescendance les néophytes s’extasier sur leurs aromatiques et leurs mélanges anglais. De là à considérer les aromatiques comme des « tabacs pour jeunots », voire des « tabacs pour gonzesse » il n’y avait qu’un pas. Pendant des années, je n’ai osé avouer à personne que je fumais de l’Alsbö Vanille.

Récemment j’ai décidé de franchir le pas. J’ai résolu d’acheter enfin du vrai tabac, un vrai tabac d’homme, du gris. J’entrai dans une civette et réclamai du Caporal. Je ne trouvai pas de Scaferlati comme j’escomptais, mais du « Caporal Export » qui me parut faire l’affaire. Retour à la maison, je pris le plus rustique de mes brûle-gueules et le bourrai à fond. Je l’allumai comme un bougre et me mis à tirer dessus.

Je m’attendais à une révélation, un rite initiatique, une sorte de passage à l‘âge adulte. Je ne découvris que du tabac à cigarette. Exactement le même goût et les mêmes sensations – sauf qu’il manquait le petit grésillement du papier qui se consume. Ma pipe me regardait tout étonnée, l’air de dire : « Pourquoi me fais-tu fumer ça ?  Qu’attends-tu exactement de moi ? Quelle est ma valeur ajoutée ? » Il est vrai que la meilleure pipe du monde – comme la plus belle fille - ne peut donner que ce qu’elle a.

Pour moi, le fourneau d’une pipe est une sorte un creuset où doivent se mélanger divers arômes. Point de mélange sans expérimentation ; et point d’expérimentation sans alchimie. De cette alchimie émerge une fumée, et cette fumée est déjà pensée. Quiconque a lu les revues de tabacs sur ce forum – comme la récente de Pierrot Gourmand sur le Classic Flake - n’en peut plus douter : fumer c’est penser ! Mais que se passe-t-il au juste dans un fourneau de pipe, quand on y fume du gris? J'entends: que s'y passe-t-il de plus que si on le fumait dans du papier à cigarette? Là est toute ma question.

Enfin, me voilà désormais débarrassé de tout complexe. Je respecte bien sûr les fumeurs de brun, car tous les goûts sont dans la nature - mais je ne les considère plus désormais comme des philosophes, des aristocrates de la pipe. Ils sont à mes yeux démystifiés. Quant à moi, je n’ai plus honte d’avouer mon penchant pour les aromatiques.

PS 1: Si vous voulez savoir ce qu’il est advenu du reste de ma blague, j’en ai fait cadeau à une amie qui fume des roulées.

PS 2: que les fumeurs de brun sur ce forum fassent preuve de bonté envers moi ! Si j’ai mal jugé leur tabac favori, qu’ils daignent m’ouvrir les yeux (ou plus exactement les narines). J'ai tant de choses encore à apprendre! Je leur en serai éternellement reconnaissant.. Wink
Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Poète, barde, troubadour...

Messages : 843
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 51
Localisation : Fos sur Mer

http://jaufrecantolys.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Olórin le Dim 2 Déc 2018 - 0:10

Jaufré Cantolys a écrit:que s'y passe-t-il de plus que si on le fumait dans du papier à cigarette? Là est toute ma question.

Ma réponse est personnelle et n'engage que moi : eh bien on le fume dans une pipe ! Ma passion pour la bouffarde n'est pas née d'un désir de fumer... chose que j'avais abandonnée depuis quelques années en arrêtant définitivement les Winston ! Non, cette passion m'est venue de la pipe elle-même : l'objet, l'odeur, le plaisir de prendre le temps de profiter, de réfléchir... Fumer la pipe, c'est philosopher, tomber amoureux... A mes yeux, la cigarette n'apportera jamais cela (mais d'autres me détromperont peut-être...). En tout cas, qu'on fume du brin, des aros, des anglais ou du fumier de vache bien d'chez nous de l'fond d'la campagne, profitons, nom de d'là ! Nos belles on les aime, et elles nous le rendent bien, quoi qu'on fume dedans !

Première expérience du tabac brun 1064092599 Première expérience du tabac brun 1064092599 Première expérience du tabac brun 1064092599 Première expérience du tabac brun 1064092599
Olórin
Olórin
Hameau des hobbits
Hameau des hobbits

Messages : 214
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 24
Localisation : Juziers (78) en attendant la Comté

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Ludoc le Dim 2 Déc 2018 - 10:17

Il en faut pour tous les goûts Very Happy 
Ceci dit, l'Export n'est pas le seul brun. Il y'en a d'autres qui valent, selon moi, plus le coup d'oeil. Le bandeau rouge ou encore le supérieur par exemple et pour rester en France. Le Burrus bleu pour les helvètes et le monde, un peu à part, des semois belges valent également le détour.
Ludoc
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 3424
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 29
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Invité le Dim 2 Déc 2018 - 11:20

Les goûtes et les couleurs.... En revanche fumer du brun en clope n'a rien, mais rien à voir.
Je peux comprendre que tu n'aimes pas vu que tu fumes de l'Alsbo Vanille qui est l'Aro le plus chimique qui soit, maintenant si il te convient tant mieux. Quand j'ai voulu découvrir les bruns, cela n'a pas été simple, j'ai insisté.
Tout comme toi, au début je ne trouvais pas cela terrible du tout. 
Peut être aurais tu plus de chances avec le Saint Claude.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Alexmann le Dim 2 Déc 2018 - 13:12

Je reconnais volontiers que dompter les bruns n'est pas une mince affaire, mais au final c'est jouissant de pouvoir comparer des saveurs bien particulières, il faut être patient et fumer doucement... Smile Première expérience du tabac brun 3771733111
Alexmann
Alexmann
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier

Messages : 4440
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 57
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jaufré Cantolys le Dim 2 Déc 2018 - 15:49

Merci les gars! Je m'attendais à être lynché, et je vois que vous faites preuve de compréhension. Je n'en attendais pas moins de la part de véritables fumeurs de pipe! Je crois que mon problème, c'est d'avoir voulu passer trop rapidement d'un extrême (les aros) à l'autre (le brun). Du coup, je trouve actuellement mon équilibre avec les mélanges anglais. Je fume actuellement du Dunhill Elizabethan Mixture et m'en trouve extrêmement satisfait. Tout vient à point pour qui sait attendre....

Cependant, je voudrais  répondre à Olorin qui affirme non sans humour:

 En tout cas, qu'on fume du brin, des aros, des anglais ou du fumier de vache bien d'chez nous de l'fond d'la campagne, profitons, nom de d'là ! Nos belles on les aime, et elles nous le rendent bien, quoi qu'on fume dedans !

Première expérience du tabac brun 1064092599 Première expérience du tabac brun 1064092599 Première expérience du tabac brun 1064092599 Première expérience du tabac brun 1064092599

Je lui signifierai mon désaccord en alexandrins que voici:

Ivresse et flacon


Nos amis les buveurs, avec bon sens professent :
Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ?
Voilà, opine-t-on, un bien sage dicton -
Mais qui ne convient point aux fumeurs de bouffarde !
S’ils l’évoquent parfois, c’est par pure mégarde,
Ou pour, citant Musset, briller dans les salons.

Amis fumeurs, veillons ! Gardons-nous des proverbes
Qui feignent le bons sens, mais qui ne sont que verbe.
Dans le cas de la pipe, il serait saugrenu
De vouloir séparer l’essence et l’existence,
La matière et l’esprit, la pensée et la panse,
En bref le contenant d’avec le contenu.

Bruyère et bon tabac, ô dyade admirable,
Forment ensemble un tout, uni, indissociable,
Comme chemise et cul, chrysalide et cocon.
Ils sont un, à l’instar - du corps avecque l’âme,
La vague avec la mer, l’étui avec la lame
Le grain avec l’ivraie... le vit avec le con.

Car c’est un fait que la plus belle pipe au monde
Qu’elle soit courte ou longue, hexagonale ou ronde,
Ne peut jamais donner bien plus que ce qu’elle a.
Si notre pieux dessein est qu’elle se transcende
En suave fumée pareille à une offrande,
Il nous faut la bourrer avec du bon tabac.

De même mélangez le plus noble Périque
Au meilleur Latakia, au Burley d’Amérique...
Et allumez-le dans une pipe à dix sous :
Vous n’obtiendrez, au mieux, que de fades volutes.
Quoique vous décidiez, et quoique vous voulûtes,
Elles vous feront choir au troisième dessous.

C’est pourquoi, compagnons, francs fumeurs de bouffarde,
Ayons toujours bien soin, et toujours prenons garde
De ne point balancer nos perles aux pourceaux.
A l’étalon de race, il faut la bonne avoine.
A l’excellente pipe, il faut tabac idoine,
Et au meilleur tabac, il faut le bon fourneau.


Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Poète, barde, troubadour...

Messages : 843
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 51
Localisation : Fos sur Mer

http://jaufrecantolys.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  papaalino le Dim 2 Déc 2018 - 18:16

et bien ça me rappel mes débuts sur le forum  vieux vieux vieux 

Un jour, je ne sais plus comment c'est venus, mais des membres du manoir mon proposés de déguster des bruns.
Il y avait Alex, Brunaros, araneus, arôme et tabadoc. Ludoc était présent pour ses conseils et son soutien ainsi que d'autres( faudrait que je retrouve mon fil ) et j'ai même acheté une nouvelle bouffarde pour l'occasion en suivant les conseils des copains. Bouffarde que j'ai chapardé avant arôme je crois ( encore désolé Philippe ).

C'est d’ailleurs là aussi que j'ai compris et ressentis ce que voulais dire le sens du mot camaraderie.
Je ne pourrait jamais assez les remercier pour ça. De plus ça a débouché sur de belles amitiés.

Quoiqu'il en soit, sans les conseils des copains je me serai ramassé. Ce qui fut d'ailleurs le cas pour le premier bol.
Les bruns demande de l'attention, de la finesse ( c'est bizarre de dire ça pour des tabacs costaud mais pourtant ..  ) et de la patience et surtout fumer très doucement. Leurs combustion étant parfaite il faut gérer le tirage.
Le bourrage et l'allumage aussi est très important avec eux. Tu tasse de trop et bonjour la dose d'herbe à Nico que tu prends en une seule volutes. Tu ne tasse pas assez et là c'est ta langue qui prends feu.
Au final j'y reviens de temps en temps. Je fais mes premier bol de culottage avec du Saint Claude.
Avec l'expérience acquise je les préfère légèrement humide mais là encore c'est tout un art car trop humide tu fumes du foin.
Et cette expérience à été et est encore très bénéfique pour mes fumages actuelle car j'ai revue ma façon de pétuner et d'analyser les mélanges que je fumes, ainsi que de prêter plus d'attention au bourrage.

Je ne peux t'engager à continuer d’essayé, peut-être plus tard, avec d'autres tabacs car le caporal export n'est pas non plus ce qui se fait de mieux en la matière et pour ça tu as nos copains qui sont là pour t'accompagner.
Pour ce qui est de la réaction de nos copains, cela ne me surprends pas d'eux. Pour ceux que je connais et les autres ils vont, tout comme nous dans le même sens et pour cela, je te sites un poète que j'affectionne en ses lieux:
Bruyère et bon tabac, ô dyade admirable,
Forment ensemble un tout, uni, indissociable ....

Pour ce qui est de la qualité des pipes que tu sites si joliment dans ton poème, je ne suis pas d'accord. Mais cela est un autres débat ( sans fin )
papaalino
papaalino
Les accros aux aros

Messages : 5854
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 47
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Olórin le Dim 2 Déc 2018 - 21:33

Jaufré Cantolys a écrit:
Je lui signifierai mon désaccord en alexandrins que voici:
[...]

Eh bien, le désaccord persiste, car je pense que chacun a ses goûts propres, et que c'est tant mieux ! N'est-ce pas toi qui parles de "faire preuve de compréhension"? Eh bien cela fonctionne dans les deux sens...


Tu n'est pas d'accord avec moi? Eh bien voilà ma réponse : Tant mieux !  cheers


Ben oui, si on avait tous le même avis, reconnaissons-le, des fois on se ferait ch**r  lol!


Alors profitons de nos divergences d'opinion pour alimenter nos débats amicaux  Première expérience du tabac brun 1017532469
Olórin
Olórin
Hameau des hobbits
Hameau des hobbits

Messages : 214
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 24
Localisation : Juziers (78) en attendant la Comté

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jeune Anachronique le Dim 2 Déc 2018 - 21:42

Un petit échantillon de Burus Bleu fourni par Serge m'attend sagement depuis quelques semaines, et ce fil me donne envie de le gouter rapidement. 
Hormis la Bouffarde, il m'arrive de fumer des gauloises dans la journée (les cigarettes blondes m'écoeurent). 
Et je m'imagine tomber sur la même saveur avec le Burus (ce que je n'espère pas !). 
La façon dont vous en parlez et les conseils que vous fournissez me donne envie d'etre surpris ! En revanche, la coupe de ce tabac et drôlement fine, et je crains me retrouver avec des morceaux en bouche  Suspect
Je vous donnerai mon avis demain soir...

____________________________________________________________________________________________________________________________
Et les ligues hygiénistes voudraient interdire ces bienfaits ! Pour nous faire parvenir à la mort en bonne santé ?
Sylvain Tesson.
Jeune Anachronique
Jeune Anachronique
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 185
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dijon.

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jeune Anachronique le Dim 2 Déc 2018 - 21:43

J'oubliais, Jaufré, bravo pour ce joli poème que j'aime beaucoup, et sur lequel je suis plutôt d'accord (ne lançons pas le débat  Evil or Very Mad)

____________________________________________________________________________________________________________________________
Et les ligues hygiénistes voudraient interdire ces bienfaits ! Pour nous faire parvenir à la mort en bonne santé ?
Sylvain Tesson.
Jeune Anachronique
Jeune Anachronique
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 185
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dijon.

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Olórin le Dim 2 Déc 2018 - 21:44

Jeune Anachronique a écrit:Je vous donnerai mon avis demain soir...

J'attends avec impatience...  Very Happy
Olórin
Olórin
Hameau des hobbits
Hameau des hobbits

Messages : 214
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 24
Localisation : Juziers (78) en attendant la Comté

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jeune Anachronique le Lun 3 Déc 2018 - 22:05

Petit débriefing donc, de mon premier essai avec du tabac brun. 
Un bel échantillon de Burus Bleu de notre cher Serge. 
La coupe est très (très) fine, ca surprend mais cela permet une super combustion bien qu'un peu rapide.
Il est très sec et donc plutôt piquant, malgré tout je n'ai pas du tout l'impression de retrouver le goût de mes gauloises. 
On sent que c'est un bon tabac, avec des saveurs que je ne sais pas encore décrire.
J'essaierai de le tester en version un peu plus humide pour mieux sentir le goût sans se brûler la langue !  tongue

Je me dis surtout que c'est à essayer en melange avec d'autres tabacs similaires ! Mais je ne sais pas quoi. Si certains ont des idées et des retours d'expérience ?

____________________________________________________________________________________________________________________________
Et les ligues hygiénistes voudraient interdire ces bienfaits ! Pour nous faire parvenir à la mort en bonne santé ?
Sylvain Tesson.
Jeune Anachronique
Jeune Anachronique
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 185
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dijon.

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jeune Anachronique le Lun 3 Déc 2018 - 22:15

Petite erreur subsidiaire de ma part : je l'ai fumé en buvant un Port Askaig 100Proof (un whisky très tourbé a 57º...) 
La prochaine fois le brun passera avec un thé à la menthe  Very Happy C'est paradoxal mais cela adoucira un peu... Sleep

____________________________________________________________________________________________________________________________
Et les ligues hygiénistes voudraient interdire ces bienfaits ! Pour nous faire parvenir à la mort en bonne santé ?
Sylvain Tesson.
Jeune Anachronique
Jeune Anachronique
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 185
Date d'inscription : 08/10/2018
Localisation : Dijon.

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Moriarty le Lun 3 Déc 2018 - 23:09

Le Burrus pour moi et bon naturellement sans le mélanger,c’est sûr que de boire un Islay bien tourbé n’aide pas! Pour ma part je bois un bon chocolat chaud de la maison Cailler avec et c’est nickel le choco qui se marie avec le goût du Burrus tu réveille un mort avec ça. Et pour l'hygrométrie c’est mieux de pas le fumer trop sec il perdrait de ça saveur.
Moriarty
Moriarty
Ambassadeur de la Suisse
Ambassadeur de la Suisse

Messages : 1264
Date d'inscription : 17/02/2018
Age : 41
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Olórin le Mar 4 Déc 2018 - 0:05

Jeune Anachronique a écrit:Petite erreur subsidiaire de ma part : je l'ai fumé en buvant un Port Askaig 100Proof (un whisky très tourbé a 57º...) 
La prochaine fois le brun passera avec un thé à la menthe  Very Happy C'est paradoxal mais cela adoucira un peu... Sleep

Toujours en belle compagnie...  Première expérience du tabac brun 1017532469
Olórin
Olórin
Hameau des hobbits
Hameau des hobbits

Messages : 214
Date d'inscription : 15/10/2018
Age : 24
Localisation : Juziers (78) en attendant la Comté

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  papaalino le Mar 4 Déc 2018 - 19:24

Jeune Anachronique a écrit:Petite erreur subsidiaire de ma part : je l'ai fumé en buvant un Port Askaig 100Proof (un whisky très tourbé a 57º...) 
La prochaine fois le brun passera avec un thé à la menthe  Very Happy C'est paradoxal mais cela adoucira un peu... Sleep

pas sur que ça passe mieux. Essaie dans la mesure du possible un thé à base de vanille ou alors un chocolat viennois. Là c'est top
papaalino
papaalino
Les accros aux aros

Messages : 5854
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 47
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jaufré Cantolys le Mer 13 Mar 2019 - 21:23

J'ai une bonne nouvelle à vous annoncer.

Suite à mon post de décembre dernier (qui avait déclenché une petite polémique, et dont j'ai un peu honte aujourd'hui), NON je n'ai pas jeté mon sachet de Caporal Export! Je l'ai gardé dans un tiroir, et je l'ai ressorti cette semaine. Cette fois-ci, je n'ai pas commis l'erreur de le fumer dans un brûle-gueule habitué aux aros. Je l'ai fumé dans un pipe en maïs. Et, nom de nom, j'ai kiffé!!!

Comme quoi, le goût n'est pas affaire que de papilles et de muqueuses. C'est aussi affaire de vision et de toucher. Il faut fumer le bon tabac dans la bonne pipe. Je ne parle pas ici de l'imprégnation des tabacs (laquelle conditionne la rotation des pipes) mais bien d'un complexe "goût-odeur-toucher-aspect visuel" qui forme un tout indissociable, souvent inexplicable, et qui fait qu'on va apprécier tel tabac dans telle pipe mais pas dans telle autre. Je me souviens d'un vigneron qui prétendait que la langue ne savait pas faire la différence entre un vin rouge et un vin rosé. Comme nous étions incrédules, il nous fit déguster en aveugle, et effectivement nous nous y trompâmes! Comme quoi, quand nous croyons "sentir" le goût du vin rouge avec la langue, en fait nous le "sentons" aussi avec les yeux. Il en va de même avec le complexe "pipe-tabac".

Du coup je vais essayer d'autres types de bruns. J'aimerais bien tester le Semois, mais il paraît qu'on n'en trouve pas en France. Si quelqu'un s'approvisionne en Belgique un de ces quatre, qu'il me tienne informé par MP, je lui passerai une petite commande!
Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Poète, barde, troubadour...

Messages : 843
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 51
Localisation : Fos sur Mer

http://jaufrecantolys.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Alexmann le Mer 13 Mar 2019 - 21:35

@Jaufré, si tu veux je peux t'envoyer des échantillons de Semois, histoire que tu puisse l'apprécier ! Very Happy 

On est jamais déçu avec le Semois, il y en a pour tous les gouts... du plus subtil au plus corsé !
Alexmann
Alexmann
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier

Messages : 4440
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 57
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  angelo69 le Mer 13 Mar 2019 - 22:08

il faut tester plusieurs fois un tabac dans des pipes différentes avant d'en tirer conclusion.
tu peux toujours essayer le semois bc vendu en france en pot.
angelo69
angelo69
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 232
Date d'inscription : 18/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Alexmann le Jeu 14 Mar 2019 - 11:17

angelo69 a écrit:il faut tester plusieurs fois un tabac dans des pipes différentes avant d'en tirer conclusion.
tu peux toujours essayer le semois bc vendu en france en pot.
+1 !, cependant dans le Semois BC il n'y a que le nom...
Alexmann
Alexmann
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier

Messages : 4440
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 57
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  angelo69 le Jeu 14 Mar 2019 - 18:11

Oui Alexmann , jai oublié de préciser qu il n’a rien a voir avec les semois belges .
angelo69
angelo69
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 232
Date d'inscription : 18/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Munch le Ven 15 Mar 2019 - 8:35

Ouiiiiii !

Le brun et la pipe maïs, ensemble, un point c'est tout !

Par contre le Semois c'est un peu différent, c'est pas la même ambiance que le caporal export.

Le caporal, c'est le soleil brûlant du Larzac, le Semois c'est le feu de cheminée un jour de pluie. Pas la même chaleur, pas la même pipe.

(et sinon, le Semois BC c'est la crotte d'une chèvre dans le Larzac un jour de pluie)

____________________________________________________________________________________________________________________________
Mais ce n'est que mon petit avis, et encore, j'suis bourré.
Munch
Munch
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 2192
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Jaufré Cantolys le Ven 15 Mar 2019 - 21:44

Alexmann a écrit:@Jaufré, si tu veux je peux t'envoyer des échantillons de Semois, histoire que tu puisse l'apprécier ! Very Happy 

On est jamais déçu avec le Semois, il y en a pour tous les gouts... du plus subtil au plus corsé !
Ben ça, alors, je veux bien! C'est gentil de ta part, je t'envoie un MP Wink
Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Poète, barde, troubadour...

Messages : 843
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 51
Localisation : Fos sur Mer

http://jaufrecantolys.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Alexmann le Sam 16 Mar 2019 - 2:26

Jaufré Cantolys a écrit:
Alexmann a écrit:@Jaufré, si tu veux je peux t'envoyer des échantillons de Semois, histoire que tu puisse l'apprécier ! Very Happy 

On est jamais déçu avec le Semois, il y en a pour tous les gouts... du plus subtil au plus corsé !
Ben ça, alors, je veux bien! C'est gentil de ta part, je t'envoie un MP Wink
Répondu... Very Happy
Alexmann
Alexmann
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier

Messages : 4440
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 57
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

Première expérience du tabac brun Empty Re: Première expérience du tabac brun

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum