A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Derniers sujets
» Gauthier ! Chibouk neuf a vrillette en aversion !
par Louxor Aujourd'hui à 16:10

» Fulbert fulmine fièrement volutes amères fumant. 10 avr 21
par Serge Aujourd'hui à 15:41

» Concours du 1er Avril (ceci n'est pas une ... blague)
par roark Aujourd'hui à 15:28

» Présentation Turin
par Turin Turambar Aujourd'hui à 15:13

» Tiens voila du boudin! 37
par Brase d'Anjou Aujourd'hui à 14:42

» Montres, horlogerie et bidouilles
par Les3Ours Aujourd'hui à 12:12

» Mes petites amoureuses
par william1941 Aujourd'hui à 12:07

» Tétragone...
par bamcar Aujourd'hui à 11:49

» Au tour de Ric le Gaumais et Fantasio59!
par Cirgae Aujourd'hui à 11:28

» Les recoins à JR (tome 2)
par John Ross Aujourd'hui à 10:23

» Le Sultan - Dijon
par Fratier Aujourd'hui à 7:51

» un peu de musique ca vous dit ?
par natalefr Hier à 21:20

» Mes travaux de réparation et création
par natalefr Hier à 20:24

» Mort de rire — parce que j'ai le sens de l'humour !
par PERALB Hier à 20:07

» VENTE : Pipe DUNHILL
par Pierrot Gourmand Hier à 19:12

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 53 utilisateurs en ligne :: 9 Enregistrés, 0 Invisible et 44 Invités

Fratier, Jaufré Cantolys, la hyène, LeGaulois, lepoulperouge, Louxor, Monsieur De Mesmaeker, Omnivisibilis, Pipeman

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 248 le Dim 2 Fév 2020 - 5:03
Statistiques
Nous avons 1842 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Jeff34

Nos membres ont posté un total de 380178 messages dans 13323 sujets
Le deal à ne pas rater :
Où trouver le coffret Pokémon Dresseur D’Élite EB4.5 – ...
63.35 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
-60% sur Écouteurs sans Fil Dudios Tic ...
Voir le deal
12 €

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Pierrot Gourmand Mar 27 Oct 2020 - 7:38

Hello les glouglouteurs de bol (enfin je ne vous le souhaite pas que ça glougloute).

Pour ma part pas de pipe. Je n'ai plus mal à la gorge mais je vais attendre encore un peu que mon rhume passe. 

Sinon cette nuit, ça m'a fait rire au réveil, j'ai rêvé de plein de choses Cthulhuesques (des rituels, de l'investigation, des eaux somatres, c'était pas mal, longtemps que j'avais fait des rêves aussi... Improbables). 

Puis après (et la j'ai pensé à ALNB), une histoire d'agression etc, et au début je m'achetais un Samuel Gawith JoFork (on est d'accord, il n'existe pas), qui etait plus que fidèle à l'humidité de cette gamme, puisque la boîte s'ouvrait comme une boîte de conserve, révélant un tabac tellement humide que le contenu ressemblait à s'y méprendre à une crème Mont Blanc  au chocolat cyclops. Obligé de touiller dedans avec une fourchette pour sortir le tabac qui ressemble à celui des bocaux d'Octave, non pressé. Je ne vous cache pas qu'après 3 tentatives d'allumage, le tabac était simplement devenu blanc, mais restait en petits boudins compacts bien humide et un peu écœurant à voir.

Je vous déconseille donc le SG JoFork  Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 4274335913

Allez, bonne journée et bonnes volutes à toutes et tous !

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Old-ge10

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
Pierrot Gourmand
Pierrot Gourmand
Monument

Messages : 11352
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 39
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  J_O_M Mar 27 Oct 2020 - 8:08

Salut les bouffardeux ! sunny

Un bol de Dunhill Nightcap dans une pipe Peterson Waterford, accompagné de plusieurs tasses du thé noir russe Anastasia (la boisson des amants fidèles).
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 81zkkn10


Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Peters70

Que vos tabacs soient vieux et vos volutes plaisantes ! Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 1064092599
J_O_M
J_O_M
La bande à Semois
La bande à Semois

Messages : 1328
Date d'inscription : 02/02/2018
Age : 42
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Pipeman Mar 27 Oct 2020 - 8:30

Bonjour Pierrot bonjour tout le monde
J avoue de drôle de rêve heureusement tu fume que du tabac a moi que ce soit le thé 😂 😂 😂 😂
Pour moi du Erik Stokkebye 1855 dans une maïs bonne journée 😉
Pipeman
Pipeman
Tête connue
Tête connue

Messages : 1564
Date d'inscription : 05/02/2020
Age : 29
Localisation : Noisy le grand

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 8:50

Pierrot Gourmand a écrit:Hello les glouglouteurs de bol (enfin je ne vous le souhaite pas que ça glougloute).

Pour ma part pas de pipe. Je n'ai plus mal à la gorge mais je vais attendre encore un peu que mon rhume passe. 

Sinon cette nuit, ça m'a fait rire au réveil, j'ai rêvé de plein de choses Cthulhuesques (des rituels, de l'investigation, des eaux somatres, c'était pas mal, longtemps que j'avais fait des rêves aussi... Improbables). 

Puis après (et la j'ai pensé à ALNB), une histoire d'agression etc, et au début je m'achetais un Samuel Gawith JoFork (on est d'accord, il n'existe pas), qui etait plus que fidèle à l'humidité de cette gamme, puisque la boîte s'ouvrait comme une boîte de conserve, révélant un tabac tellement humide que le contenu ressemblait à s'y méprendre à une crème Mont Blanc  au chocolat cyclops. Obligé de touiller dedans avec une fourchette pour sortir le tabac qui ressemble à celui des bocaux d'Octave, non pressé. Je ne vous cache pas qu'après 3 tentatives d'allumage, le tabac était simplement devenu blanc, mais restait en petits boudins compacts bien humide et un peu écœurant à voir.

Je vous déconseille donc le SG JoFork  Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 4274335913

Allez, bonne journée et bonnes volutes à toutes et tous !

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Old-ge10


Et ton Jo Fork, tu l'as pris en mixture ou en Flake  ?  scratch

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Humour23
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Pierrot Gourmand Mar 27 Oct 2020 - 8:53

Lecram Effuahc Zella a écrit:
Pierrot Gourmand a écrit:Hello les glouglouteurs de bol (enfin je ne vous le souhaite pas que ça glougloute).

Pour ma part pas de pipe. Je n'ai plus mal à la gorge mais je vais attendre encore un peu que mon rhume passe. 

Sinon cette nuit, ça m'a fait rire au réveil, j'ai rêvé de plein de choses Cthulhuesques (des rituels, de l'investigation, des eaux somatres, c'était pas mal, longtemps que j'avais fait des rêves aussi... Improbables). 

Puis après (et la j'ai pensé à ALNB), une histoire d'agression etc, et au début je m'achetais un Samuel Gawith JoFork (on est d'accord, il n'existe pas), qui etait plus que fidèle à l'humidité de cette gamme, puisque la boîte s'ouvrait comme une boîte de conserve, révélant un tabac tellement humide que le contenu ressemblait à s'y méprendre à une crème Mont Blanc  au chocolat cyclops. Obligé de touiller dedans avec une fourchette pour sortir le tabac qui ressemble à celui des bocaux d'Octave, non pressé. Je ne vous cache pas qu'après 3 tentatives d'allumage, le tabac était simplement devenu blanc, mais restait en petits boudins compacts bien humide et un peu écœurant à voir.

Je vous déconseille donc le SG JoFork  Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 4274335913

Allez, bonne journée et bonnes volutes à toutes et tous !

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Old-ge10


Et ton Jo Fork, tu l'as pris en mixture ou en Flake  ?  scratch

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Humour23

Sans doute en mixture vu l'allure, et la boîte était jaune, verte et rouge

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
Pierrot Gourmand
Pierrot Gourmand
Monument

Messages : 11352
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 39
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  natalefr Mar 27 Oct 2020 - 9:04

Voila la boite du rêve de  Pierrot Gourmand !  Twisted Evil
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Drapea10

____________________________________________________________________________________________________________________________

Cdt
Natale
www.la-radica.com

natalefr
natalefr
Tête connue
Tête connue

Messages : 1746
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 60

http://www.la-radica.com

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  LongMarcheur Mar 27 Oct 2020 - 9:18

Pierrot Gourmand a écrit:Sinon cette nuit, ça m'a fait rire au réveil, j'ai rêvé de plein de choses Cthulhuesques (des rituels, de l'investigation, des eaux somatres, c'était pas mal, longtemps que j'avais fait des rêves aussi... Improbables). 

Aaah H.P. Lovecraft et Cthulhu. Tout un monde. J'aime beaucoup ses nouvelles.

Pas de pipe ce matin mais un cigare acheté je ne sais plus où accompagné d'un thé noir à la bergamote agrémenté de miel. Pas de bague sur le cigare donc je ne vous en dirait pas plus. Il n'est pas désagréable et dépourvu de tentacule ce qui est déjà un bon point !  Razz

____________________________________________________________________________________________________________________________
N'est point mort celui qui éternellement dort, et en d'étranges éternités, la Mort elle-même peut trépasser. 


- L'Appel de Cthulhu de H.P. LOVECRAFT -
LongMarcheur
LongMarcheur
Hameau des hobbits
Hameau des hobbits

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 33
Localisation : Maisons

http://www.legrenierdesbrumes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  roark Mar 27 Oct 2020 - 10:25

Le rêve de Pierrot me fait plus penser à un certain Castaneda.
Aujourd’hui je termine ma boite de SG Perfection - Que j’ai fort apprécié - à coups d’écume.
roark
roark
Tête connue
Tête connue

Messages : 1557
Date d'inscription : 12/10/2020
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Brase d'Anjou Mar 27 Oct 2020 - 11:15

Bonjour à tous,

Sutliff Heavy English #503 dans une maïs


Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 10_2710
Brase d'Anjou
Brase d'Anjou
Tête connue
Tête connue

Messages : 1828
Date d'inscription : 22/05/2020
Age : 55
Localisation : Campagne angevine à l'ouest d'Angers

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 11:34

Pierrot Gourmand a écrit: un tabac tellement humide que le contenu ressemblait à s'y méprendre à une crème Mont Blanc  au chocolat cyclops. Obligé de touiller dedans avec une fourchette pour sortir le tabac qui ressemble à celui des bocaux d'Octave
Je suis absolument désolé d'être à l'origine de tes nuits cauchemardesque. Mais s'il te plait, pour ne pas que je passe encore une fois pour un rigolo dans mon approche de la culture et du traitement des feuilles de tabac, il serait bon, quant tu parles du "tabac d'Octave", que tu précises lequel et à quel stade:
 Il y a celui qui est encore au séchoir:

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Szocha10
 
 Il y a les feuilles de Havane, de Virginie, de Burley et d'Orient qui sont sèches et en train de vieillir en tas:

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Viel11

 Il y a celui que j'ai torréfié, que je fume et qui entre dans la composition de mes mélanges
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Mel10


 Il y a le Cavendish:
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Caven10


  
Et enfin il y a mon esratz de Périque que je sors régulièrement de son contenant pour l'humidifier et qui ensuite est remis en pot et bien tassé, et ce pour au moins une année:

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Per10
  
  Est-il utile de préciser que ces caricatures me coupent net l'envie de partager les résultats de la suite de mes expériences?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  LongMarcheur Mar 27 Oct 2020 - 11:48

J'arrive sur la fin et ce fut une matinée forte agréable !
Qu'est-ce que j'aime le télétravail !

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Img_7810

____________________________________________________________________________________________________________________________
N'est point mort celui qui éternellement dort, et en d'étranges éternités, la Mort elle-même peut trépasser. 


- L'Appel de Cthulhu de H.P. LOVECRAFT -
LongMarcheur
LongMarcheur
Hameau des hobbits
Hameau des hobbits

Messages : 1346
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 33
Localisation : Maisons

http://www.legrenierdesbrumes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  pat59om Mar 27 Oct 2020 - 11:59

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 20201061

____________________________________________________________________________________________________________________________
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 58848010
pat59om
pat59om
Tête connue
Tête connue

Messages : 1226
Date d'inscription : 25/11/2019
Age : 48
Localisation : Haut de France proche de Lille

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Pierrot Gourmand Mar 27 Oct 2020 - 12:55

Octave a écrit:
Pierrot Gourmand a écrit: un tabac tellement humide que le contenu ressemblait à s'y méprendre à une crème Mont Blanc  au chocolat cyclops. Obligé de touiller dedans avec une fourchette pour sortir le tabac qui ressemble à celui des bocaux d'Octave
Je suis absolument désolé d'être à l'origine de tes nuits cauchemardesque. Mais s'il te plait, pour ne pas que je passe encore une fois pour un rigolo dans mon approche de la culture et du traitement des feuilles de tabac, il serait bon, quant tu parles du "tabac d'Octave", que tu précises lequel et à quel stade:
 Il y a celui qui est encore au séchoir:

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Szocha10
 
 Il y a les feuilles de Havane, de Virginie, de Burley et d'Orient qui sont sèches et en train de vieillir en tas:

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Viel11

 Il y a celui que j'ai torréfié, que je fume et qui entre dans la composition de mes mélanges
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Mel10


 Il y a le Cavendish:
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Caven10


  
Et enfin il y a mon esratz de Périque que je sors régulièrement de son contenant pour l'humidifier et qui ensuite est remis en pot et bien tassé, et ce pour au moins une année:

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Per10
  
  Est-il utile de préciser que ces caricatures me coupent net l'envie de partager les résultats de la suite de mes expériences?

Alors ne t'y meprend pas, je ne caricaturais pas ta production juste que ça m'evosuait une photo que je ne retrouve pas ici laisse moi retrouver ton fil sur le périque. 

Edit :

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) 2020-056

Voilà, avoue que si tu imagines ce tabac non pressé recouvert par une danette au chocolat, la vision ne doit pas être très appétissante non ? En aucun cas je n'ai remis en doute ta production ou ait voulu la dénigrer d'une manière ou d'une autre, il faut arrêter là.


Dernière édition par Pierrot Gourmand le Mar 27 Oct 2020 - 13:48, édité 1 fois

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
Pierrot Gourmand
Pierrot Gourmand
Monument

Messages : 11352
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 39
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 13:45

Octave a écrit:Je suis absolument désolé d'être à l'origine de tes nuits cauchemardesque. Mais s'il te plait, pour ne pas que je passe encore une fois pour un rigolo dans mon approche de la culture et du traitement des feuilles de tabac, il serait bon, quant tu parles du "tabac d'Octave", que tu précises lequel et à quel stade:
 Il y a celui qui est encore au séchoir:
(.....)
 Il y a les feuilles de Havane, de Virginie, de Burley et d'Orient qui sont sèches et en train de vieillir en tas:
(...)
 Il y a celui que j'ai torréfié, que je fume et qui entre dans la composition de mes mélanges
(....)
 Il y a le Cavendish:
(.....) 
Et enfin il y a mon esratz de Périque que je sors régulièrement de son contenant pour l'humidifier et qui ensuite est remis en pot et bien tassé, et ce pour au moins une année:
(.....)
Est-il utile de préciser que ces caricatures me coupent net l'envie de partager les résultats de la suite de mes expériences?

Mince, pour une fois j'ai pas trouvé la ou les contrepèteries scratch



PS : en tout cas, good job sur ces tabacs Shocked cheers
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 14:10

Pierrot, je suis convaincu que tu ne voulais pas me blesser mais seulement imager ton cauchemar. Par contre, il me semble que quelqu'un qui lit ça, sans connaître mon parcours, peut facilement imaginer que je mets de la merde en bocaux alors que je me décarcasse, pour moi d'abord, mais pourquoi pas partager si ça intéresse.
Dans mon fil sur mon esratz de Périque il y a cette photo prise quand j'enlève le tabac pressé dans les bocaux pour l'aérer et l'humidifier avant de le presser à nouveau. Le tabac a à l'époque de la photo avait environ un mois de fermentation:
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Azorat11

 Et voici une photo d'un fût de vrai Périque qui a dix ans de fermentation:
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Artper10

On verra bien, mais actuellement, au bout de trois mois, vu l'aspect et l'odeur, il n'y a rien de comparable avec la crème au chocolat et je dirai même que c'est très encourageant.
 Je me suis déjà attiré des quolibets mal à propos avec mon esratz de périque. Sur ce forum, il y a des posts parlant de culture et de préparation des tabacs: aucun n'arrive au bout. J'ai voulu partager mes expériences en allant jusqu'au bout. J'ai déjà parlé de mon tabac juste séché et fumé qui est dégueulasse. J'ai parlé du tabac juste séché pour qui une bonne torréfaction le rend fumable sans être exceptionnel, me poussant à vieillir ces feuilles. J'avais mis un post parlant du séchage des feuilles qui deviennent cassantes, de la manière de les assouplir afin de pouvoir les déployer et de les mettre en tas pour tenter une fermentation (méthode havane). Au bout de six heures, ne constatant aucune réaction et en voyant passer beaucoup de monde, j'ai jugé préférable de le supprimer pour ne pas polluer ce forum avec des trucs qui n'intéressent personne.
 Je pense avoir le sens de l'humour mais aussi un caractère bien tranché, bien trempé. Je n'aime pas réagir sur un coup de tête. Alors quand tu me dis "on arrête là", je suis tout a fait d'accord pour arrêter en me posant la question: "jusqu'à quel point?"
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  natalefr Mar 27 Oct 2020 - 14:14

N'efface pas
Tout boulot mérite une reconnaissance !  Wink

____________________________________________________________________________________________________________________________

Cdt
Natale
www.la-radica.com

natalefr
natalefr
Tête connue
Tête connue

Messages : 1746
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 60

http://www.la-radica.com

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Monsieur De Mesmaeker Mar 27 Oct 2020 - 14:18

Octave a écrit:Alors quand tu me dis "on arrête là", je suis tout a fait d'accord pour arrêter en me posant la question: "jusqu'à quel point?"
Si tu quittes à nouveau ce forum, je prends ma puissante MGB (ou mon vieux taxi pourri) et je me dirige vers le sud de la France, rien que pour aller faire pipi dans tous tes tabacs.

Et j'ai profiterai pour te piquer ton gaulois et deux ou trois autres de tes belles bouffardes au passage...

Non mais az14 az14 az14

____________________________________________________________________________________________________________________________
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Petit fumeur mais grand collectionneur. Nostalgique inconsolable de l'ancien Balkan Sobrani Smoking Mixture des années 70"
Monsieur De Mesmaeker
Monsieur De Mesmaeker
La bande des joyeux loufoques
La bande des joyeux loufoques

Messages : 2392
Date d'inscription : 08/05/2019
Localisation : Touraine

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 14:24

Attends un peu, je sais que tu es aussi amateur de Périque et mon ersatz demande encore du temps pour bien fermenter. Very Happy
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Pierrot Gourmand Mar 27 Oct 2020 - 15:58

Octave a écrit:Pierrot, je suis convaincu que tu ne voulais pas me blesser mais seulement imager ton cauchemar. Par contre, il me semble que quelqu'un qui lit ça, sans connaître mon parcours, peut facilement imaginer que je mets de la merde en bocaux alors que je me décarcasse, pour moi d'abord, mais pourquoi pas partager si ça intéresse.
Dans mon fil sur mon esratz de Périque il y a cette photo prise quand j'enlève le tabac pressé dans les bocaux pour l'aérer et l'humidifier avant de le presser à nouveau. Le tabac a à l'époque de la photo avait environ un mois de fermentation:
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Azorat11

 Et voici une photo d'un fût de vrai Périque qui a dix ans de fermentation:
Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Artper10

On verra bien, mais actuellement, au bout de trois mois, vu l'aspect et l'odeur, il n'y a rien de comparable avec la crème au chocolat et je dirai même que c'est très encourageant.
 Je me suis déjà attiré des quolibets mal à propos avec mon esratz de périque. Sur ce forum, il y a des posts parlant de culture et de préparation des tabacs: aucun n'arrive au bout. J'ai voulu partager mes expériences en allant jusqu'au bout. J'ai déjà parlé de mon tabac juste séché et fumé qui est dégueulasse. J'ai parlé du tabac juste séché pour qui une bonne torréfaction le rend fumable sans être exceptionnel, me poussant à vieillir ces feuilles. J'avais mis un post parlant du séchage des feuilles qui deviennent cassantes, de la manière de les assouplir afin de pouvoir les déployer et de les mettre en tas pour tenter une fermentation (méthode havane). Au bout de six heures, ne constatant aucune réaction et en voyant passer beaucoup de monde, j'ai jugé préférable de le supprimer pour ne pas polluer ce forum avec des trucs qui n'intéressent personne.
 Je pense avoir le sens de l'humour mais aussi un caractère bien tranché, bien trempé. Je n'aime pas réagir sur un coup de tête. Alors quand tu me dis "on arrête là", je suis tout a fait d'accord pour arrêter en me posant la question: "jusqu'à quel point?"

En effet c'était pour imager mon rêve, et comme (tu le dis si bien) tu es le seul à aller au bout de ces sujets de production perso (ce qui est tout à ton honneur je déplore les sujets laissés en plan à ce sujet), tu es finalement le seul à nous avoir présenté les étapes et donc les différents aspects du tabac, dont la grande majorité d'entre nous ne connaissons que la feuille puis ce que nous découvrons dans nos blagues/boîtes.
Alors oui forcément je reconnais que la formulation "le tabac d'Octave" n'était peut être pas bien choisie, mais néanmoins choisie parce que sur ce forum, on répète, tu es le seul à avoir été au bout de la chose, en présentant les étapes.
Par contre je n'ai jamais dit que l'aspect crème au chocolat était liée à ma vision de ton tabac mais recouvrait les tabacs symbolisant l'excès d'humidité des SG. 
Alors entre moi qui ait tendance à parfois écrire ou parler comme ça me vient et toi qui part parfois un peu vite dans la réception de ces formulations, j'espère qu'on va s'en sortir  Very Happy. Si j'avais dit ça c'était en partant du principe que ceux qui participent ce jour au kifumekoi connaissent un tant soit peu le sujet sur ton ersatz de périque (qui rappelons le n'a pas vocation à être un périque mais est juste une expérience personnelle basée sur des méthodes liées au périque — j'ai bon?)

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
Pierrot Gourmand
Pierrot Gourmand
Monument

Messages : 11352
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 39
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Serge Mar 27 Oct 2020 - 16:50

Bonjour à tous!

Cette Bent PM Ring grain en bruyère Corse avec du GLP Telegraph hill.

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Bent_p16

____________________________________________________________________________________________________________________________
         Dieu est un fumeur de havanes C'est lui-même qui m'a dit Que la fumée envoie au paradis.
                                                           Serge Gainsbourg
Serge
Serge
Notable

Messages : 3238
Date d'inscription : 02/07/2017
Age : 55
Localisation : Obernai Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 16:52

Je pense que tout est clair maintenant, n'en parlons plus  dfre
      Quand même une petite précision, quitte à me répéter, pour ceux qui ne connaîtraient pas bien le Périque, et pourquoi je parle d'ersatz concernant mon essai: 
-L'appellation Périque est réservée à un tabac spécial fabriqué dans la paroisse de Saint James en Louisiane. Les plans sont cultivés depuis la graine dans cette zone bien limitée.
-Le tabac de base est une variété similaire au Burley. Les feuilles de ce tabac sont placées dans des barils et pressées pour en extraire le jus et l'ensemble est laissé à fermenter. Le baril est ouvert périodiquement, les feuilles retournées et le processus recommence, tout ceci pendant au moins une année.
        Je m'inspire de la méthode par curiosité, nous verrons bien le résultat final. Je parle d'ersatz pour les raisons suivantes:
      1)bien que mon tabac soit cultivé depuis la graine sur mon terrain, je ne suis pas dans la paroisse de Saint James;
       2)les graines ayant donné mes plants ne sont pas les graines du véritable Périque, mais des graines de Burley qui est malgré tout un cousin très proche du tabac cultivé à Saint James.
       3)le produit de mes feuilles pressées ne fermente pas dans des futs en bois mais dans des bocaux en verre  (c'est ce point qui me chagrine le plus).
       4) je respecte au maximum tout ce que j'ai pu apprendre sur la méthode de fabrication du Périque en faisant des recherches un peu partout. Je suis par ailleurs conscient que je ne connais pas toutes les astuces et secrets de la fabrication de ce condiment qui m'est si cher.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  natalefr Mar 27 Oct 2020 - 16:58

@Octave
Je pense que c'est possible trouver des petits tonneaux, sinon construire des boites en bois de chêne....
A mon avis ce que joue fortement dans le gout de ce tabac est aussi le mariage du bois du tonneau avec le tabac
En tous cas c'est en forgeant qu'on devient forgeron n'est ce pas ?

____________________________________________________________________________________________________________________________

Cdt
Natale
www.la-radica.com

natalefr
natalefr
Tête connue
Tête connue

Messages : 1746
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 60

http://www.la-radica.com

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Invité Mar 27 Oct 2020 - 17:23

Oui Natale, je pense aussi que le bois a une influence en particulier pour un minimum de "respiration" de l'ensemble pendant la fermentation. C'est pour cela  que j'ai précisé que les bocaux en verre me chagrinaient. Suite à ton post, je viens de regarder sur le web et effectivement on trouve des petits tonneaux en chêne contenant 0,75l, je ne savais pas. C'est largement suffisant pour ce que je fais, je ne sais si tu te rends compte de la quantité de feuilles comprimées que l'on peut mettre dans un tel fût. On doit obtenir pas loin de 750 g d'ersatz de périque avec un tel fût. Alors pourquoi pas l'année prochaine?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  natalefr Mar 27 Oct 2020 - 18:23

Octave a écrit:Oui Natale, je pense aussi que le bois a une influence en particulier pour un minimum de "respiration" de l'ensemble pendant la fermentation. C'est pour cela  que j'ai précisé que les bocaux en verre me chagrinaient. Suite à ton post, je viens de regarder sur le web et effectivement on trouve des petits tonneaux en chêne contenant 0,75l, je ne savais pas. C'est largement suffisant pour ce que je fais, je ne sais si tu te rends compte de la quantité de feuilles comprimées que l'on peut mettre dans un tel fût. On doit obtenir pas loin de 750 g d'ersatz de périque avec un tel fût. Alors pourquoi pas l'année prochaine?
Tu as le lien ?

____________________________________________________________________________________________________________________________

Cdt
Natale
www.la-radica.com

natalefr
natalefr
Tête connue
Tête connue

Messages : 1746
Date d'inscription : 05/03/2019
Age : 60

http://www.la-radica.com

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Brase d'Anjou Mar 27 Oct 2020 - 18:27

En tous les cas Octave, je suis ton travail avec beaucoup d'attention. Car c'est bien un travail, façon laboratoire.
Ce qui en plus est très sympa, c'est que tu partages tes avancées.
Tu as un lecteur et je ne suis pas le seul. Tout ça est très intéressant.
Brase d'Anjou
Brase d'Anjou
Tête connue
Tête connue

Messages : 1828
Date d'inscription : 22/05/2020
Age : 55
Localisation : Campagne angevine à l'ouest d'Angers

Revenir en haut Aller en bas

Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre) Empty Re: Vint cette eau que sobre je buvais. (27 octobre)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum