A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Derniers sujets
» STANWELL - Melange
par Pierrot Gourmand Aujourd'hui à 21:45

» Tonnerre de Brest : v'la le tour d'Haddock !!!
par la hyène Aujourd'hui à 21:38

» Présentation AlexLeg
par la hyène Aujourd'hui à 21:33

» Kohlhase &Kopp Winter Time édition 2018
par Pipayoux bourgui Aujourd'hui à 21:32

» 11/12 Que fumez vous?
par Alexmann Aujourd'hui à 21:30

» Présentation de juju51
par la hyène Aujourd'hui à 21:29

» bonjour de billash
par la hyène Aujourd'hui à 21:25

» Le fumeur de maïs
par la hyène Aujourd'hui à 21:23

» Holster pour pipe
par papaalino Aujourd'hui à 20:37

» Jeu de la photo tronquée
par PetuneurBreton Aujourd'hui à 20:35

» Que se passe t-il avec ma pipe ?
par papaalino Aujourd'hui à 20:34

» WUNUP BACCYFLAP
par papaalino Aujourd'hui à 20:29

» Metal quand tu nous tiens...
par Mr Watson Aujourd'hui à 20:10

» Les recoins à JR (tome 2)
par Pipayoux bourgui Aujourd'hui à 20:05

» Concours photo CHACOM 2019
par Pierrot Gourmand Aujourd'hui à 20:01

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 38 utilisateurs en ligne :: 8 Enregistrés, 0 Invisible et 30 Invités

Alexmann, Fantasio59, Jaufré Cantolys, Jeune Anachronique, la hyène, Pierrot Gourmand, Pipayoux bourgui, Roland de V

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1523 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est EBSTEIN Eric

Nos membres ont posté un total de 309709 messages dans 9965 sujets

Elizabethan Mixture - Dunhill

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Ven 28 Mar 2014 - 23:14

il faut que j'en trouve  What a Face 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  El Che le Sam 29 Mar 2014 - 18:07

Denis Mc Kie a écrit:Alors la, de quoi tomber en pâmoison en effet. C'est bien la première fois que je lis une "description érotique" dans un commentaire de tabac, mais c'est charmant. Cela donne envie de goûter !

  +1. Où sont-elle ces jolies demoiselles ?


Merci! camarade Mareste, pour cette belle description de ce tabac hors du commun; et que j'apprécie également, tout en volutes. 


____________________________________________________________________________________________________________________________

"Celui qui se perd dans sa passion perd moins que celui qui perd sa passion". - Saint Augustin

"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi". - Albert Einstein

¡Hasta la pipa siempre, camarades!
avatar
El Che
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 1173
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 59
Localisation : La Patrie (Québec)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  ChtiHuron le Sam 29 Mar 2014 - 22:46

Superbe revue Mareste!   J'aime beaucoup cette idée de sensualité dans le tabac  Wink 

Après cela difficile de ne pas vouloir y goûter!!!
 Et si en plus il attire les charmantes dames  ; c'est celui qu'il me faut pour retrouver une belle 
avatar
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  SmokingDragon le Sam 29 Mar 2014 - 23:18

Quelle superbe revue merci Mareste. Un jour il faudra que je fasse un prix de la meilleure revue.  

____________________________________________________________________________________________________________________________
On dit que l’homme se bat pour ce qui lui manque le plus. Pour le pirate, c'était la liberté.(La Voile noire - Mikhaïl W. Ramseier)
avatar
SmokingDragon
Capitaine à la retraite, père fondateur
Capitaine à la retraite, père fondateur

Messages : 7148
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 355
Localisation : Nassau

http://www.alanoblebouffarde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Dim 30 Mar 2014 - 15:29

Merci pour toutes ces appréciations, que je découvre. Pas de quoi : quand le tabac est bon, il est plaisant à raconter. Or celui-ci est vraiment très bon.

A la lecture de ces messages, je mets toutefois 2 bémols à ce que j'ai écrit ...

1. Le fait que ma charmante ait trouvé dans la room note de l'Elizabethan une nuance de tubéreuse (elle persiste, d'ailleurs) ... n'en fait pas pour autant ce qu'un de mes copains appelle "un piège à belettes" imparable ! 
Je serais peiné si vous essuyez des rebuffades, en dépit de ce tabac qu'El Che qualifie fort justement de "tout en volutes"... mais je dégage toute responsabilité    Razz 
(une chose est sure, quand même : vue la qualité et la sensualité de ces volutes, les "belettes" qu'attire l'Elizabethan ne seront pas des minettes qu'un nuage de fraise tagada suffit à mettre en émoi - on est dans la femme de qualité, intelligente et belle, l'amoureuse aux désirs assumés et torrides ! La ratez donc pas ...) lol! 


2. Je dis que ce tabac sent la prune, la roseraie un peu fanée, le foin, avec un soupçon de datte... C'est vrai (à mon sens). Mais soyons clairs : à la relecture de ce que je dis sur l'Elizabethan, me viens une crainte, sinon un remords. Et je ne veux pas abuser les habitués des "aros". 
Ce tabac est naturel. Et les parfums - bien réels - qu'on y repère sont feutrés, cachés, discrets.

Dans un "aromatisé", tu lis sur la boite que cela sent la vanille et le champagne blancs de blancs. Tu ouvres, cela sent la vanille et le champagne blancs de blancs; tu le fumes, et cela sent toujours le champagne et la vanille. 
Les arômes y sont affichés à la lumière du jour, quand ce n'est pas au flash de studio.

Dans un tabac naturel, en revanche, on y cherche les fragrances dans l'obscurité; on y poursuit les odeurs comme, lors des fêtes galantes du siècle de la Régence, on poursuivait de nuit, à la lueur vacillante de la lune et des flambeaux lointains, des formes voluptueuses et mutines bien qu'à peine dévoilées, qui s'échappaient d'un éclat de rire entre les bosquets noirs.
D'où sans doute le plaisir décuplé, quand on pouvait les étreindre.

Il en est de même, pour les arômes des tabacs naturels : on ne les découvre pas nus, en plein soleil ou sous les flashes. On les perçoit, on les pourchasse, avant de lever leur masque enfin. Un peu comme pour un grand vin...

(pour moi, dirais-je, les "aros" sont en quelque sorte la pornographie du goût, et le parfum en perd ses mystères : comme le corps réduit à une chair surexposée perd ses fantasmes dans un film X - quand les tabacs naturels en sont l'érotisme...).
OK. Soyons francs. Un peu de porno, de temps en temps, ça soulage.     

Mais je ne veux pas survendre l'Elizabethan, dans ce sens : pas d'ambigüité, c'est un tabac naturel, et les parfums n'y sont pas évidents, d'emblée : ils y sont feutrés, mystérieux, et profonds.

C'est donc bien - je persiste - un tabac très "érotique" ! Very Happy 

PS 1. J'adore la proposition de Denis. Comment créer des bars à tabac - comme des bars à vin ? Je ne sais pas, mais c'est une sacrée chouette idée...
PS 2. Merci pour l'illustration très adaptée ! De qui est le joli tableau aux baigneuses, camarade El Che ?


Dernière édition par Mareste le Dim 30 Mar 2014 - 15:54, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Denis Mc Kie le Dim 30 Mar 2014 - 15:53

La tu y rajoutes mon ami. 
Après LMF qui nous a fait part d'une liaison voluptueusement amoureuse avec sa pipe (non, les "loufoques", retenez-vous     ), maintenant Mareste qui pornographise le tabac que l'on fume. 
Comme quoi "fumer la pipe" est VRAIMENT un plaisir des sens!
Bientôt on va parler de "l'orgasme du pétuneur" ... et on aura apparament raison.
Qui osera le faire ? lol!

____________________________________________________________________________________________________________________________

De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent (Coluche)
avatar
Denis Mc Kie
Le grand Goodie - Confrère pipier - La bande à Semois
Le grand Goodie  - Confrère pipier - La bande à Semois

Messages : 2328
Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 73
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Dim 30 Mar 2014 - 19:39

Ce n'était que des images (hélas ?)  lol! 

Mais promis, Denis, dès que j'atteins l'orgasme pipien, je te bricole une petite revue méga-torride, qui postulera d'emblée aux Prix "Hot d'or" que SD n'aura pas manqué de créer d'ici là !  
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Denis Mc Kie le Dim 30 Mar 2014 - 20:06

C'est vrai, tout le chic parisien pour ce "hot" dog ...       

____________________________________________________________________________________________________________________________

De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent (Coluche)
avatar
Denis Mc Kie
Le grand Goodie - Confrère pipier - La bande à Semois
Le grand Goodie  - Confrère pipier - La bande à Semois

Messages : 2328
Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 73
Localisation : Vosges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Dim 30 Mar 2014 - 22:38

J'le trouve un peu frigide, ton Toutou.
Je m'attendais au "hot dog" gros comme une billiard extra large, espèce de futur joyeux loufoque.  Very Happy 
Mais je voyais plus cela dans le genre : 

[/url]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  ChtiHuron le Lun 31 Mar 2014 - 0:25

Ben moi je pense qu'il faut le Bulldog pour ce tabac :


Elliot Erwitt NYC  1989

      az12


Dernière édition par ChtiHuron le Lun 31 Mar 2014 - 10:40, édité 1 fois
avatar
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture

Message  kenshiro le Lun 31 Mar 2014 - 1:38

ChtiHuron a écrit:Ben moi je pense qu'il faut le Bulldog pour ce tabac :




      az12
hoooooooooooooooooo le beau bulldog       je t aime bien Chti'Huron

____________________________________________________________________________________________________________________________
pirat   le monde se divise en deux catégories,ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent   pirat
Razz   on est pas bien,paisible,à la fraiche,décontracté de la bruyère et on fumera quand on aura envie de fumer Razz 
                   
                            
                        
avatar
kenshiro
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 5493
Date d'inscription : 20/12/2013
Age : 39
Localisation : Liège (belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Lun 31 Mar 2014 - 10:58

J'aime bien ce bulldog. Et je peux même deviner à quoi il pense, au moment où a été prise la photo : 

[/url]

Mais j'aime aussi ce pauvre toutou, un peu dépassé par les formes que prennent les choses dans son environnement :

[/url]

 lol!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Lun 31 Mar 2014 - 11:51

kenshiro a écrit:
ChtiHuron a écrit:Ben moi je pense qu'il faut le Bulldog pour ce tabac :




      az12
hoooooooooooooooooo le beau bulldog       je t aime bien Chti'Huron
Toute blague mise à part, je trouve la qualité de cette photo exceptionnelle de par la beauté des 2 modèles, la qualité de la mise en scène et le rendu du noir et blanc. Du grand art !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  ChtiHuron le Lun 31 Mar 2014 - 12:05

Tabadoc a écrit:je trouve la qualité de cette photo exceptionnelle de par la beauté des 2 modèles, la qualité de la mise en scène et le rendu du noir et blanc. Du grand art !
 
+1. Tout à fait d'accord! Il s'agit d'une photo d'Elliot Erwitt , Photographe que l'on qualifie d'humoristique...
Mais c'est tout simplement un très grand : coup d'oeil, cadrage etc... Je conseille son livre "Vies de chiens" juste superbe d'humour , de coquasserie etc...

J'avoue qu'en tant que photographe , j'aurai bien voulu la faire celle ci  Wink
avatar
ChtiHuron
Clan des anglais
Clan des anglais

Messages : 441
Date d'inscription : 03/03/2014
Localisation : le Nord ...

http://www.davidgloriant.com/fr/accueil.html

Revenir en haut Aller en bas

Elisabethan Mixture - Dunhill

Message  Aether le Mer 24 Déc 2014 - 16:37

Bonjour à tous !

Parlons aujourd’hui  de l’Elisabethan Mixture de la maison Dunhill.

J’ai découvert le Périque avec ce tabac que j’ai pu gouter grâce à notre ami JDescolas lors du 134ème chapitre de la Confrérie des Maitres Pipiers en Octobre dernier. Ce cher JDescolas que je me permets ici de remercier chaleureusement d’ailleurs pour m’en avoir offert une boite toute neuve, et qui me donne aujourd’hui l’opportunité autant que le plaisir de vous écrire ces quelques mots.

L’Elisabethan Mixture est donc composé de Virginia et de Périque, dont la note du fabricant nous annonce : « A distinctive flavorful blend pressed, darkened tobaccos with Perique added for character ». A noter que ce mélange autrefois réalisé par Murray’s & Sons  a disparu de l’étalage des civettes durant quelques années, pour être a nouveau remis sur le marché pour Dunhill grâce au Scandinavian Tobacco Group.

Ce tabac est bien entendu disponible en France, autour d’une vingtaine d’Euros, ainsi qu’en Allemagne (pour deux fois moins cher environ, mais cela vous vous en doutiez déjà), ainsi qu’en Belgique et en Suisse. Selon mes sources, Dunhill, dont la gamme en  est aujourd’hui absente, a le projet de se réimplanter en Espagne courant 2015, avec des tarifs que j’espère intéressants.


Comme toutes les boites Dunhill, celle de l’Elisabethan est à la fois sobre et élégante, avec ses couleurs dans les tons crème et marron cuivré qui lui donne un petit look vintage.

A l’ouverture ; la couleur du mélange est plutôt homogène avec une belle couleur marron rehaussée de quelques brins un peu plus foncés. L’odeur est agréable, aucun arôme particulier  ne s’en dégage si ce n’est une odeur de Virginia subtilement poivrée.

La coupe très fine pour un tabac à pipe nous  rappelle celui du Scaferlati, rendant le bourrage aisé même dans les petits foyers que j’affectionne pour ma part plus particulièrement. Les brins de tabacs ne sont pas très humides à l’ouverture, et nécessitent qu’un faible temps d’aération pour pouvoir être fumés. L’allumage ne pose, lui non plus aucun problème, et quant à la linéarité de la combustion, bien qu’un petit peu rapide par rapport à des tabacs dont la coupe est plus grosse, celle ci reste homogène et donne une cendre très fine et très blanche.

Dès les premières bouffées les arômes du Virginia sont très présents et goûteux  que le Périque vient « assaisonner ». Je ne saurais pas dire quel pourcentage le mélange contient de Périque, cependant celui-ci me semble correctement dosé afin de venir renforcer le Virginia tout en lui donnant une petite touche poivrée qui me rappelle le poivre Sichuan. La fumée est généreuse,  son goût tout en finesse.  Loin du côté plat que je reproche le plus souvent aux 100% Virginia faiblement maturés, cette adjonction de Périque  lui donne à mon sens à la fois du corps, et de l’esprit. Du corps pour ceux qui, comme moi, affectionnent  un tabac un petit peu costaud dans la rondeur en bouche autant que dans sa force. De l’esprit parce que le Périque vient subtilement relever le Virginia et ainsi lui faire développer  la totalité de son arôme tout en conservant sa principale caractéristique qu’est sa légèreté. Le fumage est régulier, et comme beaucoup de tabacs, le dernier tiers du bol se corse un peu où le côté poivré s’accentue nettement.

Je trouve ce tabac très intéressant à plusieurs niveaux. En premier lieu, il n’est pas aromatique ce qui permet de bien sentir le Périque et donc de se faire une réelle opinion dessus, car un sauçage ou une aromatisation cache parfois les subtilités d’un tabac. Ensuite sa coupe fine facilite le bourrage, surtout pour un débutant, ou dans des foyers de faibles diamètres, ce qui est non négligeable tout en  assurant une combustion parfaitement régulière. De plus c’est un tabac de force relativement moyenne qui se prête volontiers à un fumage de tous les instants de la journée. Enfin le Périque se faisant rare dans les mélanges que nous pouvons nous procurer ici en France, je trouve non seulement que cela peut être une belle découverte mais aussi une alternative à un full Virginia classique, pour ceux qui pensent que ces derniers manquent un petit peu de tonus.

Le bémol, bien entendu, reste le tarif prohibitif de cette boite (Et c’est un peu mon cheval de bataille) qui ne permet pas à tous les fumeurs d’avoir l’opportunité d’en fumer tous les jours.

Je conclurai donc cette revue avec la traditionnelle image que cela me renvoie, celle de Georges Simenon bien entendu et dont c’était le tabac préféré, entrain d’écrire les aventures du commissaire Maigret dans le Paris des années cinquante, la pipe aux dents…

____________________________________________________________________________________________________________________________
On a rien a gagner à faire chier les gens qui n'ont rien a perdre
avatar
Aether
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 1617
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 41
Localisation : Saint Rémy de Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  CEDLAP le Mer 24 Déc 2014 - 17:07

Ce tabac fait partie de mes préférés en ce moment avec le Péterson Old Dublin. Il est en effet très équilibré et se fume jusqu'au dernier brin sans problème ce qui est rare . Quand on goûte à ce genre de "must" , on devient très exigeant forcément ensuite   Smile

Dans le genre tabac délicieux au prix à faire pleurer ton portefeuille, c'est le Signature de Larsen
avatar
CEDLAP
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 3107
Date d'inscription : 23/02/2014
Age : 44
Localisation : COMBS LA VILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  little smoke le Jeu 25 Déc 2014 - 2:11

Encore une belle revue concernant un tabac qui n'est pas pour moi, mais ayant d'indéniables qualités qui sont ici mises en valeur, merci cher Aether chapeau !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 21988
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 43
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Invité le Jeu 25 Déc 2014 - 14:33

Une seule chose quand on lit une telle revue: envie de goûter ! Merci Aether !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  berny le Jeu 25 Déc 2014 - 16:08

Une très belle boîte et une autre très belle revue.

____________________________________________________________________________________________________________________________
.....................................................À chacun sa baleine blanche
avatar
berny
Bienfaiteur des hobbits et ancien intendant du manoir
Bienfaiteur des hobbits et ancien intendant du manoir

Messages : 4891
Date d'inscription : 20/01/2013
Localisation : Trois-Rivières; Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Mr Raines le Ven 26 Déc 2014 - 11:35

Et une boîte de plus à ajouter à mon prochain achat ! Merci pour la revue Wink
avatar
Mr Raines
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 1524
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 35
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  sebaca le Ven 12 Juin 2015 - 10:58

J'ai goûté hier soir ce tabac. Un petit tiers avant d'aller rejoindre morphée.
Je n'en ai pas tiré grand chose je crois. Mais à la lecture de la revue qui inaugure le fil, je ne peux que avoir envie de persévérer ! Puis bon, c'est Dunhill donc je suppose que cela a mieux à m'offrir. Mes mains et ma bouche de débutant n'ont sûrement pas encore réussi à dompter ce tabac.
Puis le nom et la boîte ont quelque chose qui pousse au rêve. C'est quelque chose que j'aime chez Dunhill ! La boîte d'EMP et de Nightcap ainsi que les noms sont les premiers éléments à m'avoir donné envie de les acheter !
Razz Suis je si sensible que ça au marketing ? Ou juste un rêveur ?
avatar
sebaca
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 691
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 30
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Harmoblues le Ven 12 Juin 2015 - 12:05

C'est marrant, à la lecture de ton post, je viens de me rendre compte que cela fait bien 3 semaines que je n'ai pas bouffardé de Early Morning Pipe ni de Elisabethan Mixture... Il faut que je répare cela car tu m'as donné envie...
avatar
Harmoblues
La bande des joyeux loufoques
La bande des joyeux loufoques

Messages : 12787
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 58
Localisation : Dans un cuir Chesterfield, bouffarde au bec et Lagavulin à portée de main...

https://harmoblues1.shutterfly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Siramy le Ven 12 Juin 2015 - 13:56

Aether a écrit:Bonjour à tous !

Parlons aujourd’hui  de l’Elisabethan Mixture de la maison Dunhill.

J’ai découvert le Périque avec ce tabac que j’ai pu gouter grâce à notre ami JDescolas lors du 134ème chapitre de la Confrérie des Maitres Pipiers en Octobre dernier. Ce cher JDescolas que je me permets ici de remercier chaleureusement d’ailleurs pour m’en avoir offert une boite toute neuve, et qui me donne aujourd’hui l’opportunité autant que le plaisir de vous écrire ces quelques mots.

L’Elisabethan Mixture est donc composé de Virginia et de Périque, dont la note du fabricant nous annonce : « A distinctive flavorful blend pressed, darkened tobaccos with Perique added for character ». A noter que ce mélange autrefois réalisé par Murray’s & Sons  a disparu de l’étalage des civettes durant quelques années, pour être a nouveau remis sur le marché pour Dunhill grâce au Scandinavian Tobacco Group.

Ce tabac est bien entendu disponible en France, autour d’une vingtaine d’Euros, ainsi qu’en Allemagne (pour deux fois moins cher environ, mais cela vous vous en doutiez déjà), ainsi qu’en Belgique et en Suisse. Selon mes sources, Dunhill, dont la gamme en  est aujourd’hui absente, a le projet de se réimplanter en Espagne courant 2015, avec des tarifs que j’espère intéressants.


Comme toutes les boites Dunhill, celle de l’Elisabethan est à la fois sobre et élégante, avec ses couleurs dans les tons crème et marron cuivré qui lui donne un petit look vintage.

A l’ouverture ; la couleur du mélange est plutôt homogène avec une belle couleur marron rehaussée de quelques brins un peu plus foncés. L’odeur est agréable, aucun arôme particulier  ne s’en dégage si ce n’est une odeur de Virginia subtilement poivrée.

La coupe très fine pour un tabac à pipe nous  rappelle celui du Scaferlati, rendant le bourrage aisé même dans les petits foyers que j’affectionne pour ma part plus particulièrement. Les brins de tabacs ne sont pas très humides à l’ouverture, et nécessitent qu’un faible temps d’aération pour pouvoir être fumés. L’allumage ne pose, lui non plus aucun problème, et quant à la linéarité de la combustion, bien qu’un petit peu rapide par rapport à des tabacs dont la coupe est plus grosse, celle ci reste homogène et donne une cendre très fine et très blanche.

Dès les premières bouffées les arômes du Virginia sont très présents et goûteux  que le Périque vient « assaisonner ». Je ne saurais pas dire quel pourcentage le mélange contient de Périque, cependant celui-ci me semble correctement dosé afin de venir renforcer le Virginia tout en lui donnant une petite touche poivrée qui me rappelle le poivre Sichuan. La fumée est généreuse,  son goût tout en finesse.  Loin du côté plat que je reproche le plus souvent aux 100% Virginia faiblement maturés, cette adjonction de Périque  lui donne à mon sens à la fois du corps, et de l’esprit. Du corps pour ceux qui, comme moi, affectionnent  un tabac un petit peu costaud dans la rondeur en bouche autant que dans sa force. De l’esprit parce que le Périque vient subtilement relever le Virginia et ainsi lui faire développer  la totalité de son arôme tout en conservant sa principale caractéristique qu’est sa légèreté. Le fumage est régulier, et comme beaucoup de tabacs, le dernier tiers du bol se corse un peu où le côté poivré s’accentue nettement.

Je trouve ce tabac très intéressant à plusieurs niveaux. En premier lieu, il n’est pas aromatique ce qui permet de bien sentir le Périque et donc de se faire une réelle opinion dessus, car un sauçage ou une aromatisation cache parfois les subtilités d’un tabac. Ensuite sa coupe fine facilite le bourrage, surtout pour un débutant, ou dans des foyers de faibles diamètres, ce qui est non négligeable tout en  assurant une combustion parfaitement régulière. De plus c’est un tabac de force relativement moyenne qui se prête volontiers à un fumage de tous les instants de la journée. Enfin le Périque se faisant rare dans les mélanges que nous pouvons nous procurer ici en France, je trouve non seulement que cela peut être une belle découverte mais aussi une alternative à un full Virginia classique, pour ceux qui pensent que ces derniers manquent un petit peu de tonus.

Le bémol, bien entendu, reste le tarif prohibitif de cette boite (Et c’est un peu mon cheval de bataille) qui ne permet pas à tous les fumeurs d’avoir l’opportunité d’en fumer tous les jours.

Je conclurai donc cette revue avec la traditionnelle image que cela me renvoie, celle de Georges Simenon bien entendu et dont c’était le tabac préféré, entrain d’écrire les aventures du commissaire Maigret dans le Paris des années cinquante, la pipe aux dents…
Petit détail, je crois que le tabac préféré de Simenon était le Royal Yacht. Dunhill lui en faisait une coupe particulière, appelée "Maigret". Par ailleurs, merci pour cet excellent post.
avatar
Siramy
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 63
Localisation : Saint-Lô Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  jdescolas le Sam 13 Juin 2015 - 11:46

Siramy a écrit:
Aether a écrit:Bonjour à tous !

Parlons aujourd’hui  de l’Elisabethan Mixture de la maison Dunhill.

J’ai découvert le Périque avec ce tabac que j’ai pu gouter grâce à notre ami JDescolas lors du 134ème chapitre de la Confrérie des Maitres Pipiers en Octobre dernier. Ce cher JDescolas que je me permets ici de remercier chaleureusement d’ailleurs pour m’en avoir offert une boite toute neuve, et qui me donne aujourd’hui l’opportunité autant que le plaisir de vous écrire ces quelques mots.

L’Elisabethan Mixture est donc composé de Virginia et de Périque, dont la note du fabricant nous annonce : « A distinctive flavorful blend pressed, darkened tobaccos with Perique added for character ». A noter que ce mélange autrefois réalisé par Murray’s & Sons  a disparu de l’étalage des civettes durant quelques années, pour être a nouveau remis sur le marché pour Dunhill grâce au Scandinavian Tobacco Group.

Ce tabac est bien entendu disponible en France, autour d’une vingtaine d’Euros, ainsi qu’en Allemagne (pour deux fois moins cher environ, mais cela vous vous en doutiez déjà), ainsi qu’en Belgique et en Suisse. Selon mes sources, Dunhill, dont la gamme en  est aujourd’hui absente, a le projet de se réimplanter en Espagne courant 2015, avec des tarifs que j’espère intéressants.


Comme toutes les boites Dunhill, celle de l’Elisabethan est à la fois sobre et élégante, avec ses couleurs dans les tons crème et marron cuivré qui lui donne un petit look vintage.

A l’ouverture ; la couleur du mélange est plutôt homogène avec une belle couleur marron rehaussée de quelques brins un peu plus foncés. L’odeur est agréable, aucun arôme particulier  ne s’en dégage si ce n’est une odeur de Virginia subtilement poivrée.

La coupe très fine pour un tabac à pipe nous  rappelle celui du Scaferlati, rendant le bourrage aisé même dans les petits foyers que j’affectionne pour ma part plus particulièrement. Les brins de tabacs ne sont pas très humides à l’ouverture, et nécessitent qu’un faible temps d’aération pour pouvoir être fumés. L’allumage ne pose, lui non plus aucun problème, et quant à la linéarité de la combustion, bien qu’un petit peu rapide par rapport à des tabacs dont la coupe est plus grosse, celle ci reste homogène et donne une cendre très fine et très blanche.

Dès les premières bouffées les arômes du Virginia sont très présents et goûteux  que le Périque vient « assaisonner ». Je ne saurais pas dire quel pourcentage le mélange contient de Périque, cependant celui-ci me semble correctement dosé afin de venir renforcer le Virginia tout en lui donnant une petite touche poivrée qui me rappelle le poivre Sichuan. La fumée est généreuse,  son goût tout en finesse.  Loin du côté plat que je reproche le plus souvent aux 100% Virginia faiblement maturés, cette adjonction de Périque  lui donne à mon sens à la fois du corps, et de l’esprit. Du corps pour ceux qui, comme moi, affectionnent  un tabac un petit peu costaud dans la rondeur en bouche autant que dans sa force. De l’esprit parce que le Périque vient subtilement relever le Virginia et ainsi lui faire développer  la totalité de son arôme tout en conservant sa principale caractéristique qu’est sa légèreté. Le fumage est régulier, et comme beaucoup de tabacs, le dernier tiers du bol se corse un peu où le côté poivré s’accentue nettement.

Je trouve ce tabac très intéressant à plusieurs niveaux. En premier lieu, il n’est pas aromatique ce qui permet de bien sentir le Périque et donc de se faire une réelle opinion dessus, car un sauçage ou une aromatisation cache parfois les subtilités d’un tabac. Ensuite sa coupe fine facilite le bourrage, surtout pour un débutant, ou dans des foyers de faibles diamètres, ce qui est non négligeable tout en  assurant une combustion parfaitement régulière. De plus c’est un tabac de force relativement moyenne qui se prête volontiers à un fumage de tous les instants de la journée. Enfin le Périque se faisant rare dans les mélanges que nous pouvons nous procurer ici en France, je trouve non seulement que cela peut être une belle découverte mais aussi une alternative à un full Virginia classique, pour ceux qui pensent que ces derniers manquent un petit peu de tonus.

Le bémol, bien entendu, reste le tarif prohibitif de cette boite (Et c’est un peu mon cheval de bataille) qui ne permet pas à tous les fumeurs d’avoir l’opportunité d’en fumer tous les jours.

Je conclurai donc cette revue avec la traditionnelle image que cela me renvoie, celle de Georges Simenon bien entendu et dont c’était le tabac préféré, entrain d’écrire les aventures du commissaire Maigret dans le Paris des années cinquante, la pipe aux dents…
Petit détail, je crois que le tabac préféré de Simenon était le Royal Yacht. Dunhill lui en faisait une coupe particulière, appelée "Maigret". Par ailleurs, merci pour cet excellent post.
Il est un de ceux que je préfère , la réédition est enfin fidèle à l'odeur de mon souvenir, (Simenon en fumait  souvent, et j’adorai l'odeur.), Il est puissant  donc attention il se fume très lentement sinon pale ...
je lui consacre 2  pipes avec foyer assez large.

C'est une merveille..
avatar
jdescolas
Hôte
Hôte

Messages : 146
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 48
Localisation : Paris - Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  jdescolas le Sam 13 Juin 2015 - 11:50

"Petit détail, je crois que le tabac préféré de Simenon était le Royal Yacht. Dunhill lui en faisait une coupe particulière, appelée "Maigret". Par ailleurs, merci pour cet excellent post."

En effet Simenon aimait plusieurs Tabacs, le Royal Yacht en était, mais la réédition est vraiment loin , très loin de la recette de Murphy.
La coupe Maigret lui était livrée par Dunhill dans des tin de 200G ou 400g il puisait généreusement dedans, je me souviens vaguement de l'odeur, c'était un Périque de mémoire.
study
avatar
jdescolas
Hôte
Hôte

Messages : 146
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 48
Localisation : Paris - Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elizabethan Mixture - Dunhill

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum