A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 19 Invités

Butz, Gzav, Jean Bart, Roland de V

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1469 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est la hyène

Nos membres ont posté un total de 302823 messages dans 9654 sujets

Jacques Perret

Aller en bas

Jacques Perret

Message  gonzo le Jeu 30 Mar 2017 - 23:46

Bonsoir,
Ce soir je souhaitais ajouter ma maigre contribution à cette rubrique. Un livre m'a profondément marqué il y a très longtemps et j'y reviens régulièrement tant je le trouve agréable. C'est "le Caporal Epinglé", un "vieux" livre, que les anciens d'ici connaissent sans doute. Un "gros pavé, écrit petit et serré"! Un peu rebutant visuellement parlant!

L'auteur, Jacques Perret, plutôt décrié pour des positions sur la fin de sa vie que certains pourraient qualifier vraisemblablement à raison de douteuses, d'autres de réac... mais quoiqu'il en soit un homme d'une grande culture, au vocabulaire d'une richesse rare, à l'humour truculent et à la vie très remplie, un homme aussi semble t'il d'une trempe peu commune (cf ses états de services)...
Il raconte dans ce livre la période où il fut prisonnier de guerre, dans les camps militaires, astreint à divers travaux... Un regard plein d'humour, sans apitoiement ni haine, plein d'humanité et de fraicheur finalement sur cette partie de l'histoire de France.
Grand fumeur de pipe, il en garda une tout au long de cette captivité, et on ressent bien l'attachement et la ressource inouïe que représente cette dernière pour son moral dans ces périodes difficiles. Il excelle dans la description de cette dernière et les émotions qu'elle lui procure... On perçoit bien qu'elle possède dans son regard une importance et presque une vie propre.

On ne lit pas ce livre pour le suspense ou l'aventure haletante. Clairement, il s'agit d'un livre plutôt lent, descriptif et observateur, mais truculent, parfois franchement jubilatoire, et surtout riche d'un vocabulaire que je n'ai jamais retrouvé ailleurs.
Alors si vous aimez les phrases un poil longues, les mots oubliés emprunt d'une culture classique solide, les descriptions d'ambiances de chambrées chatoyantes, parfois tristes, parfois burlesques, allez y! C'est un livre que l'on peut poser, puis reprendre 15 jours après, juste pour le plaisir des mots ou d'une description amusante.

Enfin, c'est en grande partie grâce à ses lignes sur sa pipe que j'ai eu envie de découvrir ce passe temps. Je me dit qu'un homme qui en parle de cette manière possède forcément une richesse que l'on se doit de respecter.


____________________________________________________________________________________________________________________________
"Vous avez tort, sergent. J'ai vu un autre monde. Quelque fois je me dis que je l'ai seulement imaginé" (Witt)

Remember what the dormouse said.
avatar
gonzo
Hôte
Hôte

Messages : 41
Date d'inscription : 20/12/2016
Localisation : la Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Perret

Message  Pierrot Gourmand le Ven 31 Mar 2017 - 11:35

Merci tu m'as donné envie, je vais me pencher là dessus.

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
avatar
Pierrot Gourmand
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 4576
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 36
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Perret

Message  NeuveMaison le Ven 31 Mar 2017 - 15:58

Jolie chronique, dont je te remercie. Je l'ai lu il y a bien longtemps. Il serait peut-être intéressant que je me replonge dedans.

____________________________________________________________________________________________________________________________
Enseigner n'est pas emplir un bol, c'est allumer un feu (Confucius)

avatar
NeuveMaison
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2144
Date d'inscription : 21/11/2015
Age : 72
Localisation : Andres 62340 (près de Calais)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Perret

Message  papaalino le Ven 31 Mar 2017 - 19:59

merci pour le partage gonzo
avatar
papaalino
Les accros aux aros

Messages : 3413
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 45
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Perret

Message  Invité le Sam 1 Avr 2017 - 9:48

Chronique intéressante !! Merci pour le partage
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Perret

Message  Alexmann le Sam 1 Avr 2017 - 10:27

ça donne envie de le lire, merci pour le partage Gonzo
avatar
Alexmann
Confrère pipier
Confrère pipier

Messages : 2728
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 55
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Perret

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum