A la Noble Bouffarde
Bonjour,
Ce site traitant de sujets comme le tabac ou l'alcool dont les effets sont néfastes pour la santé, nous vous demandons donc DE NE PAS VOUS INSCRIRE SUR CE SITE NI MEME LE VISITER SI VOUS N'ETES PAS MAJEUR. Merci par avance de votre compréhension.

SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 14 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 110 le Ven 23 Jan 2015 - 1:02
Statistiques
Nous avons 1358 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est jdb

Nos membres ont posté un total de 325444 messages dans 10701 sujets
anipassion.com

La pipe ivre (poème)

Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty La pipe ivre (poème)

Message  Jaufré Cantolys le Mar 9 Avr 2019 - 21:20

Ma découverte de la pipe et celle de la philosophie sont à peu près contemporaines. Au départ, je ne fumais que pour méditer. J'avais adopté cette maxime (symétrique à celle d'Einstein): "Avant d'allumer une pipe, pose-toi toujours une question". Peu à peu, j'ai appris à fumer ma pipe pour elle-même. Désormais je médite sur la fumée; et celle-ci me tient lieu de pensée. J'ai essayé de traduire cette évolution dans le poème qui suit - qui est une parodie du "Bateau Ivre" d'Arthur Rimbaud (les amateurs en reconnaîtront quelques phrases cultes)

La pipe ivre


Comme je pétunais sur ma pipe, impassible,
Je ne me sentis plus troublé par les clameurs
De la foule criarde aux accents irascibles,
Qui agitait crûment ses drapeaux de couleur.

J’étais insoucieux des bruits et des tapages.
Je sortis de ma blague un vieux mélange anglais,
Et lorsque de mon bol j’eus fini l’allumage,
Les fumées m’ont laissé aller où je voulais.

Suivant de mon regard leurs laiteuses volutes,
J’élevai peu à peu mon âme et mon esprit
Aux falaises d’en haut, célestes et abruptes,
Où planent gypaète, aigles et colibris.

Alors je discernai, en tirant sur ma braise,
Les subtiles Idées dont nous parle Platon,
Dont je ne ferai point la savante exégèse,
Qui repaissent l’esprit mieux que nos rogatons.

Je déambulais sous de lumineux Portiques,
D’une toge vêtu, pareil à un Ancien,
Devisant de logique et de métaphysique,
Au milieu de fumeurs aristotéliciens.

J’ai humé la fumée des guerriers de l’Iliade,
J’ai sacrifié comme eux à mille déités
J’ai parcouru la mer et les six Ennéades,
Et j’y ai entrevu un pan d’éternité.

Je sais tous les tabacs, je sais tous les arômes,
Depuis le pétun blond jusques au perlot noir.
J’ai lu Saint Augustin, et j’ai lu Saint Jérôme :
J’y ai lu quelquefois ce que l’homme a cru voir.

J’ai expérimenté la divine Substance
Au fond des alambics du grave Spinoza.
J’ai goûté, savez-vous, d’incroyables essences,
Et formulé des mots qu’aucun mortel n’osa.

De Kant j’ai contemplé l’innocente colombe,
Ma pensée s’arc-boutant sur l’air blanc et laiteux,
Semblable au pur nuage émergeant de la combe,
Et l’odorant panache au dessus de mon feu.

Libre, fumant, monté de brumes violettes,
J'avançais victorieux, suçotant d’un pas sûr
La bouffarde plantée dans ma bouche poète,
Ivre de vérité et impatient d’azur.

Mais vrai ! J’ai trop pensé ! Mes idées sont navrantes.
La bruyère, parfois, me laisse un goût amer.
Je veux m’abandonner à l’haleine enivrante
Des embruns iodés de l’écume de mer.

Si je désire un air d’Europe, c’est la brume
Tiède et svelte dans le crépuscule embaumé
Qu’un vieillard accroupi, plein de sagesse fume
Au bord d’un étang calme, en son fourneau flammé.

La pipe ivre (poème) Imgp3610

Poème de Jaufré Cantolys
(photo de Jean Bart)
Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 323
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 50
Localisation : Fos sur Mer

http://jaufrecantolys.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  Pierrot Gourmand le Mer 10 Avr 2019 - 7:04

Et bien mon cher Jaufré voilà encore un écrit magnifique qui me fait commencer cette journée de manière poétique.

____________________________________________________________________________________________________________________________
Suzan hated literature, she'd much prefer to read a good book - Terry Practchett
Pierrot Gourmand
Pierrot Gourmand
Vieux de la vieille

Messages : 7217
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 37
Localisation : Troyes

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  J_O_M le Mer 10 Avr 2019 - 10:18

Je trouve ton travail, grâce aux emprunts des expressions originales de Rimbaud, très équilibré. Et la dernière strophe est un vrai morceau de poésie. Je la recopie ici, pour le seul plaisir :

Si je désire un air d’Europe, c’est la brume
Tiède et svelte dans le crépuscule embaumé
Qu’un vieillard accroupi, plein de sagesse fume
Au bord d’un étang calme, en son fourneau flammé.


Bravo, mon cher Jaufré !   La pipe ivre (poème) 1689644208
J_O_M
J_O_M
La bande à Semois
La bande à Semois

Messages : 505
Date d'inscription : 02/02/2018
Age : 41
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  Alexmann le Mer 10 Avr 2019 - 15:11

Jaufré Cantolys a écrit:Ma découverte de la pipe et celle de la philosophie sont à peu près contemporaines. Au départ, je ne fumais que pour méditer. J'avais adopté cette maxime (symétrique à celle d'Einstein): "Avant d'allumer une pipe, pose-toi toujours une question". Peu à peu, j'ai appris à fumer ma pipe pour elle-même. Désormais je médite sur la fumée; et celle-ci me tient lieu de pensée. J'ai essayé de traduire cette évolution dans le poème qui suit - qui est une parodie du "Bateau Ivre" d'Arthur Rimbaud (les amateurs en reconnaîtront quelques phrases cultes)

La pipe ivre


Comme je pétunais sur ma pipe, impassible,
Je ne me sentis plus troublé par les clameurs
De la foule criarde aux accents irascibles,
Qui agitait crûment ses drapeaux de couleur.

J’étais insoucieux des bruits et des tapages.
Je sortis de ma blague un vieux mélange anglais,
Et lorsque de mon bol j’eus fini l’allumage,
Les fumées m’ont laissé aller où je voulais.

Suivant de mon regard leurs laiteuses volutes,
J’élevai peu à peu mon âme et mon esprit
Aux falaises d’en haut, célestes et abruptes,
Où planent gypaète, aigles et colibris.

Alors je discernai, en tirant sur ma braise,
Les subtiles Idées dont nous parle Platon,
Dont je ne ferai point la savante exégèse,
Qui repaissent l’esprit mieux que nos rogatons.

Je déambulais sous de lumineux Portiques,
D’une toge vêtu, pareil à un Ancien,
Devisant de logique et de métaphysique,
Au milieu de fumeurs aristotéliciens.

J’ai humé la fumée des guerriers de l’Iliade,
J’ai sacrifié comme eux à mille déités
J’ai parcouru la mer et les six Ennéades,
Et j’y ai entrevu un pan d’éternité.

Je sais tous les tabacs, je sais tous les arômes,
Depuis le pétun blond jusques au perlot noir.
J’ai lu Saint Augustin, et j’ai lu Saint Jérôme :
J’y ai lu quelquefois ce que l’homme a cru voir.

J’ai expérimenté la divine Substance
Au fond des alambics du grave Spinoza.
J’ai goûté, savez-vous, d’incroyables essences,
Et formulé des mots qu’aucun mortel n’osa.

De Kant j’ai contemplé l’innocente colombe,
Ma pensée s’arc-boutant sur l’air blanc et laiteux,
Semblable au pur nuage émergeant de la combe,
Et l’odorant panache au dessus de mon feu.

Libre, fumant, monté de brumes violettes,
J'avançais victorieux, suçotant d’un pas sûr
La bouffarde plantée dans ma bouche poète,
Ivre de vérité et impatient d’azur.

Mais vrai ! J’ai trop pensé ! Mes idées sont navrantes.
La bruyère, parfois, me laisse un goût amer.
Je veux m’abandonner à l’haleine enivrante
Des embruns iodés de l’écume de mer.

Si je désire un air d’Europe, c’est la brume
Tiède et svelte dans le crépuscule embaumé
Qu’un vieillard accroupi, plein de sagesse fume
Au bord d’un étang calme, en son fourneau flammé.

La pipe ivre (poème) Imgp3610

Poème de Jaufré Cantolys
(photo de Jean Bart)
La pipe ivre (poème) 3586520320 chapeau
Alexmann
Alexmann
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier
Les Hauts Fourneaux - Confrère pipier

Messages : 4362
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 55
Localisation : VIENNE (France)

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  toineg le Mer 10 Avr 2019 - 17:18

Quel beau voyage à bord de la goélette 'la bouffarde' du capitaine Arthur !
Bravo Jaufré et merci de partager tes poèmes avec nous c'est très agréable.
toineg
toineg
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 193
Date d'inscription : 02/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  papaalino le Mer 10 Avr 2019 - 18:11

merci du partage Jaufré. Encore un poème qui parle à plus d'un d'entre nous
papaalino
papaalino
Les accros aux aros

Messages : 4930
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 46
Localisation : Epernon Eure et Loir

https://500px.com/papaalino

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty la pipe ivre

Message  araki le Jeu 11 Avr 2019 - 17:05

Very Happy +1, joli jauffré, désolé pas la tête a cela hier Wink  mais dans un calme tous relatif le texte me parle aujourd'hui et je peux dire bis  La pipe ivre (poème) 3586520320

____________________________________________________________________________________________________________________________
La pipe ivre (poème) La_pip11La pipe ivre (poème) Le-tab12La pipe ivre (poème) Jambe-12
araki
araki
Tête connue
Tête connue

Messages : 1148
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 55
Localisation : Namur et amoureux du travail de Félicien rops

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  Lecram Effuahc Zella le Jeu 11 Avr 2019 - 17:48

az4

Quel talent !!!!
Vraiment bien.

____________________________________________________________________________________________________________________________
Cliquez sur le flyer pour accéder à mon blog de bidouillage :

La pipe ivre (poème) Signat18

La pipe ivre (poème) Signat14
Lecram Effuahc Zella
Lecram Effuahc Zella
Bricoleur de vieux fourneaux - magicien du bambou

Messages : 2280
Date d'inscription : 20/01/2018
Age : 51
Localisation : Paumé entre le Pays d'othe et le Chablisien, grosso-modo entre le cidre et l'pinard.

https://behindapipe.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  Jaufré Cantolys le Sam 13 Avr 2019 - 16:42

Merci les gars! Vos compliments font chaud au coeur!
Grâce à vous je réalise que la poésie n'est pas destinée qu'à être publiée dans des livres. Elle ne s'adresse pas qu'aux "poètes" et "amateurs de poésie" mais elle s'adresse à tout homme, et elle doit être chantée partout où il y a des hommes (et des femmes) qui vivent une passion - comme sur ce forum par exemple!

Il me revient cette pensée de Giono que j'ai lue autrefois dans L'eau Vive:

"Le poète doit être un professeur d'espérance. A cette seule condition il a droit au pain et au vin à côté de l'homme qui travaille"

(et j'ajoute: ou qui fume la pipe) Wink
Jaufré Cantolys
Jaufré Cantolys
Habitant récent
Habitant récent

Messages : 323
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 50
Localisation : Fos sur Mer

http://jaufrecantolys.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty La pipe ivre (poème)

Message  araki le Sam 13 Avr 2019 - 18:32

Very Happy et oui " heureux qui comme ulyse…"  La pipe ivre (poème) 3771733111

____________________________________________________________________________________________________________________________
La pipe ivre (poème) La_pip11La pipe ivre (poème) Le-tab12La pipe ivre (poème) Jambe-12
araki
araki
Tête connue
Tête connue

Messages : 1148
Date d'inscription : 06/03/2018
Age : 55
Localisation : Namur et amoureux du travail de Félicien rops

Revenir en haut Aller en bas

La pipe ivre (poème) Empty Re: La pipe ivre (poème)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum