A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEURS. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Derniers sujets
» Vauen Doran
par seabrylla Aujourd'hui à 15:15

» Que fumez-vous en ce 21 févier ?
par Serge Aujourd'hui à 11:02

» pipe-cigare
par Bdt1200n Aujourd'hui à 1:26

» 20 février Journée Internationale des Fumeurs de Pipe
par Serge Hier à 22:49

» 20/02 Que fumez vous?
par Pipayoux bourgui Hier à 22:09

» pipe gazette
par papaalino Hier à 21:19

» Vauen Leta
par Vaas Hier à 20:28

» BORKUM RIFF - Honey & Orange
par J_O_M Hier à 20:26

» Pipe design Berlin et tabac la brumeuse
par papaalino Hier à 19:59

» Les recoins à JR (tome 2)
par Ludoc Hier à 18:45

» Bonjour de Suisse de Moriarty
par Butz Hier à 13:32

» 18/02 Fumées dominicales
par Serge Hier à 11:33

» Caporal export ?
par Calagane Hier à 10:48

» Vous lisez quoi en ce moment?
par Munch Hier à 0:11

» 19/02 Que fumez vous?
par François Lun 19 Fév 2018 - 21:05

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 27 Invités

au caïd

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1340 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Moriarty

Nos membres ont posté un total de 289202 messages dans 8995 sujets

L'écriture inclusive

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'écriture inclusive

Message  Munch le Jeu 5 Oct 2017 - 22:13

Hello,

C'est un sujet qui me prend la tête depuis un moment, que pensez-vous de l'écriture inclusive ?

Les arguments dépassionnés sans bâcher trop simplement la chose (ou l'antichose) sont appréciés.

Bon, moi, hein, je trouve que ça pue du cul, un truc violent, mais j'aimerais avoir d'autres sons de cloches que ceux de ma vieille caboche.

____________________________________________________________________________________________________________________________
PS : désolé pour les fautes d'horto d'ohrto d'aurto d'écriture. 

avatar
Munch
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 1793
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Pierrot Gourmand le Jeu 5 Oct 2017 - 22:34

La quoi? Encore un truc de société qui au final ne fait pas avancer les grands sujets?

Sérieusement avant ton post j'en avais jamais entendu parler. Je viens de googliser et je vois que la presse et le web s'emballent sur le sujet. Bon n'écoutant plus ni la radio ni la tv et ne lisant que des romans je peux pas en parler


Dernière édition par Pierrot Gourmand le Jeu 5 Oct 2017 - 22:36, édité 1 fois

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
avatar
Pierrot Gourmand
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2324
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 36
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Munch le Jeu 5 Oct 2017 - 22:36

L'argument du combat factice ?

____________________________________________________________________________________________________________________________
PS : désolé pour les fautes d'horto d'ohrto d'aurto d'écriture. 

avatar
Munch
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 1793
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Pierrot Gourmand le Jeu 5 Oct 2017 - 22:37

Edit de mon précèdent commentaire

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
avatar
Pierrot Gourmand
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2324
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 36
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Ven 6 Oct 2017 - 7:14

Comment ne pas s'emporter face à cette vaste blague?  Evidemment que la manière d'écrire influence notre vision du monde mais ici le problème n'est pas de savoir dans quel ordre mettre les mots ou s'il faut les écrire au féminin. 

Je crois bien que le type qui tabasse sa femme n'en a rien a secouer. Comme celui qui la harcèle au boulot. C'est un problème de vivre ensemble, pas de grammaire. Faut éduquer les gens, à l'école et en dehors mais sur des actions de vie en collectivité.

____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Grégoire le Ven 6 Oct 2017 - 15:10

C'est une préparation (ou un préformatage) intellectuelle qui vise à émasculer l'homme de la société.
La femme égale de l'homme en droit c'est une belle chose, mais la nature étant ainsi faite, la femme a des qualités que l'homme n'a pas et inversement l'homme a des qualités que la femme n'a pas.
Je ne vais pas m'étendre sur le féminisme, mais l'idée sous-jacente est l'égalité des sexes et donc l'individualisme. Qui a pour conséquences, le consumérisme, les divorces, la suppression de l'unité familiale et la perte de repères...
avatar
Grégoire
Hôte
Hôte

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 38
Localisation : 75/76

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Ven 6 Oct 2017 - 16:33

Grégoire a écrit:C'est une préparation (ou un préformatage) intellectuelle qui vise à émasculer l'homme de la société.
La femme égale de l'homme en droit c'est une belle chose, mais la nature étant ainsi faite, la femme a des qualités que l'homme n'a pas et inversement l'homme a des qualités que la femme n'a pas.
Je ne vais pas m'étendre sur le féminisme, mais l'idée sous-jacente est l'égalité des sexes et donc l'individualisme. Qui a pour conséquences, le consumérisme, les divorces, la suppression de l'unité familiale et la perte de repères...
J'espère que je ne comprends pas bien tes propos, sinon c'est d'une tristesse absolue.

____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Daymonts le Ven 6 Oct 2017 - 17:51

Moi je crois que j'ai bien compris ses propos , et effectivement je trouve que c'est d'une  tristesse absolue,
 pas les propos mais la semoule dans laquelle on s'acharne à nous rouler depuis des années dans tous les domaines... Twisted Evil
avatar
Daymonts
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 387
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 66
Localisation : Ile de Frce

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Munch le Sam 7 Oct 2017 - 0:41

Bon, pas trop de succès visiblement...

J'en dis, moi, que :

1. L'écriture inclusive repose sur le postulat que l'écriture est un code et non un langage. Et que ce code peut être modifié indépendamment de la langue.
Pour moi c'est un premier problème sans solution : à partir du moment où, d'une, on ne sait pas prononcer "citoyen.ne", il ne s'agit plus de langage ; de deux, que le code écrit soit le support de la langue parlée est incongru : il ne s'agit pas de langue française, par définition. L'écriture inclusive contient donc sa propre disqualification interne car il ne s'agit pas de langue française.

2. L'écriture inclusive existe car "la langue est sexiste". D'une, la langue n'est pas une personne et ne peut être sexiste en soi ; de deux en français le genre et le sexe ne sont pas confondus a priori. Une sentinelle ou un auteur a le sexe qu'il veut/peut. L'écriture inclusive est hors de propos en français.

3. Enfin, l'écriture inclusive n'existe qu'à cause d'Internet, où le code remplace bel et bien le langage. Un "lol", un smiley, etc. : c'est du code. Pas du langage. À la prochaine technologie, est-ce que ce sera dépassé, comme le langage SMS depuis qu'on ne paye plus au caractère ?
(on ne peut risquer une réponse à cette interrogation que si les précédentes sont résolues, bien sûr).

L'écriture inclusive en langue française serait donc :
-Disqualifiée
-Hors de propos
-Éphémère

Vous voyez que ça n'a rien à voir avec le féminisme ; on peut démonter ce truc sans même évoquer l'Académie Française, c'est dire si c'est naze.

(comme d'habitude, je ne demande qu'à être contredit)

____________________________________________________________________________________________________________________________
PS : désolé pour les fautes d'horto d'ohrto d'aurto d'écriture. 

avatar
Munch
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 1793
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Sam 7 Oct 2017 - 8:25

Munch a écrit:Bon, pas trop de succès visiblement...

J'en dis, moi, que :

1. L'écriture inclusive repose sur le postulat que l'écriture est un code et non un langage. Et que ce code peut être modifié indépendamment de la langue.
Pour moi c'est un premier problème sans solution : à partir du moment où, d'une, on ne sait pas prononcer "citoyen.ne", il ne s'agit plus de langage ; de deux, que le code écrit soit le support de la langue parlée est incongru : il ne s'agit pas de langue française, par définition. L'écriture inclusive contient donc sa propre disqualification interne car il ne s'agit pas de langue française.

2. L'écriture inclusive existe car "la langue est sexiste". D'une, la langue n'est pas une personne et ne peut être sexiste en soi ; de deux en français le genre et le sexe ne sont pas confondus a priori. Une sentinelle ou un auteur a le sexe qu'il veut/peut. L'écriture inclusive est hors de propos en français.

3. Enfin, l'écriture inclusive n'existe qu'à cause d'Internet, où le code remplace bel et bien le langage. Un "lol", un smiley, etc. : c'est du code. Pas du langage. À la prochaine technologie, est-ce que ce sera dépassé, comme le langage SMS depuis qu'on ne paye plus au caractère ?
(on ne peut risquer une réponse à cette interrogation que si les précédentes sont résolues, bien sûr).

L'écriture inclusive en langue française serait donc :
-Disqualifiée
-Hors de propos
-Éphémère

Vous voyez que ça n'a rien à voir avec le féminisme ; on peut démonter ce truc sans même évoquer l'Académie Française, c'est dire si c'est naze.

(comme d'habitude, je ne demande qu'à être contredit)
La formalisation de l'écriture inclusive est encore discutée. Pour reprendre ton exemple, plutôt que d'écrire "citoyen.ne" la formulation "citoyen et citoyenne" (qui reste neutre si on se met d'acccord dans l'ordre des mots, ici "citoyen" étant avant "citoyenne" dans l'ordre alphabétique) peut-être possible.
Quoique j'ai également entendu des personnes prononcer ce ".ne" créant des mots en 2 temps. 

L'écriture inclusive n'est pas simplement la modification de notre rapport à l'écrit mais également celui de l'oral. De ce que j'en comprends l'idée et de créer un outil qui va modifier notre façon d'appréhender le monde ( cf les smartphones).

Même si le genre et le sexe ne sont pas confondus, symboliquement le masculin domine. Pourquoi? 

L'idéal serait de faire une étude scientifique. 1 groupe test et 1 autre ne pratiquant que le langage inclusif. Les laisser vivre entre eux et voir la proportion de comportements inégalitaires entre les 2 groupes.

____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Aîe Aïe Aïe, Ouille ouille ouille

Message  Atomix Rewind le Sam 7 Oct 2017 - 10:19

Bon, je ne comptais pas m'offrir de maux de crâne au réveil en vous lisant les gars...

Je viens de faire la connaissance de l'écriture inclusive suite au thème du sujet, et c'est pas brillant ... Je ne suis ni prof, ni érudit, cependant je me sens concerné depuis des années par la situation scolaire et le nivellement par le bas de la qualité de l'enseignement en Belgique...


Je ne sais pas chez vous, amis Français, cependant de l'autre coté de la frontière ce n'est pas bien parti, les ministres de l'éducation incompétent qui se succèdent, les réformes plus stupides et inutiles les unes que les autres... Et au final des enfants ou des jeunes, qui se retrouvent incapable d'écrire 3 mots sans fautes ou de lire un bouquin de plus de 300 pages écris en caractère pour malvoyant ... 


Il s'agit d'un débat culturel, la langue Française est une des plus belles du mondes, on est jamais à court de mots, on peut tout dire de plusieurs façon différentes, pour moi, l'écriture inclusive n'a rien à voir avec le féminin ou le masculin, c'est juste une grosse C..... de M.... , inventée par un abruti qui s'ennuie, probablement à mort...

Nos jeunes ne sont plus capables, écrire leur demande un effort surhumain et faire des phrases correctes revient à leur causer une méningite instantanée, mes yeux saignent lorsque je lis certains commentaires des enfants de ma famille ou de ma belle-famille...

Mon avis est le suivant : La langue française n'a pas besoin de cette invention supplémentaire débile, on supprime les accents, on supprime les lettres sourdes et maintenant on va mettre des points au milieu des mots... Je suis carrément contre ce suicide linguistique capillo-tracté ...

Désolé si je m'emporte mais la langue est ce qu'elle est, bien employée elle ne renforce pas les différences entre les sexes mais les rapprochent, cette idée est un résidu de conneries qui fait vendre, le gros problème est que, comme cela marche commercialement, ils vont finir par l'imposer au école...  Et probablement en Belgique, nommer cela le "Pacte d'excellent.ce bis.e" ...


____________________________________________________________________________________________________________________________
     Celui qui se transforme en bête...
                                                            se délivre de la douleur d'être un homme...    
avatar
Atomix Rewind
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 703
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 33
Localisation : Belgique/Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Sam 7 Oct 2017 - 11:46

Pas d'écriture inclusive parce que la langue n'as pas besoin de changer c'est ça?

____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Grégoire le Sam 7 Oct 2017 - 12:09

Munch : je partage ton avis en particulier sur le point 2 mais la réalité est tout autre : on dit bien aujourd'hui une présidente, une préfète...
D'après l'article Wikipédia "La féminisation des noms de métiers" est une évolution linguistique destinée à rendre plus visible le rôle des femmes dans la vie publique et professionnelle. C'est donc clairement une évolution féministe. Pourquoi ne féminise t-on pas un camelot ou un cafetier ? Bref changer le langage c'est bien ridicule et clairement idéologique.
avatar
Grégoire
Hôte
Hôte

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 38
Localisation : 75/76

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Atomix Rewind le Sam 7 Oct 2017 - 13:25

Ludoc a écrit:Pas d'écriture inclusive parce que la langue n'as pas besoin de changer c'est ça?

Pas exactement non, ou en tout cas pas dans le sens proposé par l'écriture inclusive, encore que la féminisation des noms de métier ne me dérange pas, mais la féminisation en question n'a pas besoin de l'écriture inclusive, je suis contre le fait de massacrer la langue avec des points dans tous les mots, pour un apport très douteux d'égalité...

Ce que je veux dire clairement c'est que je suis contre toutes forme de saccage iconoclaste de notre façon d'écrire le français, enlever les accents, les lettres sourdes, ajouter des points ... Les blagues les plus courtes sont les meilleurs...

Dans 20 ans, un fils écrira à sont père comme ceci : Paire.maire. koman je doua faire pour couire in ognon.gnone dan l'au ...

Et le pire c'est qu'il écrira selon ce qu'on lui a enseigné très peu pour moi, j'espère que d'ici là, j'aurai rejoint ma cabane au Canada, Tabernacle ...

____________________________________________________________________________________________________________________________
     Celui qui se transforme en bête...
                                                            se délivre de la douleur d'être un homme...    
avatar
Atomix Rewind
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 703
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 33
Localisation : Belgique/Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Munch le Dim 8 Oct 2017 - 12:09

Grégoire a écrit:Munch : je partage ton avis en particulier sur le point 2 mais la réalité est tout autre : on dit bien aujourd'hui une présidente, une préfète...

La féminisation des noms de métier dans la fonction publique est une décision politique, pas une évolution naturelle par l'usage ; donc, si, c'est une réalité - il y a juste une exception synthétique dans la fonction publique.

____________________________________________________________________________________________________________________________
PS : désolé pour les fautes d'horto d'ohrto d'aurto d'écriture. 

avatar
Munch
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 1793
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Weston le Dim 8 Oct 2017 - 22:46

Munch a écrit:
Grégoire a écrit:Munch : je partage ton avis en particulier sur le point 2 mais la réalité est tout autre : on dit bien aujourd'hui une présidente, une préfète...

La féminisation des noms de métier dans la fonction publique est une décision politique, pas une évolution naturelle par l'usage ; donc, si, c'est une réalité - il y a juste une exception synthétique dans la fonction publique.


Cela dit il est tout à fait correct de dire "madame le Président" même si les idéologue de l'Assemblée ont désormais décidés de sanctionner les députés qui s'adressent aux autres par "madame le député".... A noter que "préfète" est un terme que l'on emploi généralement pour désigner la femme d'un préfet.

D'une manière générale on idéologise tout comme si cela allait changer les questions de fond... Et quand un professeur me transmet un cours illisible rempli d'écriture inclusive ou que l'UNEF me distribue des tracts allant de la même absurdité je n'accorde aucune crédibilité au contenu.

Il n'est pas réellement besoin de débattre pour définir que l'écriture inclusive est une aberration, je ne connais d'ailleurs pas vraiment de personnes qui cautionnent ce genre d'agression visuelle ou auditive, puisqu'il a très justement été dit que certains emploient l'écriture inclusive à l'oral.
Si certaines personnes se sentent obligées de justifier des deux genres à chaque fois qu'elles emploient un mot c'est affligeant... Comme ce professeur - une femme - qui se sentait obligée à chaque fois qu'elle disait "premier ministre" d'y ajouter "ou première ministre"...

Il faut bien considérer que le masculin possède une "forme neutre" d'une certaine façon qui englobe les deux genres, et si l'on utilisait le féminin à la place le problème resteraient entier.

Bref, si les politiques et les idéologues traitaient les problèmes de fond cela éviterait de nombreuses imbécilités...

Comme cette histoire de "manspreading", faire de la mauvaise éducation de certaines personne un combat féministe... Il faut arrêter les c*****ies...

____________________________________________________________________________________________________________________________
                 
         
An apple a day keeps the doctor away… as long as you aim well.”
avatar
Weston
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2641
Date d'inscription : 05/12/2016
Localisation : Dans un jardin extraordinaire, il y a des canards qui fument de l’anglais...

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Atomix Rewind le Lun 9 Oct 2017 - 6:02

Weston a écrit:
Munch a écrit:
Grégoire a écrit:Munch : je partage ton avis en particulier sur le point 2 mais la réalité est tout autre : on dit bien aujourd'hui une présidente, une préfète...

La féminisation des noms de métier dans la fonction publique est une décision politique, pas une évolution naturelle par l'usage ; donc, si, c'est une réalité - il y a juste une exception synthétique dans la fonction publique.


Cela dit il est tout à fait correct de dire "madame le Président" même si les idéologue de l'Assemblée ont désormais décidés de sanctionner les députés qui s'adressent aux autres par "madame le député".... A noter que "préfète" est un terme que l'on emploi généralement pour désigner la femme d'un préfet.

D'une manière générale on idéologise tout comme si cela allait changer les questions de fond... Et quand un professeur me transmet un cours illisible rempli d'écriture inclusive ou que l'UNEF me distribue des tracts allant de la même absurdité je n'accorde aucune crédibilité au contenu.

Il n'est pas réellement besoin de débattre pour définir que l'écriture inclusive est une aberration, je ne connais d'ailleurs pas vraiment de personnes qui cautionnent ce genre d'agression visuelle ou auditive, puisqu'il a très justement été dit que certains emploient l'écriture inclusive à l'oral.
Si certaines personnes se sentent obligées de justifier des deux genres à chaque fois qu'elles emploient un mot c'est affligeant... Comme ce professeur - une femme - qui se sentait obligée à chaque fois qu'elle disait "premier ministre" d'y ajouter "ou première ministre"...

Il faut bien considérer que le masculin possède une "forme neutre" d'une certaine façon qui englobe les deux genres, et si l'on utilisait le féminin à la place le problème resteraient entier.

Bref, si les politiques et les idéologues traitaient les problèmes de fond cela éviterait de nombreuses imbécilités...

Comme cette histoire de "manspreading", faire de la mauvaise éducation de certaines personne un combat féministe... Il faut arrêter les c*****ies...

Je plusplusplusplussoie cette intervention

____________________________________________________________________________________________________________________________
     Celui qui se transforme en bête...
                                                            se délivre de la douleur d'être un homme...    
avatar
Atomix Rewind
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 703
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 33
Localisation : Belgique/Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Lun 9 Oct 2017 - 8:49

Weston a écrit:
Munch a écrit:
Grégoire a écrit:Munch : je partage ton avis en particulier sur le point 2 mais la réalité est tout autre : on dit bien aujourd'hui une présidente, une préfète...

La féminisation des noms de métier dans la fonction publique est une décision politique, pas une évolution naturelle par l'usage ; donc, si, c'est une réalité - il y a juste une exception synthétique dans la fonction publique.


Cela dit il est tout à fait correct de dire "madame le Président" même si les idéologue de l'Assemblée ont désormais décidés de sanctionner les députés qui s'adressent aux autres par "madame le député".... A noter que "préfète" est un terme que l'on emploi généralement pour désigner la femme d'un préfet.

D'une manière générale on idéologise tout comme si cela allait changer les questions de fond... Et quand un professeur me transmet un cours illisible rempli d'écriture inclusive ou que l'UNEF me distribue des tracts allant de la même absurdité je n'accorde aucune crédibilité au contenu.

Il n'est pas réellement besoin de débattre pour définir que l'écriture inclusive est une aberration, je ne connais d'ailleurs pas vraiment de personnes qui cautionnent ce genre d'agression visuelle ou auditive, puisqu'il a très justement été dit que certains emploient l'écriture inclusive à l'oral.
Si certaines personnes se sentent obligées de justifier des deux genres à chaque fois qu'elles emploient un mot c'est affligeant... Comme ce professeur - une femme - qui se sentait obligée à chaque fois qu'elle disait "premier ministre" d'y ajouter "ou première ministre"...

Il faut bien considérer que le masculin possède une "forme neutre" d'une certaine façon qui englobe les deux genres, et si l'on utilisait le féminin à la place le problème resteraient entier.

Bref, si les politiques et les idéologues traitaient les problèmes de fond cela éviterait de nombreuses imbécilités...

Comme cette histoire de "manspreading", faire de la mauvaise éducation de certaines personne un combat féministe... Il faut arrêter les c*****ies...
Donc comme ce n'est pas beau et que tu te sens pas lésé par l'utilisation du masculin en tant que forme neutre il ne faut pas réfléchir au problème que ça soulève pour certaines personnes?

Pour moi la  question ce n'est pas de savoir si c'est beau ou pas (c'est une question d'habitude), de savoir si c'est bien ou pas de transformer la langue (y a qu'à lire du Rabelais pour voir que la langue est en constante modification, ça date pas de la réforme de l’orthographe qui justement permet de mieux coller à l'utilisation orale) mais de savoir pourquoi des gens émettent la volonté d'utiliser l'inclusive.
S'il s'avère que l'utilisation du masculin comme "forme neutre" participe à la conservation des inégalités homme-femme c'est dommage de pas y prêter attention.

____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Odoacre le Lun 9 Oct 2017 - 9:44

Je viens de parcourir cette histoire d'écriture inclusive.
Pour moi, c'est juste de l'encul.ge de mouches, ça ne sert à rien. Les inégalités ne sont pas, de mon point de vue dans la langue française, mais dans les faits. Je ne vois pas en quoi il est inégalitaire de dire "madame le député", si certaines personnes sont offusquées par ça, c'est qu'elles font un complexe d'infériorité et là, ça relève de la psychiatrie. Il y a des inégalités entre hommes et femmes, c'est clair mais elles ne se situent pas au niveau de la langue, mais elles se situent au niveau des conditions de travail, au niveau des mentalités... Modifier la langue française ne permettra en rien aux femmes d'avoir le même salaire qu'un homme ni ne leur évitera pas plus de se faire harceler dans la rue. Cette écriture inclusive, c'est de la démagogie, c'est également un moyen de détourner les esprits des véritables problèmes.
avatar
Odoacre
Hôte de marque
Hôte de marque

Messages : 162
Date d'inscription : 14/12/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Daymonts le Lun 9 Oct 2017 - 10:46

C'est pas la majorité mais y  a bien des sages-femmes  "hommes" ... tongue
avatar
Daymonts
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 387
Date d'inscription : 29/06/2017
Age : 66
Localisation : Ile de Frce

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Lun 9 Oct 2017 - 11:45

Daymonts a écrit:C'est pas la majorité mais y  a bien des sages-femmes  "hommes" ... tongue

Est-ce-que c'est pas justement à cause de ce nom qu'il ya si peu d'hommes? (ça et l'ouverture récente de la fonctio' aux hommes)

____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Ludoc le Lun 9 Oct 2017 - 11:46


____________________________________________________________________________________________________________________________

I'm pipe smoker Rick !!! 

avatar
Ludoc
Clan des Bruns
Clan des Bruns

Messages : 2352
Date d'inscription : 30/07/2016
Age : 26
Localisation : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  boufardo le Lun 9 Oct 2017 - 12:39

Odoacre a écrit: c'est également un moyen de détourner les esprits des véritables problèmes.
+1 Very Happy
avatar
boufardo
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2345
Date d'inscription : 18/03/2017
Age : 48
Localisation : alpes de haute provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Atomix Rewind le Lun 9 Oct 2017 - 12:41


Article plus intérressant que ceux lu précédemment, cependant, je me reprécise encore, qu'on féminise des mots, pas de soucis... Mais que l'on commence à mettre des points partout avec des double terminaisons, clairement c'est non... Que la langue évolue, d'accord, qu'on s'amuse à la simplifier pour l'écrire en phonétique, pas d'accord ...

Je confesse que je n'écris pas de la même façon que je parle pour la bonne et simple raison que j'aime être précis et que je n'ai pas toujours la capacité de m'exprimé oralment comme je le voudrais, une langue bien fournie comme le Français me permet de combler ces lacunes de languages...

____________________________________________________________________________________________________________________________
     Celui qui se transforme en bête...
                                                            se délivre de la douleur d'être un homme...    
avatar
Atomix Rewind
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 703
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 33
Localisation : Belgique/Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Munch le Lun 9 Oct 2017 - 14:43

Ludoc a écrit:
La formalisation de l'écriture inclusive est encore discutée. Pour reprendre ton exemple, plutôt que d'écrire "citoyen.ne" la formulation "citoyen et citoyenne" (qui reste neutre si on se met d'acccord dans l'ordre des mots, ici "citoyen" étant avant "citoyenne" dans l'ordre alphabétique) peut-être possible.
Quoique j'ai également entendu des personnes prononcer ce ".ne" créant des mots en 2 temps.
L'écriture inclusive n'est pas simplement la modification de notre rapport à l'écrit mais également celui de l'oral. De ce que j'en comprends l'idée et de créer un outil qui va modifier notre façon d'appréhender le monde ( cf les smartphones). 

Très bien, va pour une formalisation qui permette de rejoindre le langage - à la condition d'arrêter complètement cette écriture à points, nous sommes bien d'accord ?


Ludoc a écrit:Même si le genre et le sexe ne sont pas confondus, symboliquement le masculin domine. Pourquoi? 

Cette phrase est justement très gênante. A vrai dire, je ne la comprends même pas.

"Même si" (et donc ça gêne quand même ?)
"Symboliquement" (c'est-à-dire...)
"Le masculin domine" (ah bon ?)
"Domine" (domine quoi ?)
"Pourquoi" (il y aurait donc une raison ? un complot ?)

Ludoc a écrit:
L'idéal serait de faire une étude scientifique. 1 groupe test et 1 autre ne pratiquant que le langage inclusif. Les laisser vivre entre eux et voir la proportion de comportements inégalitaires entre les 2 groupes.

Pourquoi pas, mais pour prouver quoi ? Quelle est l'hypothèse à vérifier, exactement ?

____________________________________________________________________________________________________________________________
PS : désolé pour les fautes d'horto d'ohrto d'aurto d'écriture. 

avatar
Munch
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 1793
Date d'inscription : 11/02/2014
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'écriture inclusive

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum