A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Derniers sujets
» Chacom 6
par karma91 Aujourd'hui à 9:50

» on en a oublié un sacré paquet
par papaalino Aujourd'hui à 9:48

» Boutique Blend de Robert mc Connel
par papaalino Aujourd'hui à 9:37

» "Le Culottage au miel"
par papaalino Aujourd'hui à 9:35

» volutes du 24 février
par papaalino Aujourd'hui à 9:31

» Eloge de la calebasse
par papaalino Aujourd'hui à 9:30

» Tuto : préculottage du fourneau au graphite "pour la Science"
par papaalino Aujourd'hui à 9:21

» Donne 2 pipes à restaurer
par Pipeman Aujourd'hui à 9:13

» Mes premières Morel
par papaalino Aujourd'hui à 9:12

» La gentille petite diablesse
par papaalino Aujourd'hui à 9:07

» Acheter un Jacob de Gambier
par papaalino Aujourd'hui à 8:56

» 23/02 Volutes dominicale....
par Druide Aujourd'hui à 8:30

» Présentation
par Druide Aujourd'hui à 8:23

» Bestioles.
par Druide Aujourd'hui à 8:11

» Tasse braise by pipeman
par Pipeman Hier à 22:01

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 28 Invités

karma91, Méri Laynon, papaalino, Pierrot Gourmand

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 248 le Dim 2 Fév 2020 - 5:03
Statistiques
Nous avons 1498 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Marcounitou

Nos membres ont posté un total de 340444 messages dans 11530 sujets
-33%
Le deal à ne pas rater :
Box de 14 places de cinéma chez CGR Cinémas
79.90 € 118.60 €
Voir le deal

Bel Hommage à la bouffarde

Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Bel Hommage à la bouffarde

Message  ChtiHuron le Sam 15 Mar 2014 - 18:07

J'ai profité de mon séjour dans l'aubrac pour passer par Laguiole (en tant qu'amateur de beaux couteaux difficile d'y résister...)


J'ai pu prendre en main et avoir l'autorisation de photographier cette magnifique réalisation de
Virgilio Muñoz Caballero 



Quel magnifique pièce qui relie 2 passion. Bruyere somptueuse et quel travail d'orfévre dans le ciselage...  I love you  I love you  I love you . Pour l'avoir vu travailler c'est juste "respect" !

l'abeille a laissé place à notre noble bouffarde

[img]Bel Hommage à la bouffarde _k2j1010[/img]

[img]Bel Hommage à la bouffarde _k2j1011[/img]


Je comptais bien pour ma part repartir avec le calumet en finition bruyère mais n'avait plus  Sad 

Je vous mettrais quelques autres images de cette sublime réalisation. Et si vous passez par là je conseille la visite des ateliers.
ChtiHuron
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  El Che le Sam 15 Mar 2014 - 18:51

ChtiHuron a écrit:J'ai profité de mon séjour dans l'aubrac pour passer par Laguiole...

l'abeille a laissé place à notre noble bouffarde

Bel Hommage à la bouffarde _k2j1011

Je comptais bien pour ma part repartir avec le calumet en finition bruyère mais n'avait plus  Sad 

Je vous mettrais quelques autres images de cette sublime réalisation. Et si vous passez par là je conseille la visite des ateliers.
C'est du vrai beau travail - Sublime quoi!

Merci! camarade ChtiHuron, pour ce partage - Vivement d'autres images...

____________________________________________________________________________________________________________________________

"Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion". - Saint Augustin

"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi". - Albert Einstein

¡Hasta la pipa siempre, camarades!
El Che
El Che
Tête connue
Tête connue

Messages : 1256
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 61
Localisation : La Patrie (Québec)

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  hinomura le Dim 16 Mar 2014 - 2:17

El Che a écrit:


C'est du vrai beau travail - Sublime quoi!

Merci! camarade ChtiHuron, pour ce partage - Vivement d'autres images...


+1

____________________________________________________________________________________________________________________________
Bel Hommage à la bouffarde Hino10

 on ne vie qu'une fois c'est pourquoi il faut en profité a font & ne jamais rien regretter  

un mot,un geste,hinomura fait le reste 
hinomura
hinomura
Vieux de la vieille

Messages : 5495
Date d'inscription : 20/07/2013
Age : 38
Localisation : Merlas , Rhône-Alpes, Isère , France

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  Mycroft le Dim 16 Mar 2014 - 8:55

En effet! Je rejoins mes gens!!! Belle création et merci pour ce partage!
À remarquer quand même l'effort et le beau geste de Laguiole, de supprimer l'abeille pour une pipe!!! Cest comme si on déguisaient la Tour Eiffel en Tour de Pise! C'est un magnifique clin d'oeil, je trouve!

____________________________________________________________________________________________________________________________
---IN SPE---
Mycroft
Mycroft
Tête connue
Tête connue

Messages : 1726
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  ChtiHuron le Lun 17 Mar 2014 - 13:21

c'est vrai , mais aussi et surtout une pièce Unique.

quelques images

[img]Bel Hommage à la bouffarde Davg8410[/img]

[img]Bel Hommage à la bouffarde Davg8411[/img]
ChtiHuron
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  ChtiHuron le Lun 17 Mar 2014 - 13:29

[img]Bel Hommage à la bouffarde Davg8412[/img]

[img]Bel Hommage à la bouffarde Davg8413[/img]
ChtiHuron
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  demangep le Lun 17 Mar 2014 - 13:59

Merci pour le partage, magnifique

____________________________________________________________________________________________________________________________
 Pour moi fumer la pipe, c'est comme manger un bon dessert 
demangep
demangep
Notable

Messages : 3712
Date d'inscription : 18/04/2013
Age : 61
Localisation : 88000 Epinal

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  Invité le Lun 17 Mar 2014 - 16:00

Cela me rapelle la mienne ... de Rossignol ... pour fumeur de pipe en attendant de pouvoir m'offrir une calumet
Bel Hommage à la bouffarde Rossig11
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  ChtiHuron le Lun 17 Mar 2014 - 17:05

Très beau le calumet. Mais ils ne l'avait plus en bruyère... et comme je suis têtu  Laughing 


J'en ai profité pour visiter un lieu Historique pour le Laguiole : la maison "CALMELS"  Inventeur du Laguiole originel :


"
En 1827-28, Pierre-Jean Calmels aide ses parents au service dans l'auberge familiale. Lieu d'échange d'anecdotes et de nouvelles. Un des clients sort de sa poche un de ses derniers achats, un couteau espagnol, "La Navaja". Pierre-jean l'aperçoit et en est fasciné ! C'est un vrai coup de foudre pour lui. Il faut qu'il arrive à transformer cet objet en couteau fermant. Il se rend alors chez son oncle Belmon qui est un des serruriers de la place. Ils réflechissent ensemble au moyen de créer ce nouveau couteau.En 1829 le couteau fermant à cran forcé est né !
Pierre-Jean Calmels, s'établit alors coutelier. Il était très jeune, 16 ans à peine, étant né en 1813, mais le Génie n'a pas d'âge. Travaillant durement, il allait alors presque immédiatement créer un couteau joignant l'élégance au fonctionnel, qui allait vite devenir célèbre et fonder une dynastie de couteliers qui ne le furent pas moins; celle-ci se perpétue encore de nos jours. Il maîtrisait parfaitement son art, qu'il allait transmettre à ses descendants.


Les premiers couteaux de Pierre-Jean Calmels, qui sont parvenus jusqu'à nous sont presque tous des modèles de luxe, montés en ivoire et ont déjà la "lame yatagan" qui caractérise depuis les couteaux de Laguiole. Ce sont de magnifiques pièces, ce qui motiva certainement leur conservation. Les modèles courants à manche de corne furent certainement les plus nombreux et sans doute été jetés après usure, leur simplicité n'ayant pas paru mériter de les garder. Certains de ces premiers couteaux, sans doute les plus anciens, sont à cran d'arrêt  "à mouche", petite protubérance cylindrique sur l'arrière du dos de la lame, engageant un trou correspondant de l'avant du ressort.... On soulève celui-ci pour la fermeture, par une traction sur un anneau porté par un mentonnet sur sa partie avant, afin de lui permettre de libérer la lame en dégageant cette "mouche". Ce système, peut-être emprunté aux "navajas" catalanes, dont il est classique, se rencontre toujours sur de nombreux couteaux de types et origines très divers.


Mais bientôt ce cran d'arrêt "à mouche" fut remplacé par un "cran forcé", sans doute inventé par Pierre-Jean Calmels, qui sera dès lors une des caractéristiques des couteaux de Laguiole. Ce "cran forcé" est une excroissance triangulaire sous l'avant du ressort, qui à l'ouverture engage un évidement correspondant du talon de la lame. *Ce n'est pas à proprement parler un "cran d'arrêt, il ne verrouille pas la lame, mais il rend plus ferme sa tenue une fois ouverte. Il cède ainsi à la pression de la main sur cette lame pour la fermeture, mais au prix d'un plus grand effort que le simple emboîtement carré du ressort sur le talon des couteaux fermants habituels. La forme du manche, dans les débuts, est déjà très fonctionnelle, légèrement renflée au milieu pour bien épouser la forme de la main qui l'étreint et allant ensuite en s'effilant, légèrement courbée.


Par la suite, cette forme évoquera souvent la silhouette d'une jambe (que l'on voudra féminine) lorsqu'apparaîtront vers la fin du siècle les modèles à trois pièces, lame, poinçon et tire-bouchon.


Elle rappellera alors celle des "Jambettes", couteaux bon marché à manche de bois et de fabrication très fruste, en usage depuis le Moyen-Age et remontant sans doute à l'époque Gallo-Romaine. Sur ces modèles de luxe montés en ivoire, on ajoutera souvent un tire-bouchon, qui confirme leur destination à une clientèle aisée, consommant du vin en bouteilles "cachetées", alors que le "vulgum pecus" le tirait à barrique. Ce tire-bouchon disparaîtra bientôt pour réapparaître plus tard, comme nous le verrons par la suite.


Vers 1840, Pierre-Jean Calmels ajoutera à ses couteaux, du moins à ceux de bonne qualité courante à manche de corne, un poinçon articulé sur le talon du manche, qui allait définitivement assurer leur succès auprès de la clientèle rurale. Il allait alors amener rapidement la disparition des "Capuchadous", du fait qu'il rendait les mêmes services sous un plus petit volume, étant pliant et facile à mettre en poche.


Ce poinçon en effet permettait de réparer les harnais "sur le terrain", de sortir les cailloux se glissant souvent sous les fers des animaux de trait et, au besoin, de percer les panses du bétail "météorisé". Cela faisant du Laguiole un outil universel couvrant tous les besoins du paysan, allait assurer son succès auprès de ceux-ci qui devaient l'adopter immédiatement, en place de tous les autres modèles.


Vers 1850, le Laguiole aura pris pratiquement sa forme définitive, par l'adjonction de "mitres" de laiton aux deux extrémités de son manche qu'elles renforcent. La mitre du talon, que traverse l'axe de pivotage du poinçon, aura souvent la forme d'une chaussure, accentuant la forme "jambe de femme".


Calmels, surnommé Bridoulet, suscite de nombreuses vocations locales : Joseph et Jean CAYLA, Henri et Jules RASCALOU, Jean-François GLAIZE, Joseph et Berthe PAGES, les MAS, les CURE, etc.… ils ont été une trentaine. Beaucoup d’entre eux tenaient boutique Rue du Valat. Le crépi garde trace de quelques enseignes.

 

La dynastie des Calmels



A Pierre-Jean Calmels, créateur du Couteau de Laguiole, qui mourut en 1876, succéda son fils Pierre. Celui-ci ajouta au ressort une pièce mobile, la "coulisse" qui lui permet d'agir non seulement sur la lame, mais aussi sur le poinçon et plus tard le tire-bouchon que Pierre devait remettre en honneur en 1880. Le retour de cet additif était alors motivé par la "montée à Paris", à cette époque, de nombreux Rouergats et Cantaliens, qui venaient de plus en plus nombreux y chercher fortune dans la "Limonade", puis dans la "Restauration". Professions dans lesquelles ils allaient connaître une réussite fulgurante et où le tire-bouchon s'avérait un outil indispensable. Adjoint au couteau qui ne quittait jamais la poche de ces nouveaux arrivants, ils l'avaient ainsi toujours sous la main. C'était le modèle "trois pièces" qui allait vite se répandre, jusqu'à devenir le plus courant. Sans doute Pierre n'en fut pas l'inventeur, l'adjonction d'un tire-bouchon n'étant pas une nouveauté, mais tout au moins le réalisateur sous une forme qui allait vite s'imposer. Malheureusement il ne devait pas profiter longtemps de ses inventions, car il décéda en 1887.
Son fils Jules qui lui succéda, devait connaître un succès croissant du couteau de Laguiole dans la Capitale, du fait d'un afflux de plus en plus important d'Aveyronnais et limitrophes, qui, marchant sur les traces de leurs compatriotes qui avaient ouvert la voie, achevaient peu à peu d'y accaparer les métiers de "bistrot" et de restaurateur. Plus heureux que son père, il devait vivre jusqu'en 1930, où il mourut en laissant deux fils. L'aîné, prénommé Jules comme son père, s'était depuis 1927 installé à Rodez, où'très vite il avait acquis une grande renommée que son fils Jacques, qui lui a succédé continue à maintenir très haut, la réputation des Calmels ne pouvant déchoir. Quant au cadet, Pierre, il prit la suite de son père dans la même boutique de Laguiole. je me souviens l'y avoir rencontré vers la fin des années 50, au milieu de morceaux d'ivoire et de défenses d'éléphants, matériau qu'il affectionnait particulièrement, réalisant des merveilles et contribuant à maintenir très haut la renommée tant du couteau de Laguiole que du nom de Calmels. J'en avais alors rapporté, en plus de quelques couteaux classiques, une série de douze couteaux de table à manche d'ivoire, d'un aspect et d'une qualité qui en font de véritables pièces de Musée.

Puis, Pierre Calmels qui, bien que très âgé, travaillait toujours avec la même habileté, mourut à son tour il y a quelques années, laissant deux filles. Nicole et Catherine, héritières du talent inné de la famille, l'ont remplacé à l'établi où elles font montre de la même maestria. Elles continuent ainsi à perpétuer le nom et la réputation des Calmels, sous la raison sociale "Calmels et Filles" que leur père avait fait inscrire en grandes lettres sur le fronton de la boutique, quelque temps avant de disparaître."

C'est d'ailleurs la derniere maison je crois à fabriquer et assembler le Laguiole avec le poincon et la lame. Les modèles à tire bouchon l'ayant supplanté.
ChtiHuron
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Bel Hommage à la bouffarde Empty Re: Bel Hommage à la bouffarde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum