A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEURS. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Derniers sujets
» Ou trouver du tabac à pipe
par duquesnoy Aujourd'hui à 20:30

» Oyé Oyé, nobles boucaniers! Je me présente, LeCuirassier
par LeCuirassier Aujourd'hui à 20:21

» 18/10 Que fumez vous?
par boufardo Aujourd'hui à 19:59

» La double loterie de la rentrée, du tabac à gagner
par SmokingDragon Aujourd'hui à 19:56

» La double loterie d'Halloween du tabac à gagner
par Maxou Aujourd'hui à 19:43

» 17/10 Que fumez vous?
par Mike41 Aujourd'hui à 10:21

» Nouveau
par duquesnoy Aujourd'hui à 8:56

» Elles vont se faire rares...
par boufardo Aujourd'hui à 6:19

» Nouveau à bord
par Raleigh Hier à 22:50

» Gawith et Hoggarth Balkan Mixture
par Raleigh Hier à 22:47

» 16/10 Que fumez vous?
par Raleigh Hier à 22:24

» direct-live
par Ludoc Hier à 17:23

» Les montagnes
par Rouletabille Hier à 6:13

» SCANDINAVIAN TOBACO GROUP - Kentucky Bird
par james m Lun 16 Oct 2017 - 21:10

» Le livre du fumeur de pipes de Joachim Feanck.
par boufardo Lun 16 Oct 2017 - 17:59

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 7 Enregistrés, 0 Invisible et 25 Invités

boufardo, Daymonts, duquesnoy, james m, Letaiseux, pives, SmokingDragon

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1262 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est RLStev

Nos membres ont posté un total de 252520 messages dans 7851 sujets

Ca va pas jusqu'au bout

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ca va pas jusqu'au bout

Message  sebch le Lun 26 Déc 2016 - 19:11

Question de débutant (oui, je sais, mais je reste débutant, donc voilà Laughing): je dois constater que, malgré plein de tentatives, j'arrive pas au bout de mon bol. Je veux dire par là qu'il reste toujours un peu de tabac (un bon peu... pas une moitié, mais peut-être quand même un quart) qui peine très sérieusement à se consumer... J'ai beau rallumer, ça s'éteint à peu près tout de suite.
Je me suis dit que c'était trop bourré et j'ai adapté, mais sans grand succès. Je me suis dit que je me suis planté et que c'était pas assez bourré, même si ça me paraît moins logique, mais non. En gros, je suis perdu les amis Laughing
avatar
sebch
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 972
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 36
Localisation : Lausanne (Suisse)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Invité le Lun 26 Déc 2016 - 19:16

Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Invité le Lun 26 Déc 2016 - 19:22

J'ai déjà remarqué que en débutant j'usais de mon tasse braise très généreusement, ce qui avais pour effet de créer un fond de bol par voie de conséquence généreusement tassé s'éteignant avec une constante régularité, hé oui.
j'ai donc soigné davantage mon bourrage de début et levé le pied sur le tasse braise résolvant pat la même le problème. Enfin, théoriquement Rolling Eyes .
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Weston le Lun 26 Déc 2016 - 20:02

Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...


Oui je fais la même chose, si c'est trop tassé je remue un peu avec la pointe du tchèque, il faut prendre le coup pour le bourrage.

D'un autre côté c'est peut-être une histoire d'humidité, tu laisse bien sécher ton tabac avant de bourrer ?

____________________________________________________________________________________________________________________________
                 
         
An apple a day keeps the doctor away… as long as you aim well.”
avatar
Weston
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 1880
Date d'inscription : 05/12/2016
Localisation : Dans un jardin extraordinaire, il y a des canards qui fument de l’anglais...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Alexmann le Lun 26 Déc 2016 - 20:12

Tout est dans le bourrage
avatar
Alexmann
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 1978
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 54
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Chris Weldon le Lun 26 Déc 2016 - 20:16

sebch a écrit:Question de débutant (oui, je sais, mais je reste débutant, donc voilà Laughing): je dois constater que, malgré plein de tentatives, j'arrive pas au bout de mon bol. Je veux dire par là qu'il reste toujours un peu de tabac (un bon peu... pas une moitié, mais peut-être quand même un quart) qui peine très sérieusement à se consumer... J'ai beau rallumer, ça s'éteint à peu près tout de suite.
Je me suis dit que c'était trop bourré et j'ai adapté, mais sans grand succès. Je me suis dit que je me suis planté et que c'était pas assez bourré, même si ça me paraît moins logique, mais non. En gros, je suis perdu les amis Laughing
Après, j'ai remarqué que quand de fume des aros, même si je fais attention au bourrage, au tassage etc...il me reste souvent un petit culot. Tandis que si je fume un anglais, un Va, voire un oriental (merci Nightcap!) il ne reste rien dans le fond de la pipe. Quel type de tabac fumes tu? 
Mais ce n'est peut-être pas ça non plus  Twisted Evil
avatar
Chris Weldon
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 530
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 59
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Invité le Lun 26 Déc 2016 - 20:20

Alexmann a écrit:Tout est dans le bourrage
Effectivement, nos belles sont sensibles au bourrage donc comme signaler dans bcp de post sur le forum, mieux vaut une pipe mal bourrée qui sera recuperable que trop au risque de devoir te créer des cheminée par la suite pour ne pas gaspiller de tabac. Étant débutant mais avec une bonne centaine de pipes fumée à mon actif, il m arrive encore de gaspiller du tabac...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Elviphil le Lun 26 Déc 2016 - 20:21

Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...
Je fait pareil avec mon tchèque.
avatar
Elviphil
Le clan des tabacs aromatisés

Messages : 1561
Date d'inscription : 14/11/2016
Age : 45
Localisation : Chamalieres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  little smoke le Lun 26 Déc 2016 - 21:22

Si tu fumes des tabacs aromatiques comme le Riquet de chez Besson par exemple, il est assez normal qu'en arrivant entre le dernier tiers et le dernier quart, une petite cheminée se crée dans le fond se dirigeant jusque vers le trou de tirage de la tige. Celle-ci se voit par l'apparition d'un trou qui se dirige directement  vers le fond et dont les bords sont des cendres parfaitement blanchâtres. Cela signifie que la combustion est allée jusqu'au fond. 
A part faire comme certains amis le disent ici plus haut: gratter le tout en surface, mélanger un peu, tasser le tout et rallumer, tu ne peux rien faire! Si tu choisis cette option, le goût ne sera vraiment pas terrible et plutôt corsé, mais si tu es en phase de culottage c'est bon pour former un culot jusqu'au fond ce qui n'est pas si évident que ça avec les aros. A toi de voir en fonction de tes envies et des besoins de ta pipe en terme de culot?

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits

Messages : 22005
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 42
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  PAT 1er le Lun 26 Déc 2016 - 23:06

Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.
avatar
PAT 1er
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2061
Date d'inscription : 16/08/2016
Age : 56
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  papaalino le Mar 27 Déc 2016 - 8:23

PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

Je ne connaissais pas cette méthode, merci PAT
avatar
papaalino
Le clan des tabacs aromatisés

Messages : 1982
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 44
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  sebch le Mar 27 Déc 2016 - 8:33

scratch a écrit:J'ai déjà remarqué que en débutant j'usais de mon tasse braise très généreusement, ce qui avais pour effet de créer un fond de bol par voie de conséquence généreusement tassé s'éteignant avec une constante régularité, hé oui.
j'ai donc soigné davantage mon bourrage de début et levé le pied sur le tasse braise résolvant pat la même le problème. Enfin, théoriquement Rolling Eyes .

Ah, tiens, c'est peut-être aussi une piste, ça! Je vais tâcher de lever le pied sur le tasse-braise et voir ce que ça donne...

Weston a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...


Oui je fais la même chose, si c'est trop tassé je remue un peu avec la pointe du tchèque, il faut prendre le coup pour le bourrage.

D'un autre côté c'est peut-être une histoire d'humidité, tu laisse bien sécher ton tabac avant de bourrer ?

Oui, je crois (je dis bien je crois Laughing) que j'ai réussi cette étape. Je vais quand même regarder pour optimiser ce paramètre encore une fois, on ne sait jamais Wink

Alexmann a écrit:Tout est dans le bourrage

Surtout entre le 8 et le 9 az12

little smoke a écrit:
Si tu fumes des tabacs aromatiques comme le Riquet de chez Besson par exemple, il est assez normal qu'en arrivant entre le dernier tiers et le dernier quart, une petite cheminée se crée dans le fond se dirigeant jusque vers le trou de tirage de la tige. Celle-ci se voit par l'apparition d'un trou qui se dirige directement  vers le fond et dont les bords sont des cendres parfaitement blanchâtres. Cela signifie que la combustion est allée jusqu'au fond. 
A part faire comme certains amis le disent ici plus haut: gratter le tout en surface, mélanger un peu, tasser le tout et rallumer, tu ne peux rien faire! Si tu choisis cette option, le goût ne sera vraiment pas terrible et plutôt corsé, mais si tu es en phase de culottage c'est bon pour former un culot jusqu'au fond ce qui n'est pas si évident que ça avec les aros. A toi de voir en fonction de tes envies et des besoins de ta pipe en terme de culot?

AH, bien vu, little smoke! Ca peut-être un des facteurs en effet, je veillerais à ça et testerai un anglais pour comparer...

PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

Tiens, je connaissais pas du tout cette technique Smile Merci!

Eh bien merci à tous pour ces précieux conseils! cheers
Il ne reste plus qu'à Wink
avatar
sebch
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 972
Date d'inscription : 01/11/2015
Age : 36
Localisation : Lausanne (Suisse)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  papaalino le Mar 27 Déc 2016 - 11:39

PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 
avatar
papaalino
Le clan des tabacs aromatisés

Messages : 1982
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 44
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  little smoke le Mar 27 Déc 2016 - 16:22

papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits

Messages : 22005
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 42
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  PAT 1er le Mar 27 Déc 2016 - 22:11

little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !

avatar
PAT 1er
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 2061
Date d'inscription : 16/08/2016
Age : 56
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Rascar Capac le Mar 27 Déc 2016 - 22:22

Comme dit au dessus, le type de tabac joue beaucoup je pense. Mes aros de chez Boswell (tabac américain) sont pratiquement impossible à fumer jusqu'au fond du bol, alors qu'il y a aucuns soucis avec les bruns.

En général quand j'arrive au dernier tiers de mon bol, je grattouille un peu la cendre en surface et m'en débarrasse, puis je réarrange un peu le tabac et c'est reparti !

____________________________________________________________________________________________________________________________
Knick-knack paddy whack, c’est Rascar Capac

avatar
Rascar Capac
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 1605
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 31
Localisation : Niort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Invité le Mer 4 Jan 2017 - 12:06

PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Mike41 le Mer 4 Jan 2017 - 12:15

John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

____________________________________________________________________________________________________________________________
.
- "C'est le monsieur avec la cigarette en bois?" (Léa, 4 ans, la fille d'une amie)  Very Happy

avatar
Mike41
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 3479
Date d'inscription : 06/06/2016
Age : 46
Localisation : Chambord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  La Fripaille le Mer 4 Jan 2017 - 12:29

Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

____________________________________________________________________________________________________________________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son, que certains brillent avant d'avoir l'air con.
avatar
La Fripaille
confrère pipier - Clan des joyeux loufoques
confrère pipier - Clan des joyeux loufoques

Messages : 2380
Date d'inscription : 27/01/2016
Age : 38
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  little smoke le Mer 4 Jan 2017 - 18:15

La Fripaille a écrit:
Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

Et moi c'est la paume de la main que j'utilise car elle ne laisse pas passer l'air.

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits

Messages : 22005
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 42
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Invité le Mer 4 Jan 2017 - 18:18

little smoke a écrit:
La Fripaille a écrit:
Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

Et moi c'est la paume de la main que j'utilise car elle ne laisse pas passer l'air.
+ 1
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Invité le Mer 4 Jan 2017 - 18:24

OLAF a écrit:
little smoke a écrit:
La Fripaille a écrit:
Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

Et moi c'est la paume de la main que j'utilise car elle ne laisse pas passer l'air.
+ 1

@ LS, Il te faut au moins un poing entier pour obturer les foyers XXL de tes bouffardes Laughing Laughing
(PS: on obtient une jolie figure avec toutes ces répétitions Wink )
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  little smoke le Mer 4 Jan 2017 - 18:37

John Ross a écrit:
OLAF a écrit:
little smoke a écrit:
La Fripaille a écrit:
Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

Et moi c'est la paume de la main que j'utilise car elle ne laisse pas passer l'air.
+ 1

@ LS, Il te faut au moins un poing entier pour obturer les foyers XXL de tes bouffardes Laughing Laughing
(PS: on obtient une jolie figure avec toutes ces répétitions Wink )

Là on fait une pyramide, c'est la grande classe !

La paume est plus efficace que le poing vu la surface mais sinon j'ai aussi d'autres moyens...

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits

Messages : 22005
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 42
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  La Fripaille le Mer 4 Jan 2017 - 22:06

little smoke a écrit:
John Ross a écrit:
OLAF a écrit:
little smoke a écrit:
La Fripaille a écrit:
Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

Et moi c'est la paume de la main que j'utilise car elle ne laisse pas passer l'air.
+ 1

@ LS, Il te faut au moins un poing entier pour obturer les foyers XXL de tes bouffardes Laughing Laughing
(PS: on obtient une jolie figure avec toutes ces répétitions Wink )

Là on fait une pyramide, c'est la grande classe !

La paume est plus efficace que le poing vu la surface mais sinon j'ai aussi d'autres moyens...
Euh!!! Je crois que l'on veux pas savoir...

____________________________________________________________________________________________________________________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son, que certains brillent avant d'avoir l'air con.
avatar
La Fripaille
confrère pipier - Clan des joyeux loufoques
confrère pipier - Clan des joyeux loufoques

Messages : 2380
Date d'inscription : 27/01/2016
Age : 38
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  little smoke le Mer 4 Jan 2017 - 22:30

La Fripaille a écrit:
little smoke a écrit:
John Ross a écrit:
OLAF a écrit:
little smoke a écrit:
La Fripaille a écrit:
Mike41 a écrit:
John Ross a écrit:
PAT 1er a écrit:
little smoke a écrit:
papaalino a écrit:
PAT 1er a écrit:
Tabadoc a écrit:Si il ne reste que quelques brins je pense qu'il ne faut pas aller jusqu'au bout, de toute façon le fumage ne sera pas terrible.
S'il reste un fond plus conséquent, personnellement je le détasse avec la pointe de mon petit tchèque histoire de l'aérer, je reboute le feu généreusement et dès que c'est parti un petit coup de tasse-braise et en général c'est reparti. Si vraiment çà ne marche pas je laisse tomber pour cette fois, en espérant que la fois d'après ce sera mieux...

+1. Dans certains cas, lorsque que ma bouffarde à tendance à s'étouffer ou en fin de bol, je mets mon pouce sous le fourneau de ma pipe et deux doigts (index et majeur) sur le dessus du fourneau, de  cette manière je crée une dépression et réactive la combustion de mon tabac tout en régularisant l'arrivée d'air.

je viens d essayer ta méthode, sa marche du tonnerre. Merci PAT 

Bonne vieille méthode de l'indien qui fume son calumet dans la fraîcheur d'un matin d'hiver cheers !


Ce qui est assez fou depuis la description de ce geste par Patoche, c'est de me dire que je le pratique couramment, mais instinctivement, depuis le début de mes bouffardages en nov 2015 pour réguler ou relancer le tirage de chaque bol à la seule différence près que c'est mon pouce que je place au dessus du foyer pour faire office de volet mobile régulateur. Wink
 Je pense l'avoir toujours fait & plus machinalement qu'autre chose... La même que Pat : l'index & le majeur qui font clapet.

Trés drôle, j'ai moi aussi déjà utilisé cette méthode et par forcément pour la fin du bol, peut-être avons nous déjà vu cette méthode ailleurs et l'avons appliquée sans y faire gaffe.

Et moi c'est la paume de la main que j'utilise car elle ne laisse pas passer l'air.
+ 1

@ LS, Il te faut au moins un poing entier pour obturer les foyers XXL de tes bouffardes Laughing Laughing
(PS: on obtient une jolie figure avec toutes ces répétitions Wink )

Là on fait une pyramide, c'est la grande classe !

La paume est plus efficace que le poing vu la surface mais sinon j'ai aussi d'autres moyens...
Euh!!! Je crois que l'on veux pas savoir...

M'enfin !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits
Clan des 20000 posts,Clan des jurassiens,Clan des joyeux loufoques,Clan des hobbits

Messages : 22005
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 42
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca va pas jusqu'au bout

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum