A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 12 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1467 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Shéole

Nos membres ont posté un total de 302704 messages dans 9650 sujets

Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Siramy le Mar 19 Aoû 2014 - 12:55

Bon, bon, c'est une vraie... une vraie pipe, oui, mais, je suis désolé, ce n'est pas une Dunhill Dress à ma connaissance. Les Dress sont noires ou je me trompe ? Je finis même par avoir des doutes... Une chose me rassure, ça doit être écrit dessus (quoiqu'avec toute cette crasse, j'ai bien peur que le nom ait été effacé).

Je ne sais pas si c'est le sauvetage d'une Dunhill, mais ce que je vois, c'est qu'il s'agit là d'un bien bel ouvrage.

Je suis pour la défense des Dunhill comme d'autres défendent certaines espèces d'animaux en voie de disparition. Alors je me demande s'il n'aurait pas fallu faire campagne contre l'ancien propriétaire. LMF peut-il me dire où trouver ce triste sire ? J'ai deux mots à lui dire. L'histoire de cette malheureuse mériterait d'être connue. 

Au nom de la marque, je demande des explications !  Very Happy
avatar
Siramy
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 63
Localisation : Saint-Lô Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  little smoke le Mar 19 Aoû 2014 - 12:58

Si tu regardes attentivement la belle galerie que notre ami LMF a édité, tu verras ceci qui prouve qu'il s'agit bien d'une DRESS:

 Voili, voilou chapeau !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 21988
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 43
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Siramy le Mar 19 Aoû 2014 - 13:38

Non, non, ami LS, j'insiste, la Dunhill Dress est noire. Conclusion, c'est le nettoyage et récurage qui l'a transformée en belle Bruyère. Du coup, elle devient rare (pour ne pas dire unique). C'est la seule Dress de chez Dunhill qui montre ses flammes.

Discussion de puriste bien agréable.
avatar
Siramy
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 63
Localisation : Saint-Lô Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Mar 19 Aoû 2014 - 13:48

Oui la série des Dunhill Dress (et avant cette série prenait le nom de Black Briar) concerne les modèles de pipes teintées noires sur lesquelles, avec le temps, on peut parfois voir en très légère transparence le veinage de la bruyère.

Personnellement, je n'aime pas les pipes masquées, les Opera, laquées ou à robe opaques.  Quand j'ai une pipe en main, je veux voir son bois, s'il y a une imperfection, je préfère la voir que l'imaginer cachée quelque part.  Chez Dunhill, il n'y a théoriquement aucun défaut mais à l'usage, et selon la façon dont la pipe aura été fumée (maltraitée dans le cas présent), des défauts surgiront, des zones où le bois s'assombrit...

Partant du constat que cette pipe m'appartient et m'était destinée, je lui ai donné la finition qui me convient, j'aime le cumberland, j'aime voir la veine du bois mais ce bois présentait quelques zones sombres, j'ai donc trouvé un compromis qui me plaît. 

Alors, certes ce n'est pas une Dunhill au sens théorique et 'collector' du terme.
Elle devrait être de robe noire et avoir un tuyau en ébonite pour correspondre à une Dunhill Dress, elle devrait avoir un foyer plus haut et moins creusé pour correspondre à sa nomenclature 51033 (code de forme), mais soyons clairs concernant ce modèle en particulier : je me contrefous de la nomenclature, cette pipe est mienne et je ne comptais pas la vendre.

Avec sa finition personnalisée, cette Dunhill renégate reste bien belle et, avec humour et un zeste de vulgarité, je dirai qu'elle fait la nique à ses consoeurs rutilantes et primées, elle emmerde les Dunhill rangées dans leurs larges collections qui leur sert de prison dorée.

Je taquine bien sûr, mais Moïse est pour moi le modèle du rebelle, du revenant, du bâtard vainqueur.  Moïse n'a pas de valeur pécunière, son prix a été payé par le temps, les soins, l'amour et la passion de la pipe.  Cela n'a rien de contradictoire, on peut bien évidemment aimer, se passionner et donner une valeur sentimentale à une pipe très chère ou même hors de prix.  

Mais Moïse incarne une autre idée, d'un certain point de vue, il symbolise l'amour de la pipe restaurée, la résurrection, mince j'aurai du l'appeler "Jésus"  Laughing


Dernière édition par Lightmyfire le Mar 19 Aoû 2014 - 13:56, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  little smoke le Mar 19 Aoû 2014 - 13:54

Je n'ai pas affirmé qu'elle n'était pas noire, j'ai simplement précisé qu'il s'agissait bien d'une "dress", nuance l'ami Siramy Wink  chapeau !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 21988
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 43
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Siramy le Mar 19 Aoû 2014 - 13:56

Avis partagé de bout en bout et je reste très admiratif devant le travail réalisé ou l'amour apporté, une sorte d'inspiration "divine".

Sans rire cette fois, c'est une vraie réussite qui montre combien l'univers de la pipe est complexe, subtil. 

Mais qui l'a emporté ? L'amoureux de la restauration ou l'amateur de pipe ? Je ne sais encore, les deux sûrement.
avatar
Siramy
Hôte de prestige
Hôte de prestige

Messages : 882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 63
Localisation : Saint-Lô Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Yvain le Mar 19 Aoû 2014 - 13:58

Lightmyfire -> On ne saurait mieux dire, tant sur le plan esthétique que sentimentale, j'approuve tout à fait !

____________________________________________________________________________________________________________________________
"Meurent les biens/ Meurent les parents/ Et toi, tu mourras de même/ Mais je sais une chose/ qui jamais ne meurt/ Le jugement porté/ Sur chaque mort."
Havamàl (Les dits du Très-Haut)
avatar
Yvain
Les hobbits
Les hobbits

Messages : 1637
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  little smoke le Mar 19 Aoû 2014 - 13:58

Lightmyfire a écrit:

"Avec sa finition personnalisée, cette Dunhill renégate reste bien belle et, avec humour et un zeste de vulgarité, je dirai qu'elle fait la nique à ses consoeurs rutilantes et primées, elle emmerde les Dunhill rangées dans leurs larges collections qui leur sert de prison dorée.

Je taquine bien sûr, mais Moïse est pour moi le modèle du rebelle, du revenant, du bâtard vainqueur.  Moïse n'a pas de valeur pécunière, son prix a été payé par le temps, les soins, l'amour et la passion de la pipe.  Cela n'a rien de contradictoire, on peut bien évidemment aimer, se passionner et donner une valeur sentimentale à une pipe très cher ou même hors de prix.   "

Bien dit, j'aime beaucoup (la pipe comme elle est et ton explication  !) Wink !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 21988
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 43
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Mar 19 Aoû 2014 - 14:04

Qui l'a emporté?  Qui en tire profit?

Celui qui la fume, donc moi, car elle fume bien malgré mes craintes, aucun arrière-goût particulier.
Mise à l'épreuve avec un W.Ø. Larsen Barrel 1864, elle m'a d'abord prouvé que la combustion était bonne, pas d'arrêt, pas de condensation, restituant la saveur du tabac tel que je la retrouve dans d'autres foyers.

Récompensée avec du Küttel Blend, elle s'est alors montrée autant docile que généreuse comme une jeune femme à la fleur de l'âge qui conjugue l'expérience et les charmes encore bien présents.  Vous aurez remarqué que, pour ce genre d'analogie, je préfère en parler au féminin...  Wink

Est-que la pipe en a tiré profit?
J'imagine que de reprendre vie et servir à ce à quoi elle été destinée (le fumage) lui sied mieux que de moisir au fond d'une boîte...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  little smoke le Mar 19 Aoû 2014 - 14:08

Qui est bien servi servira bien et l'inverse autant Wink !


Ou encore traite ta pipe (et autrui!) comme tu voudrais que l'on te traite, et elle te le rendra bien cheers !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 21988
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 43
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Djelec le Jeu 12 Fév 2015 - 17:01

hé ben....
J'avais vu ton fils principale et surtout ce que tu étais capable rien qu'avec celle que tu m'a faite...

Mais en regardant ici l'avant après,pfiou chapeau.
J'ai du mal à croire que c'est la même !On dirait une toute neuve ! Joli boulot , j'en reste pantois. C'est dingue ce que certain arrive à faire,j'aimerai tellement avoir un talent.C'est plus de la restauration ,c'est de l'art !

____________________________________________________________________________________________________________________________
Vaut mieux mourir incompris,que passer sa vie à s'expliquer
Ha, je donnerais tout pour une bouffée de vieux Toby..." [Pippin]
avatar
Djelec
Hôte de marque
Hôte de marque

Messages : 211
Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 36
Localisation : Forest ,Bruxelles ,Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Harmoblues le Jeu 12 Fév 2015 - 17:14

Je n'avais pas vu ce fil et je reste baba devant le travail que tu as accompli LMF ! Elle est vraiment revenue à la vie cette belle Dunhill et puisqu'elle t'était destinée, depuis le mois d'août, je pense que tu dois en profiter pleinement...

J'ai cependant une question très intéressée et mercantile, m'en excusant auparavant... Si tu devais chiffrer cette restauration, à combien se monterait la petite (ou grosse) note ?

Enfin, tu parles de tes bouffardes comme je parle de mes chevaux à moteur, au féminin, ces belles compagnes qui procurent le plaisir que l'on en attend...
avatar
Harmoblues
La bande des joyeux loufoques
La bande des joyeux loufoques

Messages : 12787
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 58
Localisation : Dans un cuir Chesterfield, bouffarde au bec et Lagavulin à portée de main...

https://harmoblues1.shutterfly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 18:23

Harmoblues a écrit:Je n'avais pas vu ce fil et je reste baba devant le travail que tu as accompli LMF ! Elle est vraiment revenue à la vie cette belle Dunhill et puisqu'elle t'était destinée, depuis le mois d'août, je pense que tu dois en profiter pleinement...

J'ai cependant une question très intéressée et mercantile, m'en excusant auparavant... Si tu devais chiffrer cette restauration, à combien se monterait la petite (ou grosse) note ?

Enfin, tu parles de tes bouffardes comme je parle de mes chevaux à moteur, au féminin, ces belles compagnes qui procurent le plaisir que l'on en attend...
Merci pour vos bons mots. Smile

Chiffrer cette restauration... pas évident.  Sur celle-ci en particulier, j'ai utilisé un tuyau Dunhill estate dont je disposai, et que j'ai adapté à la tête.  Qu'il soit bien clair que Dunhill ne fait pas partie de mes prérogatives : je n'ai pas le droit de fabriquer des tuyaux Dunhills neufs et je ne le ferai jamais.  Ce droit, c'est Jean Nicolas qui en dispose en France.

Sinon, pour un remplacement de tuyau en cumberland neuf, il faut compter environ 25€ (2€ le cm de cumberland + le travail sur celui-ci).  Le reste est moins évident à chiffrer. Il faut considérer les éventuels obstacles particuliers, les marquages presque effacés, les teintures spécifiques..., j'aurai beaucoup de mal à dire un chiffre précis, mais sur celle-ci, on dira qu'une approximation de 50 à 60€ n'aurait pas été déraisonnable.  A savoir que c'est à peu près le prix à payer pour juste enlever l'oxydation d'un tuyau Dunhill dans des boutiques à front de rue. 

Mais, de toute évidence, un devis s'établit avant le travail, en partant de l'état de la pipe au départ, de la demande du client, du prix des matières, du temps de travail estimé et du bénéfice possible après le passage des taxes...  Si c'est envisageable sur des modèles de valeur, je crois que ça l'est beaucoup moins sur des pipes bas de gamme, bien sûr, la valeur sentimentale prime toujours Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 18:38

LMF, j'aurais une question afférente à la réduction de hauteur de fourneau induite par la restauration.

Existe-t-il une proportion (nombre d'or) ou une règle mathématique à respecter pour conserver un tirage optimal ?

Ou est-ce du pifomètre ? 

Je ne parle pas d'esthétique, mais bien de fonctionnalité de la bouffarde.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 21:04

Dubhe a écrit:LMF, j'aurais une question afférente à la réduction de hauteur de fourneau induite par la restauration.

Existe-t-il une proportion (nombre d'or) ou une règle mathématique à respecter pour conserver un tirage optimal ?

Ou est-ce du pifomètre ? 

Je ne parle pas d'esthétique, mais bien de fonctionnalité de la bouffarde.
J'ignore s'il existe des tables et des mesures scientifiques publiées sur le rapport entre le foyer et le tirage.
Cela me semblerait assez vague et approximatif puisqu'il y a une multitude de formes et de volumes différents.

Est-il possible que la forme du foyer ait une incidence sur la combustion du tabac?  Je le pense. Mais pour moi, le tirage est conditionné principalement par la section du perçage dans le tuyau et la tige, ainsi que par la forme de la lentille (en V permet une aération maximale).  On voit aujourd'hui une majorité de pipiers effectuer des perçages à 4mm, voire même jusqu'à 4,5mm aux US.  Mais à contrario, je connais un grand fumeur qui avance posséder des pipes à longue tige percée à moins de 2mm et dont le tirage est tout à fait exceptionnel.  L'incidence du foyer sur le tirage dépend selon moi surtout de la manière de bourrer celui-ci. 

Est-il raisonnable de penser que la hauteur du foyer aura plus d'incidence que sa largeur, étant donné que le tabac ne se consume que sur une certaine couche, plus celle-ci est large, plus il sera difficile de maintenir la combustion sur toute sa largeur.  Et avec une hauteur importante de foyer, ne faudra-t-il pas surtout veiller à réussir un bourrage parfait, laissant passer l'air nécessaire à la combustion?

Ce ne sont que des estimations, encore une fois, je n'ai pas lu d'études scientifiques sur le sujet, et en vérité, si je fume une pipe, je m'adapte à elle.  En terme de mesures, je ne m'amuserai pas à réaliser une pipe au foyer haut de 15cm ou large de moins d'1,5cm, ça me semblerait évidemment peu pratique. Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  little smoke le Jeu 12 Fév 2015 - 21:30

Je partage assez ton analyse cher ami, sage réponse et très complète autant que conscise chapeau !

____________________________________________________________________________________________________________________________


"Tous les êtres de l'Univers sont contenus dans la Pipe, et ils fument avec vous pour envoyer une voix à Wakan Tanka, le Grand Esprit. Lorsque vous priez avec cette Pipe, vous priez pour toutes les choses de l'Univers, et toutes les choses de l'Univers prient avec vous"
Black Elk (Oglala Lakota)
avatar
little smoke
Noble hôte
Noble hôte

Messages : 21988
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 43
Localisation : Suisse méridionale...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Cobra le Jeu 12 Fév 2015 - 21:50

Superbe restauration, mille fois bravo 

____________________________________________________________________________________________________________________________

Cobra / Yves

ZOMBIE HUNTER, les utilisateurs psychopathes de congélateurs sont attendus en milieu spécialisé.
avatar
Cobra
Hôte fondateur
Hôte fondateur

Messages : 666
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 60
Localisation : Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Harmoblues le Jeu 12 Fév 2015 - 21:56

Ma foi, je suis de ton avis quand aux influences sur telle ou telle modification... Quelle belle réponse complète et empreinte de sagesse...
avatar
Harmoblues
La bande des joyeux loufoques
La bande des joyeux loufoques

Messages : 12787
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 58
Localisation : Dans un cuir Chesterfield, bouffarde au bec et Lagavulin à portée de main...

https://harmoblues1.shutterfly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 22:05

Je te remercie beaucoup pour cette information LMF, selon laquelle le tirage résulterait davantage du diamètre du conduit d'admission d'air que d'un éventuel rapport hauteur/diamètre du fourneau.

J'imaginais qu'au fil des 150 ans que l'industrie pipière est installée à Saint-Claude, les côtes internes des pipes avaient été codifiées, comme les formes l'ont été.

Donc sur de vieilles pipes abimées ont peut poncer de 10 à 20 mm sans que celà ne pose de problème au niveau du tirage. Ce qui est bon à savoir.

Toujours, concernant la combustion à l'intérieur des pipes qui m'intrigue depuis longtemps, j'ai bien l'intention de profiter de l'arrivée d'une imprimante 3D à la fac d'Orsay pour scanner trois ou quatre excellentes fumeuses et les reproduire dans un polymère thermofusible, transparent et résistant au feu. Ensuite, j'aimerai les accoler à un robot fumeur (dont on se sert pour tester la toxicité des cigarettes sur les rats de labo) et observer la circulation de l'air à l'intérieur de la pipe.

Peut-être qu'avec une algorythmie adaptée arriverais-je à optimiser cette dernière et obtenir un modèle mathématique fiable selon chaque forme pour mes futures pipes à faire fabriquer. Pour l'heure, je ne trouve que BC qui ai la bonne idée de donner les mensurations de ses bouffardes et c'et insuffisant pour réaliser un traitement statistique.

Je ne sais s'il existe des recueils de côtes qui sont conservés au musée de la pipe et du diamant ou qui ont été publiés. 

Mais je suis preneur de toute information sur le sujet.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Harmoblues le Jeu 12 Fév 2015 - 22:18

Dubhe a écrit:Toujours, concernant la combustion à l'intérieur des pipes qui m'intrigue depuis longtemps, j'ai bien l'intention de profiter de l'arrivée d'une imprimante 3D à la fac d'Orsay...
Maintenant que je sais où tu officies, je ne m'étonne plus de tes constats chimiques concernant les divers nettoyages au Coca et autres cochonneries...  Very Happy
Un endroit que j'ai fréquenté, entre autre pour les accords Campus avec Apple... Il y a longtemps maintenant... J'ai un ancien collègue qui est soit à la fac, soit au CEA (qui ne se nomme plus ainsi je crois) mais je ne me rappelle plus... Je crois que c'est plutôt au CEA...
avatar
Harmoblues
La bande des joyeux loufoques
La bande des joyeux loufoques

Messages : 12787
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 58
Localisation : Dans un cuir Chesterfield, bouffarde au bec et Lagavulin à portée de main...

https://harmoblues1.shutterfly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 22:35

Dubhe a écrit:
Donc sur de vieilles pipes abimées ont peut poncer de 10 à 20 mm sans que celà ne pose de problème au niveau du tirage. Ce qui est bon à savoir.
Je n'ai rien affirmé de la sorte, attention, tu tires des conclusions hâtives Laughing , d'autant que je suis loin d'être accrédité comme un expert. Wink


Dubhe a écrit:
J'imaginais qu'au fil des 150 ans que l'industrie pipière est installée à Saint-Claude, les côtes internes des pipes avaient été codifiées, comme les formes l'ont été.
C'est fort possible, il faudrait que tu prennes contact avec la Confrérie, la plus à même à St-Claude de fournir ces éventuels documents s'ils existent.


Dubhe a écrit:
Toujours, concernant la combustion à l'intérieur des pipes qui m'intrigue depuis longtemps, j'ai bien l'intention de profiter de l'arrivée d'une imprimante 3D à la fac d'Orsay pour scanner trois ou quatre excellentes fumeuses et les reproduire dans un polymère thermofusible, transparent et résistant au feu. Ensuite, j'aimerai les accoler à un robot fumeur (dont on se sert pour tester la toxicité des cigarettes sur les rats de labo) et observer la circulation de l'air à l'intérieur de la pipe.

Peut-être qu'avec une algorythmie adaptée arriverais-je à optimiser cette dernière et obtenir un modèle mathématique fiable selon chaque forme pour mes futures pipes à faire fabriquer. Pour l'heure, je ne trouve que BC qui ai la bonne idée de donner les mensurations de ses bouffardes et c'et insuffisant pour réaliser un traitement statistique.

Je ne sais s'il existe des recueils de côtes qui sont conservés au musée de la pipe et du diamant ou qui ont été publiés. 

Mais je suis preneur de toute information sur le sujet.
Je ne suis pas certain, voire même pas du tout qu'une bonne fumeuse est définie comme telle par la forme et les mesures de son foyer.  Il y a tellement d'autres éléments qui doivent sans doute entrer en ligne de compte : la finition extérieure de la pipe, les traitements qu'elle a pu subir (finesse du ponçage, teintures, séchage du bois), la densité naturelle du bois qui est impossible à reproduire, de même au-delà des mesures du perçage, il faut considérer aussi la manière dont il a été percé (si les parois du conduit sont lisses ou au contraire rugueuses).

Et comment définir de façon scientifique une 'bonne fumeuse'.  Il reste une bonne part de subjectivité aussi puisqu'un fumeur n'égale pas un autre, ni le tabac qu'il y met, ni la façon dont il le met dans sa pipe.

Par contre, je reconnais que cela peut s'avérer amusant à analyser. Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 22:45

@ Harmoblues : Faut bien rentabiliser le matériel acquis avec les deniers du contribuable   ! Et puis si ça marchait,vous en profiteriez tous ...

En fait, Harmoblues, je cumule trois activités (Paris Sud, CNRS, conseiller scientifique (ESA, CNES, ESO, ...). Par contre, le CEA n'est pas à Orsay, mais sur le plateau de Saclay. Ce n'est pas très loin.

@  LMF : je comprends bien tes réserves et ta prudence. Mais il faut bien commencer par quelque chose ! Donc commençons par nous intéresser aux paramètres objectifs (exprimés en mm) avant d'attaquer des paramètres plus subjectifs comme les qualités de polissage et le matériau.

Je vais contacter la Confrérie. Merci beaucoup LMF.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Harmoblues le Jeu 12 Fév 2015 - 22:50

Dubhe a écrit:@ Harmoblues : Faut bien rentabiliser le matériel acquis avec les deniers du contribuable   ! Et puis si ça marchait,vous en profiteriez tous ...

En fait, Harmoblues, je cumule trois activités (Paris Sud, CNRS, conseiller scientifique (ESA, CNES, ESO, ...). Par contre, le CEA n'est pas à Orsay, mais sur le plateau de Saclay. Ce n'est pas très loin.
Rentabilise, rentabilise ! Pas de souci ! héhé 
Et n'hésite surtout pas à nous faire profiter de tes expériences en 3D !

Très juste pour le CEA... C'est tellement loin maintenant que je confonds...
avatar
Harmoblues
La bande des joyeux loufoques
La bande des joyeux loufoques

Messages : 12787
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 58
Localisation : Dans un cuir Chesterfield, bouffarde au bec et Lagavulin à portée de main...

https://harmoblues1.shutterfly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 23:09

Je vais commencer par briquer une pipe pour la scanner. Ensuite, il faut que j'aille faire un tour à Jussieu pour qu'un chimiste me dise quoi mettre dans la machine comme polymère qui soit translucide.

Si ça fonctionne et que la pipe ne fond pas, mais on doit pouvoir réaliser un traitement de surface. Alors je vous présenterai cette pipe et ferai un petit reportage photo. 

Le robot à fumer est un truc hilarant, un peu dans le genre de l'orgue à cochon si tu connais ! (Je vais mettre le lien. Mais je dois passer en mode mobile avant cela pour copier un lien avec l'iPad. A tout de suite).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 23:12

Voici l'orgue à cochons : https://m.youtube.com/watch?v=s44JiREkXxk

LMF, je suis désolé d'associer cette pitrerie à une aussi noble bouffarde que ta Dunhill raccourcie. Mais c'est trop drôle !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dunhill Dress Sauvée in extremis...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum